oreye royal union

  • Oreye a ses « Panini » ! Plus de 200 vignettes à collectionner pour les Sucriers (+photos)

    Capturer2.GIF

    Après le succès de la dernière Coupe du Monde, les célèbres vignettes autocollantes envahissent désormais nos clubs de foot. Après Templiers-Nandrin, c’est Oreye qui a  décidé de lancer son propre album (comme les célèbres Panini) auprès de la société BeStar.

    Cet été, les célèbres vignettes autocollantes Paninis ont envahi le monde entier à l’occasion de la Coupe du Monde. Un phénomène qui a touché la Belgique et sur lequel nos clubs de foot régionaux ont décidé de surfer en créant leurs propres albums.

    Vendredi dernier, à l’occasion de leur Saint-Nicolas, les jeunes orétois ont reçu leur album BeStar où ils retrouveront quelque 200 vignettes à collectionner. « L’idée est née il y a quelques mois. Le patron de la société BeStar est un ami de notre vice-président et il lui a proposé son concept. Comme on venait de sortir de la Coupe du Monde et que la plupart des enfants ont collectionné les vignettes durant cette période, nous nous sommes dit que ce serait un superbe souvenir pour eux de pouvoir faire la même chose avec les joueurs de leur club», explique Olivier Georges, le président orétois.

    Pour ce faire, les Sucriers ont tout d’abord dû trouver des sponsors afin de financer la production de l’album et des vignettes. «Le club a financé les livres que nous avons offerts lors de la Saint-Nicolas à tous les joueurs. Désormais, ils n’ont plus qu’à acheter les vignettes qui se vendent au prix de 5 euros pour 3 pochettes de 5 autocollants. Ces stickers sont en vente au club mais aussi à la librairie Lemme d’Oreye.»

    Olivier Georges tient à préciser que ces albums n’ont pas été réalisés afin de gagner de l’argent. « On espère rentrer dans nos frais mais le but était que les enfants gardent un bon souvenir et puissent apprendre à se connaître. » Contrairement à d’autres clubs, les Orétois n’ont pas intégré de vignettes à l’effigie de leurs équipes seniors. «Des photos de ces équipes ont été intégrées à l’album mais nous ne désirions pas créer des stickers en plus. Il y a déjà 200 vignettes et cela représente un coût pour les parents.»

    Un intérêt marquant puisque le club a déjà quasiment vendu 1000 pochettes rien que lors de la soirée de vendredi dernier. « Nous allons recommander deux caisses de pochettes. Nous ne nous attendions pas à un tel succès. Si cela marche bien et que les parents sont contents, nous envisagerons peut-être de le refaire l’année prochaine», termine le président.Capturer.GIF

    (Un clic sur l'image pour agrandir le texte)

    Découvrez l'album de Saint-Nicolas au Royal Oreye Union: ICI

  • Football : “Un sentiment de justice par rapport à ce qui s’était passé”

    phpThumb_generated_thumbnailjpg.jpg4 questions à Speedy Cools, entraîneur d’Oreye

    1. Monsieur Cools, l’Union belge a tranché en votre faveur suite à votre appel concernant la décision du Comité provincial. Êtes-vous satisfait?

    Tout à fait. Nous avons un petit sentiment de justice par rapport à ce qui s’était passé lors de cette rencontre où nous avions été floués par l’homme en noir (NDLR: M. Sanglier). Nous sommes satisfaits d’avoir l’occasion de rejouer cette rencontre et sommes heureux d’avoir fait appel de la décision du Comité provincial.

    2. Votre gardien, Christian Dandoy, a également été blanchi. Il ne sera donc pas suspendu. Un soulagement pur vous et votre équipe?

    Tout à fait. Nous sommes très contents que l’Union belge ait finalement décidé de ne pas punir notre gardien. Surtout pour Christian qui ne méritait pas cette sanction... puisqu’il n’avait rien fait! Il va pouvoir jouer l’esprit tranquille. De plus, cela nous évitera de devoir trouver une solution pour le remplacer.

    3. Pensez-vous que ce match à rejouer pourrait relancer le suspense du championnat en cas de victoire de votre part?

    Peut-être mais on en reparlera après la rencontre. Car il faudra d’abord gagner sur le terrain avant de parler de championnat relancé. Ce qui est certain, c’est que c’est le genre de match qui est agréable à jouer pour tout le monde. Deux bonnes équipes qui s’affrontent, cela ne peut que faire progresser le niveau des joueurs.

    4. Cette décision va faire du bien au moral de vos ouailles...

    Oui, même si le moral était déjà au beau fixe avant cette décision. Cela ne va faire qu’augmenter la confiance des joueurs. On se concentre désormais sur notre match de dimanche à Othée où il sera important de gagner pour repartir sur de bonnes bases dans ce deuxième tour. (La Meuse)