Sport

  • Une piste d'Athlétisme va voir le jour à Crisnée. Le président du club est Orétois!

    Capture.JPG

    Mis sur pied avec seulement une quinzaine d’affiliés, l’ATC en compte déjà 80, huit mois plus tard. La création d’une piste d’athlétisme à Crisnée dans les prochains mois devrait favoriser cet essor.  

    En août 2016, Émile Latour décidait de quitter son fauteuil de président du WACO (Waremme Athletic Club Oreye). Une page se tournait pour celui qui avait occupé le poste de responsable de la section orétoise du RFCL de 1970 à 2001 avant de prendre la présidence du club orétois (ACO), lorsque celui-ci souhaita voler de ses propres ailes, puis de se rapprocher de son voisin waremmien. Mais on ne tourne pas le dos si facilement à sa passion et à 46 ans de sa vie. Il avait à peine fait un pas de côté qu’il était sollicité pour mettre sur les rails un nouveau club, à Crisnée cette fois. Ce qu’il n’a pu refuser… « Dans mon esprit, je gardais juste ma fonction d’« Officiel » au WACO, ce qui me permettait de rester dans le milieu », confie-t-il. « Quand j’ai communiqué à la fédération que je me retirais, on m’a répondu que le virus resterait en moi. Et c’était vrai. »
    Quinze ans après la création de l’ACO, il remet donc le couvert pour que l’Athletic Team Crisnée puisse voir le jour.
     
    « On a choisi de lancer le club en pleine saison et on a reçu notre agréation le 20 février 2017. De cette façon, on avait le temps de régler toute une série de formalités et de problèmes avant la saison suivante. En avril, on ne comptait qu’une quinzaine d’affiliés (N.D.L.R. : il y en a à présent 80). Tous des jeunes qui n’avaient pas de club. On a directement pu compter sur l’aide de la Commune, qui va même construire une piste de 400 mètres avec 6 couloirs sur le site de « Crisnée Demain » et dont l’accès se fera par la petite route qui descend à côté de la Buissonnière et de l’IPES. Cela nous permettra d’organiser des compétitions et des championnats provinciaux et francophones. J’espère que nous pourrons en disposer en fin d’année prochaine. Le projet d’une piste finlandaise (recouverte de copeaux) d’environ 750 mètres a été évoqué. Nous sommes preneurs si cela aboutit, même si l’idée ne vient pas de nous au départ. Nous ne demandons pas quelque chose de luxueux mais de fonctionnel. »
     
    En attendant, les membres de l’ATC poursuivent leur préparation sur la piste en cendrée de l’IPES, qui a été rénovée et qui dispose désormais d’un éclairage, et dans le hall omnisports voisin en cas de besoin. Une collaboration existe aussi avec Tongres (ADD), pour l’utilisation des infrastructures. « Les choses évoluent bien. Au niveau des affiliations aussi. On était prêt à les accueillir mais on n’a démarché personne. J’ai horreur de cela. Il y en a 25 qui se sont désaffiliés du WACO et qui ont signé leur nouvelle carte chez nous le 2 novembre. Et on peut s’attendre à un afflux d’athlètes vers notre club quand elle sera opérationnelle. Je peux vous garantir que notre club est tout sauf une aventure vers l’inconnue. On a quand même une expérience de plus de 40 ans. Au niveau du Conseil d’Administration, on va d’ailleurs se développer aussi. Les 6 administrateurs actuels seront rejoints lors de notre Assemblée Générale de mars par 3 nouveaux membres. Chacun a son rôle bien défini en fonction de ses compétences, de ses envies et de ses disponibilités. Moi, par exemple, il ne faut pas me demander de gérer tout ce qui est internet (rires). »
    Un essor qui ne fera pas que des heureux du côté de Waremme… « Ce n’est pas toujours bien vu, en effet mais je leur souhaite beaucoup de succès. À eux, à présent, de faire fructifier le bel héritage qu’on leur a laissé. » (La Meuse du jour Laurent M.)
  • 23ème Boucle d'Oreye ce dimanche dans les rues du village.

    blog.JPG

    Les Amis Coureurs Oretois et l'Athletic Team Crisnée ont le plaisir de vous inviter à la 23 ème édition des boucles d'Oreye.


    Deux parcours:
    5km idéal pour les débutants et JCPMF
    10km avec traversée du magnifique château d'Otrange
    Départ à 10h15
    6 vestiaires avec douche au hall
    Buvette et petite restauration


    Inscription sur place dès 8h45 (attention changement d'heure d'hiver durant la nuit du samedi au dimanche)
    Information: Emile Latour 0475/563642

    http://www.challengehesbignon.be/2016unecourse83

    La circulation et le stationnement seront interdits entre 9h et 13h, rue de la Cité, en sa partie comprise entre le hall omnisports et la rue de Horpmael.

    Le stationnement sera également interdit rue de Horpmael entre le bas de la rue de la Cité et la rue de la Westrée.

  • Le cross inter-écoles a été organisé le vendredi 20 octobre et a rassemblé des centaines d'enfants au terrain de foot d'Oreye. (+Photos)

    DSC_0491.JPG

    Ce vendredi 20 octobre, plus de 33.000 enfants de 251 écoles du primaire, participaient avec leurs professeurs d’éducation physique au jogging inter-écoles « Je Cours Pour Ma Forme » ! Les élèves de 3°, 4°, 5° et 6° primaires des écoles Immaculée Conception, de l'école communale et ceux de l'école Saint-Dominique de Fize (Crisnée) se sont rassemblés dans les installations du hall omnisports et du club de football d’Oreye.

    Le principe de cette matinée sportive, créée en 1994, est d’amener tous les enfants par classe sur une plaine de sport (terrain de foot en ce qui nous concerne), et de les faire participer à une épreuve d’endurance. 

    Cette grande manifestation sportive trouve sa raison d’être dans la sensibilisation des enfants aux bienfaits de la pratique d’une activité sportive sur la santé. Les semaines précédentes, les enfants se sont réparés à cette épreuve sportive durant les cours d’éducation corporelle.

    Tous nos petits sportifs ont fait de leur mieux et ont passé la ligne d’arrivée sans encombre ! Chaque enfant a été récompensé par une règle souvenir, une boisson et une collation.

    Toutes les photos: ICI

    DSC_0473.JPG

  • L'Orétois Guillaume Renard décroche la première place dans la catégorie «handisport chaise roulante» des 20 kilomètres de Bruxelles!

    Capture.JPGGuillaume Renard, un orétois de 20 ans a participé ce dimanche 28 mai aux 20 kilomètres de Bruxelles en hippocampe (voiturette adaptée).

    Il a été accompagné d'une équipe de 6 sportifs valides dont son éducateur de jour, créateur du projet "Petit Prince", pour lui permettre de vivre cette course "running".

    Guillaume a décroché la première place dans la catégorie des 20 kms «handisport chaise roulante» en 1h28!

    Félicitations à toi !

  • Stages sportifs et récréatifs de "Sport chez Nous" du 10 au 14 avril 2017 à Oreye, Ans ou Waremme.

    Comme chaque année, l'équipe de "Sport Chez Nous" organise divers stages sportifs et récréatifs durant les vacances de Pâques.

    A Oreye, le stage aura lieu du 10 au 14 avril 2017. En voici les thèmes:

    3-4 ans : “Tous en piste”

    Capture.JPGGalope comme les chevaux, bondis dans les cerceaux, roule comme les acrobates et parcours la piste aux étoiles sur tout engin à roues que tu apporteras (3 ans) ou ton vélo avec stabilisateurs et casque (4 ans). Ainsi nous commencerons ton initiation 2 roues.

    Évoque le cirque dans tes dessins, tes coloriages; retrouve tes amis de Disney ou fais un petit somme pour récupérer de tes efforts.

    5-6 ans : “Stage Natation”

    Capture2.JPGViens flotter comme une étoile de mer, sauter comme un dauphin et nager comme un petit poisson.

    Toutes les matinées à partir de mardi, initiation et apprentissage (maillot, bonnet, essuie).

    Circuit vélos, jeux d’orientation (mapico), dessins et coloriages d’après « Martine » ou les « Pyjamasques ».

    7 ans et + : ”Défis sportifs par équipe” ou « Cuisine du monde »

    Capture3.JPGDéfis sportifs par équipes  sur terre, sur mer (piscine 1x) ou en vélo ou Cuisine du monde: 1 jour / 1 pays / 1 plat, préparation et dégustation + danses et zumbas

    Natation et vélo pour tous.

    Age des enfants de 3 à 13 ans.

    LIEUX DES ACTIVITES : Oreye : Complexe sportif, rue de la Cité, 18.

    COÛT : Orétois : 40 € – / extérieurs : 70 € + 5 € pour “stage natation” et + 10 € “Cuisine et diner”

    HORAIRE : Activités de 9 h à 16 h – Accueil dès 8 h. et jusqu’à 17 h.

    INSCRIPTIONS – RENSEIGNEMENTS UNIQUEMENT : “Sport Chez Nous” Mr. Delvaux Robert – Gsm : 0478-31 71 05 – Tél. : 019-67 76 60 de 9 à 15 h.

    PROCHAINS STAGES ETE 2017:

    du 07 au 11 et du 21 au 25 août 2017.

    Voir notre site : http://www.sportscheznous.be

  • Yves Berwaert, l’entraîneur de foot devenu... magicien!

    Capture3.JPG

    Après 34 années dans le monde du foot rond, en tant que joueur puis entraîneur, le Hesbignon réalise des tours de magie aux quatre coins de la Belgique.

    Un an et demi après avoir quitté Jehay, Yves Berwaert a délaissé le monde du foot pour se consacrer à sa nouvelle passion : la magie.  

    Pour arriver à faire des résultats, un entraîneur doit être un peu magicien, soit pour gérer un groupe, soit pour trouver des solutions en cas de blessures. Pour Yves Berwaert, c’est plus qu’une image. Depuis quelques années, l’Orétois se passionne pour la magie. Au point de faire une croix sur une carrière d’entraîneur qui l’a pourtant mené jusqu’à l’ancienne D3, à La Calamine. « Enfant, j’étais fasciné par Garcimore. La magie m’attirait mais c’était la quantité de travail qui me rebutait. Et puis, bêtement, à 37 ans, je suis tombé sur un bouquin à la Fnac. C’était parti. La magie, c’est plus qu’une passion. On est habité par elle. C’est inépuisable comme matière et on cherche toujours à améliorer la présentation. C’est un travail quotidien, parfois jour et nuit, pour progresser. Je lis, je regarde des DVD, je travaille ma technique... J’ai même pris des cours à Bruxelles. C’est aussi un vecteur de communication très puissant. Mais, je précise, je ne fais pas de magie pour les enfants. Juste de la magie de salon, de proximité. »
     
    Et cela porte ses fruits. Son travail, associé à sa « tchatche » en public, constituent la base de son succès. « Au début, c’était un simple hobby. La première fois, c’était pour les 40 ans d’un ami. La réaction démesurée des gens par rapport à mes attentes m’a servi de déclic. Ça a décuplé ma motivation. »
     
    Sa classe comme laboratoire
    2.JPGEt ses prestations, puisqu’il se produit aux quatre coins de la Wallonie, et même dans le Nord de la France ou au Grand-Duché de Luxembourg. « Cela fonctionne au bouche à oreille puisque mon site internet est en création. Grâce au Sljivo, j’ai par exemple été demandé au salon Horecatel, à Marche, les jours derniers. Durant une 1h30 ou 2 heures, je passe aux différentes tables, y compris celle des Ministres, et je fais mes tours au coeur du public. Patrick Ainseur, le président de Waremme, m’avait aussi invité lors du dîner qui précédait le match contre Liège. Outre les soirées organisées par des sociétés, je peux aussi me produire chez des particuliers, pour des anniversaires par exemple. Je dois prochainement me rendre chez Marc Delire. C’est agréable de rencontrer de telles personnalités. »
     
    Son activité a d’ailleurs supplanté le foot dans sa vie. « Je peux rester une ou deux semaines sans me produire mais j’ai parfois deux contrats par week-end, en plus des nombreuses heures d’entraînement qui sont un réel plaisir. Il faut répéter 1000 fois un tour pour qu’il ait de la gueule, comme un joueur répète sa façon de tirer un coup franc pour en marquer un le week-end. Il faut soigner la gestuelle et le timing. Impossible donc de combiner avec le foot. La vie est faite de chapitres. J’en ai ouvert un nouveau et je m’amuse comme un fou, plus qu’au foot même. Etre entraîneur, c’est beaucoup de contraintes et peu de satisfactions, même si elles sont intenses. La magie, c’est beaucoup de satisfaction et peu de contraintes. Et puis, il faut tester les nouveaux effets. Ma classe (N.D.L.R. : il apprend le français à des réfugiés à Ans) me sert de laboratoire. C’est la distraction de fin de journée... »
     
    On peut joindre Yves Berwaert par mail : y.berwaert@skynet.be