vendre cadeau

  • Un Belge sur cinq revend ses cadeaux de Noël ! Et vous?

    Selon une étude commandée par le site de petites annonces en ligne Kapaza, un Belge sur cinq revend ses cadeaux de Noël. Ça fait plaisir, n’est-ce pas ? Ne vous étonnez pas de voir apparaître sur le site les beaux mouchoirs brodés de Tante Simone ou l’agenda couverture cuir de Tonton Jacky. L’occasion, pour d’autres, de faire de bonnes affaires… Car on trouve aussi pas mal d’appareils multimédias.

    Capturer.JPGAu cours de ces dernières semaines, de nombreux Belges ont acheté un ou plusieurs cadeaux sur des sites de petites annonces. Sur le site belge Kapaza, le nombre de visiteurs a augmenté de 33% quelques semaines avant Noël par rapport à la même période l’an dernier et on a assisté à une augmentation de petites annonces mises en ligne de l’ordre de 117 % par rapport à l’an passé ! La crise n’y est certainement pas étrangère. « Sur notre site internet, les objets sont en moyenne 50 % moins chers que dans les magasins », analyse Claire Selis, Marking Manager chez Kapaza.be. « De plus, le visiteur n’a plus besoin de passer des heures dans les files d’attente ». Selon une étude (1.000 Belges interrogés), 20 % des Belges achètent leurs cadeaux de Noël sur des sites. Ce qu’ils cherchent le plus sur la Toile ? Des appareils multimédias et des ustensiles de cuisine. Chez Kapaza.be, les objets les plus recherchés durant décembre 2012 sont l’iPhone, l’iPad, la PS3, les Lego et la Wii.

    un belge sur cinq revend ses cadeaux,oreye,blog oreyeCette même étude révèle un décalage entre les cadeaux que l’on souhaite recevoir et ceux que l’on offre le plus souvent. Ainsi, dans le top 5 des cadeaux que l’on souhaite recevoir, on trouve : 1. parfum (et bijoux), 2. multimédia, 3. Ustensiles et livres de cuisine, 4. voyages et week-ends bien-être, 5. argent. Mais la réalité est différente puisque dans le top 5 de ce que le Belge offre réellement, on trouve : 1.ustensiles et livres de cuisine, 2. parfum (et bijoux), 3. multimédia, 4. argent, 5.voyage et week-ends bien-être. L’étude cherchait aussi à savoir si les Belges prévoyaient de revendre les cadeaux qu’ils appréciaient moins ou qu’ils possédaient déjà, sur des sites de seconde main. Réponse : un Belge sur cinq l’a déjà fait et envisage de le refaire. Néanmoins, les Belges resteraient encore un peu trop polis et craignent que leur tante n’apprenne qu’ils veulent revendre ses mouchoirs brodés…

    La tentation est grande toutefois de récupérer un peu d’argent. Et pour récupérer la mise, rien ne vaudra l’échange. Mais dans ce cas, il faut que votre tante ait songé à vous refiler la souche (pas très délicat) et que vous vous armiez de patience. Car les files au « stand d’information » ou au « bureau d’accueil » sont souvent énormes après les fêtes.