accident nucléaire

  • Nucléaire: les pastilles d'iode disponibles gratuitement dès ce mardi dans votre pharmacie.

    Capture.JPGC'est dès ce mardi que les pharmacies du pays pourront distribuer gratuitement des pastilles d'iode à tout client qui en demandera, conformément au nouveau plan de sécurité nucléaire du ministre de l'Intérieur Jan Jambon.

    Les pastilles d'iode permettent de limiter le risque de développer un cancer de la thyroïde après une catastrophe nucléaire.

    Les habitants d'une zone à risque doivent déjà en avoir chez eux, mais pour le reste du pays, la recommandation ne vaut que pour les enfants, les femmes enceintes, celles qui allaitent et les responsables de crèches, d'écoles et autres.

  • Que faire en cas d’accident nucléaire ?

    Le risque d’un accident nucléaire est minime mais pas inexistant. C’est pourquoi il est important de savoir quoi faire lors d’une telle situation. Votre protection et celle de votre famille commence par vous-même. Vous pouvez déjà faire beaucoup pour vous protéger de la meilleure façon qu’il soit contre une contamination radioactive. En cas de situation d’urgence, les autorités vous alertent via différents canaux tels que les sirènes, gsm ou encore les médias.  Capturer.JPG

    (Un clic pour agrandir)

    La radioactivité est-elle dangereuse?

    La radioactivité fait partie de notre quotidien. Notre corps reçoit chaque jour une irradiation ionisante provenant de la terre et de l'univers. Lors d’examen médicaux par exemple, le corps peut être exposé à la radioactivité. Lors d’un accident grave sur un site nucléaire, vous pourriez être exposés à de fortes doses de radiation, pouvant mener à diverses affections.  Vous pouvez vous en protéger grâce à des mesures simples, comme par exemple vous mettre à l’abri dans un bâtiment le plus proche.

    Il existe 4 sites nucléaires importants en Belgique: Doel, Tihange, Mol-Dessel et Fleurus. Il existe aussi 2 centrales nucléaires à l’étranger situées près de la frontière belge: à Chooz (France) et à Borssele (Pays-Bas).

    Pour qui les comprimés sont-ils destinés de préférence (ou pas) ?

    Captu66rer.JPGPlus on est jeune, plus il est important de se protéger contre la contamination par l’iode radioactif. Les bébés et les jeunes enfants courent le plus grand risque.  Pour protéger le fœtus, ceci vaut également pour les femmes enceintes. Le cas échéant, les comprimés d’iode doivent donc être administrés en priorité aux enfants et aux femmes enceintes (pour préserver leur fœtus). La notice vous apportera plus d’information

    Comment pouvez-vous recevoir ces comprimés?

    Rendez-vous chez votre pharmacien (sur la Grand'Route à Oreye) avec votre carte SIS et celles de votre ménage. En fonction de la composition de la famille, vous recevrez une ou plusieurs boîtes. Les comprimés d’iode stable sont valables 10 ans minimum s’ils ont été correctement conservés.

    Carte autour de la centrale de Tihange (Huy) dans un rayon de 20 km

    Captu55rer.JPG