andré jamers

  • Foot (P2A): André Jamers restera à Oreye la saison prochaine !

    1741611933_B97203169Z.1_20130303231303_000_GIMISUA7.1-0.jpgBattus ce dimanche sur la pelouse de Verlaine (4-1), les Orétois ont néanmoins appris une bonne nouvelle : leur coach André Jamers restera en place la saison prochaine. Il a officiellement prolongé !

    TECHNIQUE

    Verlaine 4 - Oreye 1

    Les buts : 54e Grégoire (1-0), 55e Hella (2-0), 75e Grégoire (3-0), 78e Kremer (3-1), 86e Hella (4-1).

    Verlaine : Matriche, Laayoune, Derwa, Martin (90e Pinsart), Leonard, Riga, Nizet, Petitjean (85e Koussantas), Materne (64e Bollue), Hella, Grégoire.

    Oreye : Jadot, Alfageme (80e Meeurs), Kekere (60e Micha), Vanderbemden, Melon, Avi, Devillers, Kremer, Rossi, Bouveroux (58e Lamarche), Petit.

    Cartes jaunes : Martin (23e), Kremer (34e), Melon (36e)

    Cartes rouges : Nizet (36e), Vanderbemden (36e).

    Arbitre : M. Talmas.

    TOURNANTS

    12e : Rossi s’infiltre et glisse la balle à Avi qui voit sa lourde frappe terminer sa course sur le poteau.

    25e : Riga loupe sa relance de la tête. Rossi en profite pour filer seul au but mais Matriche gagne son duel.

    26e : Riga centre pour Hella qui place une tête croisée juste à côté.

    28e : bien lancé par Rossi, Bouveroux place une frappe croisée qui lèche le montant du but verlainois.

    53e : joli une-deux entre Hella et Derwa. Ce dernier voit sa frappe être détournée de justesse par le pied de Jadot.

    54e : via une magnifique talonnade, Hella isole Grégoire face au but. Ce dernier place calmement au fond des filets (1-0).

    55e : le centre de Petitjean est mal négocié par Devillers. Hella en profite et place hors de portée de Jadot (2-0).

    75e : le long ballon de Bollue surmonte la défense orétoise. Grégoire en profite pour filer au but et lober le portier adverse (3-0).

    78e : le coup-franc brossé de Kremer trompe Matriche (3-1).

    86e : Koussantas lance Hella au but. Seul face à Jadot, l’attaquant verlainois place en force (4-1).

    La Meuse.be

  • Foot (P2A): André Jamers nommé coach d’Oreye

    63763768_ID7533714_webjamers_224315_H3QK8Q_0.jpgAprès plusieurs jours de réflexions, le comité d’Oreye a enfin tranché: André Jamers sera bel et bien le nouveau coach des Sucriers la saison prochaine. Il succédera donc au trio Cool-Lemoine-Marot au terme du championnat.

    Monsieur Jamers était le choix le plus logique par rapport à la politique du club. Nous avons créé quelque chose de sain cette année et nous désirons poursuivre dans la même voie au niveau de la mentalité au sein du groupe et du club. Nous étions vraiment sur la même longueur d’onde à tous ces niveaux ”, explique le président du club, Michel Vandergeeten.

  • André Jamers, futur coach des Sucriers?

    987066424_ID7509912_webjamers_221253_H3QEPL_0.jpgAndré Jamers, contacté par Oreye pour devenir le futur coach des Sucriers, est en pleine réflexion. Le challenge est bien entendu tentant mais l’expérimenté entraîneur ne sait pas encore s’il souhaite reprendre du service. Il évoque même une possible fin de carrière

    >Monsieur Jamers, on a appris vos contacts avec le club d’Oreye. Qu’en est-il exactement?

    Il est vrai que j’ai été contacté par les Sucriers et que j’ai rencontré le président, Michel Vandergeeten, ce lundi soir. C’est un bon club avec de belles infrastructures et de bons joueurs. L’équipe réalise une superbe saison mais je dois encore réfléchir car je ne sais pas si j’ai encore l’envie de coacher dans le futur. J’annoncerai ma réponse jeudi à Oreye mais cela ne signifie pas que je serai forcément le coach car je sais qu’il y a d’autres candidats en liste.

    >Vous pourriez mettre un terme à votre carrière de coach?

    C’est effectivement une possibilité à laquelle je réfléchis. Cela fait 20 ans que j’entraîne et je n’ai plus rien à prouver. Avec les années, la mentalité des joueurs et des clubs ont changé et je ne me retrouve plus trop dans cet esprit-là. Je veux être sûr que si je poursuis comme T1, j’irai jusqu’au bout. Et je veux également être certain de ne pas avoir de regret si je décidais de stopper ma carrière. Mais, à l’heure actuelle, je n’ai pas encore pris de décision.