tec liège verviers

  • Attention: de grosses perturbations attendues lundi sur le TEC-Liège!

    1153209832_B974123469Z.1_20141123190400_000_GPA3GVBP4.1-0.jpgLa situation sera à nouveau chaotique ce lundi dans le secteur des bus liégeois. En effet, les chauffeurs du dépôt de Jemeppe sont toujours en grève depuis l’agression d’un des leurs vendredi soir. Et de nombreux collègues des dépôts de Robermont et de Rocourt vont leur emboîter le pas. Mieux vaut donc prévoir donc un plan B…

    Ce nouveau conflit social est parti d’une agression commise vendredi vers 19h à Tilleur. Un automobiliste a dépassé un bus de la ligne 2 et s’est mis en travers de sa route. Il est sorti de son véhicule, a jeté une bouteille de bière sur le pare-brise du bus et a exhibé une arme.

    Par solidarité, tous les chauffeurs du dépôt de Jemeppe ont alors débrayé, ainsi que quelques collègues des dépôts de Robermont et de Rocourt.

    Samedi matin, seul Jemeppe n’avait pas repris le travail. En assemblée générale, les chauffeurs avaient demandé à leurs délégués d’aller discuter avec la direction d’une pratique qui les exaspérait : celle d’envoyer des lettres de « présentéisme » (incitation à la reprise du boulot) à des chauffeurs victimes d’agression qui ne reprenaient pas le boulot assez vite à son goût. Une réunion s’est tenue samedi après-midi mais n’a débouché sur aucun accord : la direction ne voulant pas discuter « sous la pression d’une grève. »

    Dimanche matin, nouvelle assemblée générale à Jemeppe constatant l’absence d’avancées dans le dossier et donc, poursuite du mouvement jusqu’à une nouvelle assemblée prévue ce lundi vers 10 heures.

    De sources syndicales, les chauffeurs de Jemeppe devraient être rejoints par de nombreux collègues de Robermont et de Rocourt ce lundi matin. Et cela sans compter tous ceux qui avaient déjà décidé de se rendre par solidarité dans le Hainaut en grève.

    Attendez-vous donc à de grosses perturbations ce lundi sur le réseau du TEC-Liège...