tec robermont

  • « Plan intempéries » 2014/2015 des TEC Liège-Verviers : Découvrez tous les itinéraires planifiés !

    1596336661_ID7203237_noctambus_205825_H3KRJV_0.JPGAfin de garantir la sécurité de son personnel et de ses clients, le TEC Liège-Verviers met à nouveau en place un « plan intempéries » pour la période hivernale.

    Afin de mettre à disposition de la clientèle un service adapté aux conditions rencontrées, des itinéraires de déviations ont été planifiés, pour chaque ligne, suivant 4 niveaux de difficulté, allant d’une situation normale (niveau 1) à une immobilisation complète du réseau (niveau 4) en raison du risque trop important de dommage physique ou matériel.

    Le tableau reprenant, ligne par ligne, les déviations prévues pour chacun des 4 niveaux peut être consulté et téléchargé en cliquant -> ici.

  • Tous les dépôts TEC Liège-Verviers sont bloqués par des piquets de grève ce mardi 25 novembre!

    10306481_10205416304632391_2499594109867804963_n.jpgLoin de s’arranger, le conflit au TEC Liège-Verviers, entamé vendredi soir à la suite d’une agression sur un bus à Tilleur, s’est durci ce lundi en fin d’après-midi. La réunion entre direction et syndicats s’est soldée par un échec. En conséquence, il n’y aura pas de bus qui sortiront des dépôts (le dépôt de Stembert à Verviers est ouvert). Le dépôt d'Oreye est également fermé !

    Ce mardi matin, une assemblée générale se tiendra à Robermont. Après celle-ci, les permanents syndicaux et les délégués principaux partiront pour Namur, au siège de la SRWT (Société régionale wallonne du Transport) pour une nouvelle réunion en vue de débloquer le conflit.

    En cause, la demande des chauffeurs de bus de voir reconnaître par la direction du TEC la notion d’agression dans des congés maladie qui se prolongent, et qui ne sont alors plus pris en compte par Ethias, l’assureur du TEC, qui paie le salaire plein des chauffeurs pendant deux mois en cas d’agression. Après cela, ils sont considérés en congé maladie normal, et c’est cela dont ne veulent plus les chauffeurs.

    A la direction du TEC, on s’est dit prêt à ne plus expédier de courriers aux chauffeurs en prolongation de congé après une agression, mais cela n’a pas suffi à calmer les syndicats. Qui sont donc sortis vers 17 heures d’une très longue réunion avec la direction sur un constat d’échec. Résultat : la grève s’étend ce mardi aux autres dépôts.

    Les grévistes bloquent tous les dépôts de la région liégeoise et aucun bus n'a pu sortir. Les dépôts de Robermont, Jemeppe, Rocourt, Bassenge, Oreye, Omal et Wanze sont concernés.

    Seules les lignes de bus assurées par des firmes privées circulent actuellement
    Dans la région verviétoise, tous les bus circulent également.

    Le bureau de conciliation est parvenu à un accord qui rencontre totalement la demande des syndicats en front commun. La reprise du travail sera effective dès demain matin dans tous les dépôts.

    Attestation du 25/11: ICI

  • Grève sauvage des bus à Liège: le dépôt d'Oreye est aussi à l'arrêt !

    DSC_0223.JPG

    Les principaux dépôts du TEC Liège-Verviers sont toujours bloqués ce jeudi par des piquets de grève.

    Les dépôts de Robermont, Rocourt, Jemeppe, Bassenge, Oreye, Omal, Verlaine, Wanze et Warzée étaient toujours à l’arrêt à la mi-journée. Seuls les bus venant des dépôts de Verviers et Eupen roulent normalement.

    Cette grève sans préavis a été décrétée par les syndicats suite à une décision de la direction du TEC Liège-Verviers de considérer comme faute grave la déviation d’itinéraire décidée par les chauffeurs de leur propre initiative, pour éviter les travaux.

    Attestation de grève (pour l'école, travail,...) ICI


    La direction a refusé de suspendre la convocation des 18 agents concernés par le changement d’itinéraires dans les travaux de Herstal. Et elle a exigé que les syndicats ne défrayent pas ses agents car il s’agissait d’une grève sauvage. Ce que la CGSP et la CGSLB ont refusé. la grève des bus à Liège et Verviers se poursuivra jusqu'à vendredi 9h... au moins!