co2

  • Une famille intoxiquée au monoxyde de carbone au Clos Marchal à Oreye

    pompier%20ploegsteert%20001.jpg

    Quatre personnes, dont un enfant, ont été intoxiquées samedi matin au monoxyde de carbone à Oreye. Les pompiers de Waremme ont été appelés à intervenir vers 8H15, dans l’habitation située au Clos Marchal. L’origine de l’accident est liée à l’utilisation d’un poêle à charbon. Les victimes ont été transportées à l’hôpital liégeois de la Citadelle où leurs jours n’étaient pas considérés comme étant en danger au moment de leur admission.

    Pour le commandant des pompiers de Waremme, l’acquisition d’un détecteur de monoxyde de carbone est vivement recommandée pour les utilisateurs de cassettes et poêles à bois, à charbon ou à pellets.  «Le CO peut être présent alors qu’aucun dégagement de fumée n’est constaté», explique Yves Berger.  «Le détecteur, à ne pas confondre avec un détecteur de fumées, se place en hauteur car le CO est plus léger que l’air. Il est disponible dans bon  nombre de magasins de bricolage et coûte une trentaine d’euros. C’est un investissement qui peut vous sauver la vie.»