liste ps 2012 oreye

  • Les socialistes orétois se dévoilent... enfin!

     Capturer.JPG

    À un peu près un mois et demi de l’échéance électorale, le PS orétois a enfin dévoilé ses candidats. Pour la première liste confectionnée par Isabelle Albert, bourgmestre sortante et qui emmènera bien évidemment sa troupe, peu de surprises apparaissent même si on note un rajeunissement.

    Tout d’abord, trois conseillers sortant sont décidé de ne pas poursuivre l’aventure. Betty Frankinet et René Brone étaient touchés par la limite d’âge alors que Christian Schoenaerts a décidé de ne pas se représenter pour des raisons privées.

    Quant à Jean-Marie Capelle, échevin des finances et véritable monsieur chiffres de la commune, il a obtenu une dérogation du PS pour se présenter malgré la limite d’âge dépassée. Tous les autres élus ont rempilé. Depuis longtemps impliqué dans le parti socialiste orétois mais aussi dans le club de karaté du village, Jean-MarcDaerden a décidé de faire le grand saut en se présentant pour la première fois. Ce père de quatre enfants, très connu au sein du village, est également président de l’USC d’Oreye depuis 2006. Toujours parmi le sérail socialiste, deux conseillers CPAS sortant sont décidé de se présenter.

    Il s’agit de Joseph Maniscalco et de Vanessa Charlier. Le premier est ingénieur en énergie renouvelable chez Tecteo et participe activement aux commandes de bois groupées organisées par le PS orétois pour les habitants de la commune. La seconde travaille en tant qu’anesthésiste au CHU sur le site des Bruyères. Enfin, trois petits nouveaux font leur apparition au grand jour. Stéphanie Godart, qui constitue la réelle surprise de la liste, travaille en tant qu’employée dans un commerce à Waremme. Cette dame de 35 ans, mère de trois enfants, est surtout connue pour son implication dans le CLAP. Puis Valery Dessy, père de deux enfants, qui est très actif dans le monde sportif orétois, il est notamment joueur-entraîneur de l’équipe réserve du club de football d’Oreye. Et pour finir, notre blogueur, Geoffrey Moies, fera également partie de la liste emmenée par la bourgmestre. Du haut de ses 23 printemps, il sera l’atout jeunesse de la liste et pourra profiter des nombreux contacts qu’il entretient avec les jeunes du village.

    (Article de journal La Meuse de ce jour - Tom Jenné)