mr

  • Plus de 30.000 chômeurs francophones vont perdre leurs allocations à partir de janvier dont 22 à Oreye !: voici, en exclusivité, les chiffres, commune par commune

    Carte.GIF

    Les sections wallonne et bruxelloise de la FGTB ont refait leurs comptes. Et ils font froid dans le dos. À partir de janvier prochain, ce sont 31.500 chômeurs francophones qui vont perdre leur allocation d'attente, celle que l'on octroie à ceux qui multiplient les intérims et les temps partiels, et n'ont pas assez de jours de boulot à temps plein pour pouvoir prétendre à une allocation de chômage complète.

    En Wallonie, 22.614 demandeurs d'emploi seront ainsi exclus du système courant 2015, et 30.000 autres les rejoindront dans les deux ans.

    A Bruxelles, 8.938 exclusions seront prononcées en 2015, dont 5.315 dès le 1er janvier.

    En compensation, les cohabitants n'auront droit à rien. Les autres devront demander le minimex, avec souvent plusieurs semaines de délai avant de pouvoir toucher le premier centime.

    Découvrez ci-dessous les conséquences, commune par commune.

    (Un clic sur le lien ou sur l'image)

  • Elections de ce 25 mai 2014: découvrez toutes les listes du pays !

    Ce dimanche aura lieu les élections simultanées en Belgique. 7.871 502 personnes se rendront aux urnes.

    Entre 8 heures et 14 heures, vous pourrez vous rendre à l'école communale (rue de la Cité, 20 à 4360 Oreye) pour élire les candidats de votre choix... N'oubliez pas votre convocation et votre carte d'identité !

    europe.JPG

    parlement wallon.JPG

    chambre.JPG

    Un clic pour agrandir les listes électorales

    Les autres listes par circonscription: ICI

  • A Oreye, l’opposition s’entre-déchire!

    Capturer.JPGAprès une longue léthargie, la campagne électorale orétoise prend un sacré coup d’accélérateur. Alors que l’USC doit valider la liste confectionnée par les troupes socialistes ce vendredi soir, l’opposition MR-IC déballe au grand jour ses dissensions. Depuis quelques mois, les rumeurs font état de tensions au sein du groupe en vue de la confection de la liste.

     

    Hier, le président de la section locale du MR, le Docteur Hubert de Sart, est sorti du bois via un communiqué de presse. En effet, il a tout simplement été éjecté de la liste parrainée par la fédération Huy-Waremme du parti libéral. Selon toute vraisemblance, il s’agirait d’une liste constituée par des candidats venus de différents horizons, dont des membres du MR et du cdH. Elle sera emmenée par Jean-Marc Lefebvre (photo), l’actuel chef de groupe du MR-IC au Conseil communal. Tous les conseillers de l’opposition sortants ne devraient pas y figurer. Jacques Neuray, notamment, n’y aurait pas été convié.

     

    Le président de la section locale des libéraux s’étonne que la fédération l’ait privé d’exercer sa fonction et n’ait pas permis aux membres de la section de s’exprimer . Il ne laisse rien paraître quant à ses intentions futures, mais il pourrait se retourner... en essayant de créer une liste avec les conseillers sortants non-repris. Toutefois le timing est serré et la tâche semble compliquée.

     

    Pendant ce temps-là, la majorité socialiste, confortablement installée depuis des décennies, regarde cela tout sourire. Notre petit doigt nous dit même qu’elle ne serait pas contre de fournir les signatures nécessaires à la création d’une troisième liste... (Article dans le journal de ce jour)