tec liege-verviers

  • « Plan intempéries » 2014/2015 des TEC Liège-Verviers : Découvrez tous les itinéraires planifiés !

    1596336661_ID7203237_noctambus_205825_H3KRJV_0.JPGAfin de garantir la sécurité de son personnel et de ses clients, le TEC Liège-Verviers met à nouveau en place un « plan intempéries » pour la période hivernale.

    Afin de mettre à disposition de la clientèle un service adapté aux conditions rencontrées, des itinéraires de déviations ont été planifiés, pour chaque ligne, suivant 4 niveaux de difficulté, allant d’une situation normale (niveau 1) à une immobilisation complète du réseau (niveau 4) en raison du risque trop important de dommage physique ou matériel.

    Le tableau reprenant, ligne par ligne, les déviations prévues pour chacun des 4 niveaux peut être consulté et téléchargé en cliquant -> ici.

  • Tous les dépôts TEC Liège-Verviers sont bloqués par des piquets de grève ce mardi 25 novembre!

    10306481_10205416304632391_2499594109867804963_n.jpgLoin de s’arranger, le conflit au TEC Liège-Verviers, entamé vendredi soir à la suite d’une agression sur un bus à Tilleur, s’est durci ce lundi en fin d’après-midi. La réunion entre direction et syndicats s’est soldée par un échec. En conséquence, il n’y aura pas de bus qui sortiront des dépôts (le dépôt de Stembert à Verviers est ouvert). Le dépôt d'Oreye est également fermé !

    Ce mardi matin, une assemblée générale se tiendra à Robermont. Après celle-ci, les permanents syndicaux et les délégués principaux partiront pour Namur, au siège de la SRWT (Société régionale wallonne du Transport) pour une nouvelle réunion en vue de débloquer le conflit.

    En cause, la demande des chauffeurs de bus de voir reconnaître par la direction du TEC la notion d’agression dans des congés maladie qui se prolongent, et qui ne sont alors plus pris en compte par Ethias, l’assureur du TEC, qui paie le salaire plein des chauffeurs pendant deux mois en cas d’agression. Après cela, ils sont considérés en congé maladie normal, et c’est cela dont ne veulent plus les chauffeurs.

    A la direction du TEC, on s’est dit prêt à ne plus expédier de courriers aux chauffeurs en prolongation de congé après une agression, mais cela n’a pas suffi à calmer les syndicats. Qui sont donc sortis vers 17 heures d’une très longue réunion avec la direction sur un constat d’échec. Résultat : la grève s’étend ce mardi aux autres dépôts.

    Les grévistes bloquent tous les dépôts de la région liégeoise et aucun bus n'a pu sortir. Les dépôts de Robermont, Jemeppe, Rocourt, Bassenge, Oreye, Omal et Wanze sont concernés.

    Seules les lignes de bus assurées par des firmes privées circulent actuellement
    Dans la région verviétoise, tous les bus circulent également.

    Le bureau de conciliation est parvenu à un accord qui rencontre totalement la demande des syndicats en front commun. La reprise du travail sera effective dès demain matin dans tous les dépôts.

    Attestation du 25/11: ICI

  • Une addition super-salée pour les clients du TEC ! Découvrez les nouvelles mesures qui vont faire mal...

    Capturer.JPGSix millions d’euros sont à trouver pour 2015 au sein du TEC. Pour le résorber, une hausse des tarifs verra le jour pour le 1e février 2015. Parmi les principales mesures, on veut citer les suivantes : une augmentation des tarifs multiparcours de 3,39 % en moyenne, une augmentation du « pass » pour les plus de 65 ans de 36 à 60 euros ; une augmentation du prix des abonnements de 2 % en moyenne et, enfin, une hausse du ticket « classique » d’un voyage de 1,9 à 2,1 euros (s’il est acheté à bord). Cet ensemble de mesures a été avalisé par le CA de la SRWT afin de le proposer au ministre de tutelle, Carlo Di Antonio (cdH). La fixation des prix des transports au sein du TEC est en effet une compétence du gouvernement wallon. Contacté par nos soins, le cabinet du ministre wallon de la Mobilité déclare : « Il a en effet été demandé à la SRWT de définir des pistes de recettes supplémentaires et d’économies possibles à réaliser. Nous sommes désormais en attente de la proposition du CA de la grille tarifaire envisagée.» Rappelons que la SRWT soumet des propositions au ministre de tutelle qui, s’il les avalise, les présente pour approbation au Gouvernent wallon. Carlo Di Antonio doit donc donner son feu vert à ces changements souhaités par la direction de la SRWT.

    Fin des Noctanbus dès cette année !

    La grille des tarifs devrait donc parvenir à ses services dans les prochains jours. Si trois millions d’euros seront trouvés via de nouvelles recettes, trois autres le seront via une réduction des dépenses. 1,5 million sera dégagé en réduisant les coûts de fonctionnement. La mesure la plus symbolique étant la suppression, dès ces fêtes de fin d’année, du service spécial « Noctambus ».« Nous serons amenés à revoir certaines actions, comme le Noctam- bus, en effet », confirme Stéphane Thiery, porte-parole de la SRWT. « Suppression est peut-être un peu fort, mais il y aura une forte réadaptation.» Selon nos informations, cette « réadaptation » sera la suivante : il n’y aura plus de Noctambus (lignes de bus gratuites de 19 à 7h la nuit de la Saint-Sylvestre), mais la gratuité sur les lignes existantes sera proposée. De quoi faire bondir le PTB+, via la voix de Damien Robert, président du parti en province de Liège : « Nous nous opposons à la suppression des Noctambus. Ce service rendu au public permet à des milliers de jeunes et de moins jeunes de pouvoir passer une belle fête de nouvel an en toute sécurité et de pouvoir se déplacer gratuitement.»

    Des économies partout…

    L’autre million et demi se ferait via l’adaptation de l’offre de transport où chaque société d’exploitation du TEC (Namur-Luxembourg, Liège-Verviers, etc.) devra examiner les services sur lesquels les économies pourront se faire. Par ailleurs, ce membre du CA nous confie que « le déficit aurait été bien plus important que 6 millions d’euros s’il n’y avait pas eu le saut d’index décidé par le fédéral. Cela aurait quasiment pu être le double. » Les syndicats dénoncent de leur côté des « mesures d’austérité» qui se feront « sur le dos des navetteurs et du TEC»

    Des grèves prévues en novembre et décembre...

    Le réseau du TEC connaîtra de très importantes perturbations durant les mois de novembre et décembre. Ainsi, les navetteurs ont  intérêt à cocher dans leur agenda les dates des 6 et 24 novembre, des 1er et 8 décembre ainsi que du 15 décembre. D’importantes perturbations qui iront de la suppression de certains parcours à la paralysie totale sont à prévoir. Le 15 décembre, tout le réseau sera à l’arrêt pour une grève nationale de 24 heures.

  • Nouvelle déviation concernant la ligne 75 via Kemexhe du TEC Oreye !

    bus.jpg

    Odeur, Grand Route : travaux routiers
    Déviation des lignes 75, 375 et 475

    A partir de ce mardi 17 décembre et jusqu'au jeudi 19 décembre, les autobus seront déviés, dans les deux sens de circulation, comme suit :

    Lignes 75 (via Villers – Odeur) et 475
    Entre les arrêts « Route de Villers » et « Rue Petit Roua ».

    L’arrêt « Route de Fooz » sera reporté à l’arrêt « Route de Villers ».
    L’arrêt « Rue N. Lenoir » sera reporté à l’arrêt « Rue Petit Roua ».
    L’arrêt « Monument » sera reporté à l’arrêt du même nom de la ligne 175.
    L’arrêt  « Route de Kemexhe » sera reporté à l’arrêt « Chaussée Verte ».

    Ligne 75 (via Kemexhe – Fize)
    Entre les arrêts « Route de Villers » et « Cité 50 ».

    Les arrêts  « Route de Fooz » et « N. Ledouble » seront reportés à l’arrêt « Route de Villers ».
    L’arrêt « Au Buisson » sera reporté à l’arrêt « Cité 50 ».

    Ligne 375
    Entre les arrêts « Route de Fooz » et « Cabine Electrique ».

    Les arrêts « Cité 50 », « Cité Daniels », « R. Driesmans » et « Eglise »  seront reportés à l’arrêt « Cabine Electrique ».

    Le TEC Liège-Verviers rappelle également à sa clientèle que les horaires suivants seront d’application durant les vacances de Noël :

    • Du lundi 23 décembre au vendredi 3 janvier : horaire « non scolaire » ;
    • Les mercredis 25 décembre et 1er janvier : horaire « dimanche et jours fériés ».

    L’horaire « scolaire » sera à nouveau d’application, dès le lundi 6 janvier.

  • Grève sauvage des bus à Liège: le dépôt d'Oreye est aussi à l'arrêt !

    DSC_0223.JPG

    Les principaux dépôts du TEC Liège-Verviers sont toujours bloqués ce jeudi par des piquets de grève.

    Les dépôts de Robermont, Rocourt, Jemeppe, Bassenge, Oreye, Omal, Verlaine, Wanze et Warzée étaient toujours à l’arrêt à la mi-journée. Seuls les bus venant des dépôts de Verviers et Eupen roulent normalement.

    Cette grève sans préavis a été décrétée par les syndicats suite à une décision de la direction du TEC Liège-Verviers de considérer comme faute grave la déviation d’itinéraire décidée par les chauffeurs de leur propre initiative, pour éviter les travaux.

    Attestation de grève (pour l'école, travail,...) ICI


    La direction a refusé de suspendre la convocation des 18 agents concernés par le changement d’itinéraires dans les travaux de Herstal. Et elle a exigé que les syndicats ne défrayent pas ses agents car il s’agissait d’une grève sauvage. Ce que la CGSP et la CGSLB ont refusé. la grève des bus à Liège et Verviers se poursuivra jusqu'à vendredi 9h... au moins!

  • Le TEC Liège-Verviers devrait être perturbé ce jeudi !

    tec.jpgEn raison de la participation importante du personnel à la manifestation européenne de ce jeudi, l’ensemble du réseau du TEC Liège-Verviers devrait être perturbé durant toute la journée.

    Des retards et/ou suppressions de services sont à prévoir.
    Les clients sont invités à prendre leurs dispositions s’ils doivent se déplacer ce jeudi 14 mars.

    La Direction du TEC Liège-Verviers présente d’ores et déjà ses excuses à sa clientèle pour les désagréments occasionnés.

    L’ensemble des services circulera normalement dès le vendredi 15 mars.

    INFOTEC: 04 361 94 44

  • Déviation de la ligne 175 à Othée

    image.jpg

    Othée : course cycliste.
    Déviation de la ligne 175.

    Le dimanche 6 mai, de 12h30 à 18h30, les autobus seront déviés à partir de la rue du Plantin par le chemin de remembrement et la rue d’Awans.

    L’arrêt « Rue Delvaux » sera reporté à un arrêt provisoire implanté à hauteur de la chapelle située rue du Plantin.
    Les arrêts « Carrefour », « Rue Jacquet », « Monument », « Ferme 29 », « Rue de Tongres » et « Carrefour vers la Savate » seront reportés à l’arrêt « Rue d’Awans ».

  • Voyager gratuitement jusqu'au 3 mars grâce au coupon de février !

    Capturer.JPG 
    Les clients abonnés du TEC Liège-Verviers qui n’ont pu renouveler leurs abonnements en raison de la fermeture des Maisons de la Mobilité des Guillemins, de Saint Lambert et de Robermont pourront exceptionnellement voyager avec le coupon de février jusqu’au 3 mars inclus.

    La Direction du TEC Liège-Verviers présente d’ores et déjà ses excuses à sa clientèle pour les désagréments occasionnés. 

    INFOTEC: 04/361.94.44

  • Les tarifs du TEC en hausse dès le 1er février

    tec.jpgAdaptation des tarifs au 1er février 2012

    Le TEC Liège-Verviers informe sa clientèle qu’en fonction d’une décision du Gouvernement wallon datée du 17 novembre 2011, les tarifs des transports en commun seront adaptés à la date du 1er février 2012.

    Les clients qui paient leurs abonnements par organisme financier sont invités à modifier le montant de leurs ordres permanents en tenant compte de la tarification 2012.

    Le billet:

    Le prix minimum pour un trajet de 1 et 2 zones sera de 1,70E. Par zones upplémentaire, il sera compté 0,85E. Le prix maximum pour un trajet de 6 zones et plus sera de 5,10E. Le billet « Fami+ » passera à 6E

    La carte:

    La carte urbaine de Liège (8 voyages) passera à 8,00E. La carte urbaine de Verviers (10 voyages) passera à 9,00E. La carte Inter de 12 zones restera à 7,00E. La carte Inter% de 12 zones passera à 5,20E.

    Le Libre parcours:

    Le libre parcours d’un jour, valable sur le réseau wallon, passera à 7,50E. Le libre parcours urbain d’un jour, valable dans l’agglomération de Liège (zones 10 et 20), passera à 3,40E. Le libre parcours valable pour 3 journées consécutives sur l’ensemble du réseau wallon passera à 15E. Ce titre de transport coûtera 6,80E dans la zone urbaine de Liège.

    L’abonnement:

    Lynx/Alto 1 mois

    Urbain Liège (bus seul) 28E, Urbain Liège (bus + train) 31E, Urbain Verviers ou 1 et 2 zones 24,5E, 3 zones 32E, 4 zones 40E, 5 zones 47,5E, 6 zones et + 57E

    Lynx/Alto 12 mois

    Urbain Liège (bus seul) 225E, Urbain Liège (bus + train) 310E, Urbain Verviers ou 1 et 2 zones 195E, 3 zones 260E, 4 zones 325E, 5 zones 380E, 6 zones et + 450E

    Les personnes titulaires de la carte « Famille Nombreuse » bénéficient d’une réduction de 20% sur le prix des abonnements.