vignette 2016

  • Le péage autoroutier sera d'application en 2016 sous forme de "vignette virtuelle"

    Capturer.JPGLa vignette, on en parle depuis longtemps... Mais le chantier est bel et bien lancé. Les trois Régions se sont accordées sur les principes d’un péage routier. Une architecture provisoire a été élaborée et le gouvernement flamand l’a déjà approuvée. Le point ne suscite pas de problème du côté wallon et, à Bruxelles, on attend que tous les points techniques soient finalisés avant de se prononcer.

     

    Plusieurs sources évoquent son lancement en 2016. En ce qui concerne les voitures privées, les automobilistes étrangers devront s’acquitter d’une vignette virtuelle.Ils devront enregistrer leur numéro de plaque à des points de servicele long des routes, par internet ou téléphone mobile. Un système de caméras installées le long des routes enregistrera tous les numéros de plaque et contrôlera le paiement de la vignette.

     

    PAS PLUS CHER POUR LE BELGE

    Les automobilistes belges paieront quant à eux leur vignette dans le cadre d’une taxe de circulation réformée. Le prix de la vignette serait donc constitué d’une partie fixe et d’une partie variable fixée notamment sur des critères environnementaux. Il n’y aura pas d’augmentation des taxes et la vignette ne constituera pas un coût supplémentaire, précise le communiqué. Pour les poids lourds, un appareil sera installé dans le camion et enregistrera automatiquement les données sur la base de signaux GPS qu’il transmettra à un service de facturation. La fixation des tarifs sera aussi précédée d’une consultation des associations concernées par ce système. Ceux- ci seront déterminés d’une manière t elle que la position concurrentielle du secteur logistique de la Belgique ne soit pas mise en péril et qu’ils n’entraînent pas de coûts supplémentaires injustifiés pour les usagers de la route.