raymond falise

  • Le joueur orétois n’est pas satisfait de son temps de jeu et a préféré quitter le club.

    Falise%20Raymond.jpgSuite à un entretien avec le staff mormontois jeudi, Raymond Falise s’est plaint du peu de temps de jeu dont il dispose depuis le début de saison. Les deux parties ont donné leur point de vue, mais Raymond Falise a préféré en rester là. “Lors de la venue d’Aywaille, je n’ai pas été repris. Toute la semaine, j’ai réfléchi à cette situation. Jeudi, j’ai dit au staff que je préférais stopper les frais. Pourquoi? Je dirais qu’il y a eu des choses injustes envers moi. D’aucuns dans le groupe trouvaient que c’était honteux que je ne joue pas. Depuis Namur, je n’ai plus voix au chapitre alors que nous avons pris pas mal de points quand j’étais sur la pelouse. Quand je suis rentré à Bièvre, on m’a dit que j’avais plus montré en 20 minutes que certains sur 90 ”, dit-il.

    “ J’espère leur sauvetage ”

    Raymond Falise ne veut pas cracher dans la soupe. “Je ne vais pas commencer à faire le petit joueur. Mais je me souviens m’être déplacé à Longlier la saison dernière pour parler avec Joël Roberty et il m’avait dit que je jouerais sans doute 28 matches sur 30 si je venais à Laforge. Or, j’ai été plus souvent sur le banc que sur la pelouse (NDLR: il a été titularisé à sept reprises)”, glisse le citoyen de Oreye qui va aller s’entraîner avec deux clubs de Promotion et avec des Réserves de D2 pour garder le rythme. “Je préfère alterner les clubs pour signer le plus vite possible dans l’un d’entre eux en vue de la saison prochaine. ”Quant au futur de Mormont, il espère qu’il se situera en Promotion.“ Je voudrais rencontrer Mormont la saison prochaine avec mon futur club et venir gagner à Laforge pour montrer à Joël de quoi je suis capable. C’est de bonne guerre... Mormont a fait ce qu’il devait pour se sauver en transférant Ben Saïda et Henrot et j’espère que le maintien sera acquis en fin de saison.