huy

  • C'est le paradis fiscal à Oreye... et l’enfer à Huy !

    paradis fiscal à Oreye.JPGIncroyable : depuis 1990, le taux d’imposition excessivement bas d’Oreye n’a jamais été modifié. L’impôt sur les personnes physiques est toujours de 6% et les centimes additionnels au précompte immobilier restent maintenus à 1.900. Le paradis comparé à Huy et son précompte immobilier (3100) le plus élevé … de Belgique !

     

    Nous avons pu nous procurer l’évolution de la fiscalité communale sur ces 23 dernières années. En 1990, constate-t-on, dix communes de Huy-Waremme (sur 31) taxaient à 6% le revenu des travailleurs (impôt sur les personnes physiques). En 2013, il n’en reste plus qu’une : Oreye qui en 23 ans n’a jamais modifié d’un cent sa fiscalité. Incroyable ! Même les centimes additionnels sont restés fixés à leur taux de 1990, soit à 1900 alors que la moyenne régionale est aujourd’hui de 2.518 ! «Si nous avons pu maintenir ces taux, c’est en grande partie grâce aux rentrées de l’usine Bénéo Orafti qui nous rapportent 700 à 800.000 euros par an », reconnaît la bourgmestre Isabelle Albert.

     

    Sur un budget de 3,5 millions d’euros, plutôt appréciable. Avec un revenu moyen de 29.000 euros/an/habitant (chiffres Dexia 2011), Oreye n’a pas non plus à se plaindre. «C’est vrai que si nous avons pas mal de logements sociaux, nous avons aussi beaucoup d’habitants qui gagnent bien leur  vie », admet la bourgmestre. En 2014, ce taux devrait rester inchangé. «Avec toutes les nouvelles charges qui nous incombent, nous devrons sans doute un jour l’augmenter mais nous allons essayer de tenir encore cette législature », promet-elle.

     

    « FAIRE BANQUER LA CENTRALE »

    En analysant encore l’évolution des taxes, on se dit que d’ici 2018, mieux vaut donc vivre à Oreye qu’à Huy. Depuis 20 ans, les biens immobiliers des Hutois sont taxés au plus fort. En 1990, les centimes additionnels au précompte immobilier s’élevaient à 2.650, ce qui frappait déjà durement le portefeuille des citoyens. Bien plus que celui de tous les autres habitants de Huy-Waremme. En 2013, le taux est de 3100, soit le plus élevé de Belgique.

  • Une bonne année de la part du blog Sudpresse d'Oreye !


    Capturer.JPG

    L’année dernière, je vous souhaitais une très bonne année 2013.

    J'espère que nos vœux se sont réalisés.

    A nouveau, je vous souhaite une bonne année,

     

    Mais encore meilleure que la précédente.

     

    Que 2014 soit pour vous l’année de toutes les réussites, de toutes les joies et de vos visites sur le blog Sudpresse d'Oreye !
     

    Geoffrey Moies

  • De la pluie pour la semaine... Découvrez la météo de la semaine en détails !

    Capturer.JPGLundi 16/12: Ce courant océanique continuera à buter sur un immense anticyclone continental. En résumé donc, bien peu de changement avec des nuages plus abondants dans le nord-ouest où ils pourront encore distiller quelques gouttes en cours d'après-midi. Ailleurs, il fera sec et globalement lumineux malgré un voile d'altitude parfois épais.

    Mardi 17/12: Une nouvelle perturbation tentera de pénétrer dans un champ de pression très anticyclonique. Elle sera donc bloquée et ne distillera des petites pluies que dans l'ouest uniquement. Ailleurs, le temps restera sec malgré une certaine augmentation de la nébulosité.

    Mercredi 18/12: La nébulosité sera variable à abondante et ponctuée localement de quelques gouttes de pluie, principalement durant l'après-midi. En début de nuit suivante, une perturbation finalement plus active abordera le pays.

    Jeudi 19/12: Prise dans un flux maritime plus dépressionnaire, une perturbation plus active traversera rapidement le pays d'ouest en est, poussée par un vent modéré. L'après-midi, les éclaircies d'une traîne peu active s'élargiront déjà par l'ouest.

    Vendredi 20/12: Le temps deviendra sec partout, et sera égayé de larges éclaircies dans l'ouest et le centre tandis que dans l'est, les nuages bas seront nettement plus récalcitrants.

  • L’Orétois Jean Poesmans se donne 4 mois pour faire revivre le motocross en Wallonie !

    Capturer.JPGIl existe un peu près 2.500 pilotes de motocross en Belgique, et un millier en Wallonie. Mais dans notre région, on ne trouve plus aucune course, obligeant nos pilotes à s’expatrier. Pour l’Orétois Jean Poesmans, qui est dans ce monde depuis 1964, une situation inacceptable. Il espère pouvoir remettre le motocross régional sur pied d’ici début 2014.

    Le motocross, pour les non-initiés, c’est une course de motos qui se pratique sur un circuit tout terrain accidenté (principalement sablé ou boueux) où il faut parcourir le plus vite possible une distance déterminée.  En Belgique, on ne cite plus Stefan Everts, dix fois champion du monde de la discipline, et des circuits comme Mettet, qui ont porté notre pays au plus haut de ce sport moteur. Et pourtant, à l’heure actuelle, s’il reste encore des milliers d’affiliés en Belgique, et plus ou moins mille en Wallonie, dans notre région de Huy-Waremme, à part certains pilotes, on peut affirmer que c’est la mort lente du motocross régional. « Voilà 50 ans que je fais du motocross, et je vois depuis 20 ans, la descente de la discipline dans ma région», affirme l’Orétois de 61 ans, Jean Poesmans. « Je crois que c’est dû au fait que la plupart de nos circuits étaient sablés, ce qui n’est pas le revêtement préféré des pilotes. Et, donc, tout doucement, ils sont partis, principalement au Luxembourg ». Et c’est face à cette dynamique que Jean s’insurge en voulant faire renaître le motocross à Huy-Waremme. «Il y a une fédération limbourgeoise qui m’aidera. En tout, il faut une vingtaine de personnes pour mettre sur pied un calendrier correct et les courses», continue-t-il.

    7.500 Euros par weCapturer2.JPGek-end...

    Concrètement, l’Orétois voudrait revoir six à huit courses être organisées dans la région.Et une vingtaine, au total, avec le Limbourg. «Il faut 7.500 euros pour un week-end de course. Et surtout, trouver les agriculteurs qui veulent bien prêter des terrains. Nous avons, d’ailleurs, déjà quelques contacts », précise Jean Poesmans qui voudrait concrétiser son rêve pour le début 2014.

    Dangereux ? Quand on parle de motocross, et donc, de courses de motos, on pourrait penser tout de suite à la dangerosité de la chose. Sans oublier le coût financier que ce sport implique. Pour Jean Poesmans, une idée reçue qu’il est temps de casser. « C’est viril mais pas dangereux. En tout cas, si vous le faite correctement. Sinon, c’est comme tous les sports », assure-t-il en précisant que n’importe qui peut se lancer. « Ce n’est absolument pas une question d’argent. Que du contraire. Une moto coûte 3.000 à 4.000 euros, c’est vrai, mais si vous l’entretenez bien, il n’y aura pas de problème. Maintenant, c’est certain que si vous venez à chaque course avec un gros mobil home, ça vous reviendra plus cher ».

    D’ailleurs, lors des prochaines courses que Jean voudrait organiser les week-ends, le samedi sera consacré à l’écolage des nouveaux venus. « Le dimanche, c’est le jour de la course pour les pilotes licenciés, mais le samedi, les jeunes pourront venir découvrir ce sport magnifique », conclut l’Orétois

  • Un temps d'automne très doux durant toute la semaine en Belgique !

    Capturer.JPGLundi 30/09: Le début de semaine verra les conditions clémentes s'affirmer à nouveau. C'est ainsi que le temps deviendra sec sous un ciel dominé par un soleil généreux, lequel filtrera facilement le voile nuageux d'altitude par moments un peu plus épais.

    Mardi 01/10: Les changements ne seront pas fort sensibles: il continuera à faire doux et assez beau en ce premier jour d'octobre, et ceci en dépit d'un voile nuageux d'altitude s'épaississant au fil des heures depuis le sud-ouest.

    Mercredi 02/10: Un imposant anticyclone continuera à étendre son influence jusqu'à nos régions. Il engendrera à nouveau un météo calme, douce et globalement lumineuse malgré des champs nuageux par moments un peu plus épais.

    Jeudi 03/10: Un complexe perturbé s'approchera lentement du pays. Son influence de plus en plus effective se traduira par une augmentation très graduelle de la nébulosité et du risque de précipitations depuis l'ouest. La douceur perdurera, elle s'affirmera même un peu plus.

    Vendredi 04/10: Une perturbation finira par traverser le territoire d'est en ouest, et sera suivie d'une traîne fort chargée avec des ondées toutefois fort peu nombreuses. Malgré cette météo très nuageuse, la douceur sera toujours importante.

    Samedi 05/10: Les ondées perdureront, nombreuses, dans l'est tandis que dans l'ouest, le temps restera généralement sec.

  • Le tour de Wallonie s'arretera aussi à Oreye !

    carte-2012.jpg

    Comme ces dernières années, le Tour de Wallonie s’élancera lors du dernier samedi du Tour de France. L'arrivée de la 4ème étape du Tour est prévue à Oreye !

    Etape par étape ...

    • Etape 1 (21 juillet) : Tournai - Woluwe
    • Etape 2 (22 juillet) : Binche - Mettet
    • Etape 3 (23 juillet) : Marche-en-Famenne - Beaufays
    • Etape 4 (24 juillet) : Huy - Oreye
    • Etape 5 (25 juillet) : Welkenraedt - Perwez