chocolat

  • Des œufs en chocolat de toutes les couleurs! Aucune harmonisation dans les emballages...

    Capture.JPG

    C’est Pâques et, depuis des semaines déjà, les petits oeufs en chocolat garnissent les rayons des grandes surfaces et chocolatiers. Mais comment être certain de tomber sur notre parfum préféré avec tous ces emballage de couleur?  
    Cela nous est arrivé à tous. On vous présente un sachet d’œufs en chocolat et vous piochez tout en espérant tomber sur votre goût préféré : lait praliné. Faut-il choisir l’emballage bleu, le rouge ou le doré?
    Vous vous lancez et, zut, vous vous retrouvez avec, en bouche, une crème liquoreuse dont vous avez du mal à définir l’arôme du fruit… Gloups ! Votre bonne éducation vous interdit de le recracher devant la personne qui vous a offert ce petit plaisir sucré de Pâques.
     
    Personne n’a-t-il jamais eu l’idée d’harmoniser les couleurs de ces petites feuilles d’aluminium qui enrobent ces œufs en chocolat ?
     
    Nous avons posé la question et, de toute évidence, non !
     
    Rien qu’à voir le tableau ci-dessus, pour tomber sur mon lait praliné favori chez Milka, je devais opter pour le jaune; chez Markro et chez Carrefour, pour le bleu ciel ; chez Colruyt pour le violet et, chez Delhaize, pour le… rose ! Quand on vous dit que ces petits œufs en chocolat en font voir de toutes les couleurs aux gourmands.
    Jean Galler, bien connu maître chocolatier originaire de la région liégeoise, confirme que rien n’est défini en la matière. « Comme d’habitude, j’ai imposé et les autres suivent… Non, je rigole ! », entame-t-il. « Il y a certaines généralités comme le bleu pour la vanille, le rose pour framboise, le vert pour la pistache et, régulièrement, les tons de rouge sont plutôt utilisés pour les chocolats au lait ».
    Mais, selon notre tableau, ce n’est pas vraiment le cas dans les grandes surfaces en tout cas. Même le chocolat blanc s’habille de blanc mais aussi d’orange, de mauve et de vert!
     
    Choprabisco
    Y a-t-il une fédération belge des chocolatiers, ne s’est-elle jamais penchée sur le sujet? « L’Association Royale Belge des industries du Chocolat de la Praline, du Biscuit et de la Confiserie, en abrégé Choprabisco, existe », répond Jean Galler. Elle compte 180 membres allant de la petite PME à la multinationale dans un secteur qui, en Belgique, regroupe 332 entreprises, procure de l’emploi à 11.900 personnes et réalise un chiffre d’affaires de 5 milliards d’euros.
     
    « Mais c’est un lieu de démocratie où on n’impose rien », précise Jean Galler qui en est administrateur.
    Ce qui nous a été confirmé par le secrétaire, Guy Gallet, que notre question surprend. « Aucune étude de marché n’a jamais été réalisée à ce sujet. Nous laissons la liberté à chaque fabricant. Notre association fait des recommandations mais n’impose rien. Tant chez les fabricants que chez les associations de consommateurs, Il ne nous a jamais été dit quoi que ce soir sur les couleurs des œufs en chocolat …»
    Pourtant, ils représentent un élément essentiel sur l’année. « C’est colossal », reprend Jean Galler. « Sur une courte période, nous réalisons quelque 30 millions de ces petits œufs. Énorme pour une petite entreprise comme la nôtre.