école oreye

  • 75 enfants ont dormi à l’école communale d'Oreye et de Bergilers pour attendre Saint-Nicolas ! (+photos)

    DSC_0527.JPGLes bambins de l’école maternelle d’Oreye et de Bergilers se souviendront de cette Saint-Nicolas particulière. Ils ont logé dans leurs locaux, avant d’être réveillés ce mercredi matin, par le grand saint, apparu sous la neige.

    La directrice et les enseignantes de l’école communale d’Oreye voulaient rendre à la Saint-Nicolas toute sa magie d’antan. Voilà pourquoi ils ont proposé aux 75 enfants de maternelle de loger à l’école durant la nuit DSC_0572.JPGdu 2 au 3 décembre. Les enfants de l'école de Bergilers ont également dormi dans leur classe.

    Mardi à 18h00, les bambins sont arrivés avec leur couverture et leur doudou sous le bras. Après avoir enfilé leur pyjama, ils se sont endormis en rêvant ensemble de saint Nicolas.

    DSC_0586.JPGLe matin du 3 décembre, ils ont pris la direction du réfectoire en suivant à la trace les bonbons lancés par le patron des écoliers. Les bambins se sont attablés pour déguster le déjeuner offert par le comité des parents. Alors que était tombée durant la nuit, ils ont vu saint Nicolas s’avancer sous la neige en compagnie de Père Fouettard ainsi que de trois ânes ! Une apparition qui a fait naître plein d’étoiles dans leurs yeux. Les bambins ont ensuite dévoré les bonbons avant d’ouvrir leurs cadeaux, sous les yeux des enseignants.

    Pas de doute, les petits orétois se souviendront longtemps de cette Saint-Nicolas !

    Album photos: Saint-Nicolas aux écoles communales

  • Deux écoles hesbignonnes cambriolées en pleine nuit. Les malfrats, à la recherche d’argent, ont vandalisé les lieux !

    Capturer.JPGLes écoles de Crisnée et Oreye ont  été cambriolées dans la nuit de jeudi à vendredi. Les voleurs, à la recherche d’argent liquide, ont emporté un coffre-fort et ont fouillé les bureaux. La police a effectué toutes les analyses, ces deux faits seraient liés.

    Les élèves et enseignants de l’école communale d’Oreye et de l’école Saint-Dominique de Crisnée n’ont pas retrouvé leurs classes en bon état hier matin. Et pour cause, dans la nuit de jeudi à vendredi, des cambrioleurs se sont introduits dans les établissements hesbignons distants l’un de l’autre d’à peine six kilomètres. D’après la police de la zone Hesbaye, ces deux faits seraient liés.

    À Oreye, le coffre-fort a été emporté. Il contenait notamment l’argent des dîners chauds et l’argent de poche des enfants pour partir en voyage scolaire en Bretagne, mais la somme exacte reste encore à déterminer. L’alarme de l’école communale s’est déclenchée aux alentours de 2h50 et, dans le même temps, une voisine de l’école a entendu des bruits avant de contacter la police.

    Capturer2.JPGLes forces de l’ordre sont arrivées sur place 30 minutes plus tard. En attendant leur arrivée, la voisine a surveillé les points d’accès, mais n’a vu personne. Le coffre (vide évidemment) a été retrouvé hier après-midi dans la rue de la Westrée, à proximité du bassin d’orage et à quelques centaines de mètres de l’école. Les malfrats ont sans doute pris la fuite par l’arrière du bâtiment en coupant par les terrains de football voisins. Le bureau de la direction a été visité et les empreintes ont été relevées.

    De l’autre côté de la Grand-Route, la situation n’est pas réjouissante non plus. Probablement plus tôt dans la nuit, et après avoir découpé un grillage, les voleurs ont forcé une porte extérieure afin de pénétrer dans l’enceinte de l’école Saint-Dominique. « Certaines classes ont été visitées et il y a de nombreux dégâts », déplore Marie-Astrid Jacquemotte, la directrice de Saint-Dominique. Le bureau de la direction a aussi été retourné.

    Les voleurs recherchaient principalement de l’argent liquide, car du matériel, comme un radio-cd, n’a pas été emporté. Comme les analyses de la police étaient en cours, les enfants n’ont pu rejoindre directement leur classe et ont été pris en charge dans la cour et dans la salle de gym. Les enquêteurs ont relevé des indices.

  • Les élèves de 6ème année de l'école communale skient et visitent l'Italie ! (+photos)

    Ski 2014 (45).JPGDe retour de classes de neige et d’histoire en Italie…. Qu’avez-vous préféré ?  « Tout » s’écrient en cœur les élèves de 6ème  année de l’école communale d’Oreye.

    Ce jeudi 13 février, au terme de 12 jours de voyage dans la péninsule italienne, les élèves de la classe de 6ème année sont rentrés le regard plein d’étoiles et la mine dissimulée sous un masque original créé de leurs mains lors de leur passage dans un atelier de la cité vénitienne.

    Ski 2014 (42).JPGCet hiver, la neige abondante leur a offert des paysages exceptionnels. Pour la plupart, l’apprentissage du ski était une première qu’ils ne sont pas prêts d’oublier et qu’ils rêvent de renouveler. La montagne, outre le ski et la luge, a généré des leçons concrètes, donc enrichissantes lors de la visite de la centrale hydroélectrique, du musée de la vie montagnarde, de l’apiculteur, des balades guidées au cours desquelles l’observation de la nature rejoignait

    la théorie abordée en classe lors des séquences de préparation (faune, flore, courbes de niveau, phénomènes météorologiques, formation des montagnes, actions et adaptation de l’homme dans son milieu).  

    Ski 2014 (122).JPGLes trois dernières journées ont transporté les enfants dans le monde mystérieux de la cité lacustre de Venise. La préparation de cette visite durant plusieurs mois via les cours de français, d’histoire et de géographie avait éveillé leur curiosité. La visite traditionnelle du Palais des Doges, de la Basilique saint-Marc, du musée de la basilique, des îles de Murano et Burano, du ghetto etc… a été agrémentée par la présence de Magali, professeur de théâtre qui a amené la joyeuse troupe dans un atelier de confection de masques où chacun a pu donner libre cours à sa créativité. 

    L’aventure italienne n’est pas terminée puisqu’un journal du voyage est en  préparation et un spectacle mobilisant toutes les classes, ayant Venise pour décors, est en cours de réalisation.

    Album photos: Visite de l'Italie par les 6ème de l'école communale d'Oreye

  • La hache de « guerre scolaire » déterrée lors du dernier conseil communal orétois !

    L’opposition orétoise dénonce le coût trop élevé de l’enseignement pour le budget communal. Elle met aussi en avant les différences très élevées entre le communal et le libre. Selon le conseiller Bernard de Sart, un élève de l’école d’Oreye coûte au contribuable orétois environ 1430 euros par an. Un élève de l’école de Lens-sur-Geer environ 500 euros par an. Ambiance !

     

    école oreye.JPGLors du dernier conseil communal orétois, il y avait des parfums de guerre scolaire. En effet, le groupe d’opposition Osez a présenté des chiffres sur les coûts des deux écoles de l’entité, l’école communale d’Oreye et l’école libre de Lens-sur-Geer. Selon Bernard de Sart, un élève de l’école d’Oreye coûte au contribuable orétois environ 1430 euros par an. Un élève de l’école de Lens-sur-Geer environ 500 euros par an. Ce qui a suscité beaucoup de débats. « Cela a été houleux, mais ce n’était pas mon but. Je voulais juste interpeller sur le fait que l’enseignement communal coûte cher à Oreye », précise le chef de l’opposition. Isabelle Albert a une vision radicalement différente des choses. « Cela fait un petit temps que je remarque qu’ils commencent à politiser tout ce qui touche à l’enseignement. Pourtant c’est clair. La commune d’Oreye est le pouvoir organisateur (PO) de l’école communale et l’école de Lens-sur-Geer a son propre PO. Ils disent que les élèves des deux écoles ne sont pas traités de manière égale mais ça n’a rien avoir. Ce sont des amalgames. Ils déterrent la hache de « guerre scolaire » qui n’est pas du tout liée à notre niveau de pouvoir ».

     

    Au-delà de cette différence de traitement, le groupe Osez voulait aussi mettre en avant le coût global de l’enseignement à Oreye. « Cela coûte environ 90 euros par an par habitant. Or, dans une enquête de Belfius, la moyenne des dépenses pour l’enseignement dans des communes de moins de 10.000 habitants s’élève à plus ou moins 30 euros. Ma question est de savoir si on continue dans ce sens-là ou si on doit devenir raisonnable au niveau des dépenses communales ?», explique Bernard de Sart. La bourgmestre n’était pas en mesure de confirmer ou d’infirmer les chiffres de l’opposition mais précise que « notre priorité est d’investir dans l’enseignement communal, peut-être plus que par rapport aux autres communes ».

     

    En outre, une nouvelle pièce est venue s’ajouter à ce puzzle. En effet, le budget extraordinaire prévoit un investissement de 300.000 euros pour quatre nouvelles classes en préfrabriqué, un peu sur le modèle de ce qui s’est fait à Verlaine. Le délai ? « Le plus rapidement possible. L’objectif c’est pour la rentrée prochaine, c’est super optimiste mais on y croit », dit Isabelle Albert. Ces classes prendraient place dans la cour de l’école située entre le hall et le bâtiment de l’école.

  • Revivez la fête de Noël de l'école communale d'Oreye en photos !

    DSC_0036.JPGCe jeudi 19 décembre a eu lieu la soirée et son marché de Noël dans le Hall communal d'Oreye. Les élèves ont interprété quelques chants pour accueillir le Père Noël ainsi que ses lutins sur le traineau fabriqué par Grégory et Jean-Marie de la voirie communale. L'énorme sapin touchant le plafond, n'est également pas passé inaperçu !

    Photos dans l'album: Fête de Noël à l'école communale d'Oreye

  • Le match Belgique-Croatie sera diffusé sur écran géant ce 11 octobre à l'école communale d'Oreye !

    foot.JPG

    Vous avez envie de soutenir nos Diables Rouges pour leur qualification au mondial 2014 sur une toile de 5m² ? L’école communale d’Oreye vous convie à une projection sur écran géant le vendredi 11 octobre dès 17h00 !

  • La classe de 5ème année de l'école communale d'Oreye est rentrée de Bretagne... (+photos)

    bretagne,lancieux,oreye,ecole oreye,communale oreyeSamedi passé, c’est avec des mines réjouies que les élèves de 5ème année de l’école communale d’Oreye sont descendus du car en provenance de Lancieux, village breton jumelé avec Oreye.

    bretagne,lancieux,oreye,ecole oreye,communale oreyeAu terme de quelques semaines de recherche sur l’histoire, la géographie et la culture bretonne et après avoir mis en scène les héros de cette célèbre contrée, le projet s’est concrétisé par un séjour enrichissant entre les merveilleux paysages marins et les sites aux noms évocateurs comme Saint-Malo et le Mont Saint-Michel.

    bretagne,lancieux,oreye,ecole oreye,communale oreyeL’initiation au char à voile et au catamaran a remporté tous les suffrages malgré une mer aux reflets irisés mais glaciale… La pieuvre aux longues tentacules, les méduses et les requins du grand aquarium de Saint-Malo n’ont laissé personne de marbre.

    Pour d’autres, c’est la visite de la maison du corsaire à Saint-Malo qui a été la plus captivante mais personne n’oubliera la balade dans les sables mouvants du Mont Saint-Michel et la silhouette imposante de ce promontoire chargé d’histoire.

    Album photos: L'école communale à Lancieux

  • Grand succès à l'école de l'Immaculée Conception pour sa fancy-fair !

    DSC_0031.JPGDSC_0024.JPG

    Ce week-end et comme chaque année, l'école de l'Immaculée Conception de Lens-sur-Geer a organisé sa grande fancy-fair.

    Beaucoup de parents, enfants et anciens élèves étaient présents pour découvir le spectacle "nos amis du monde" et l'histoire du rock à travers un livre laissé par le grand-père qui décrit toute l'évolution de cette musique depuis Elvis en passant par les Beatles, les Doors, U2,...

    "Les diverses animations ainsi que la cave à bières et le barbecue ont été un franc succès" Explique Monsieur Papy, directeur de l'établissement.

    Photos dans l'album: ICI