appels intempestifs

  • Marre des coups de téléphone intempestifs? Voici comment s'en débarrasser…

    10846212_606261979520714_4325053065271464370_n.jpgEn soirée, tôt le matin, le week-end, vous vous faites harceler par téléphone pour acheter des meubles, une batterie de casseroles ou du vin. Vous en avez marre ? Un nouveau service est entré en service : « ne m’appelez plus .be ». Et visiblement, c’est un succès !

    Les call-center qui appellent à tout moment pour vous faire acheter un tas de choses doont vous n’avez pas besoin vous enquiquinent ? Un nouveau service, qui a remplacé Robinson qui n’était pas vraiment efficace, a vu le jour en mars 2013. Contrairement à « Robinson » qui ne fonctionnait que pour les entreprises, « ne m’appelez plus » est plus contraignant. Toutes les sociétés qui font de la vente par téléphone seront obligées de consulter la liste des personnes inscrites. Et ne pourront pas les appeler. Si vous êtes inscrits et que vous êtes appelés quand même, vous pourrez porter plainte auprès du SPF économie. On relève toutefois encore deux inconvénients principaux au système : on ne peut s’inscrire qu’en ligne et l’inscription n’est valable que pour 2 ans. Inscription sur « ne m’appelez plus.be ».

    De mars à août 2013, le site www.ne-m-appelez-plus.be a déjà enregistré quelque 151.774 personnes. Un beau succès...

  • Appels téléphoniques intempestifs, que faire ? Toutes les infos ici !

    téléphonie-illimitée©-IKO-Fotolia.com_.jpgDepuis un certain temps, les habitants de l'entité d'Oreye sont gênés par des appels téléphoniques intempestifs venant d'un numéro commençant par 0044 ou simplement par un numéro masqué.

    Si vous êtes confrontés à ce problème, vous devez savoir qu'il vous est possible d'introduire une plainte au Service de médiation pour les télécommunications. Voici la marche à suivre pour introduire une telle plainte.

    1. Télécharger le formulaire ci-joint
    2. Le compléter et ne pas oublier de le signer.
    3. L'envoyer soit :
    - par courrier à l'attention Monsieur Jean-Marc Vekeman, Service de Médiation pour les télécommunications : Place des Barricades, 1 à 1000 Bruxelles
    - par fax au 02/219.77.88
    - par mail : plaintes@mediateurtelecom.be

    La procédure peut, bien sûr, être appliquée pour toutes formes d'appels intempestifs (même ceux venant d'un numéro masqué).