Souvenir

  • Le chauffeur héros de la fusillade place Saint-Lambert: "Je suis redevenu le volant d'un bus"

    Captureddd.JPG

    Philippe (47 ans aujourd’hui) est ce chauffeur de bus du dépôt d'Oreye qui s’est comporté en véritable héros lors de la fusillade de la place Saint-Lambert le 13 décembre 2011, il y a tout juste cinq ans. Nous l’avons retrouvé, il veut rester anonyme mais jette tout de même un regard amer sur ce qui s’est passé.

    liège.JPGÀ l’arrêt place Saint-Lambert, il a fait rentrer à toute vitesse une cinquantaine de personnes dans son bus alors qu’Amrani était en train de le mitrailler. Puis, il a filé par le tunnel, a déposé tous les blessés deux kilomètres plus loin à la clinique Saint-Joseph avant de refaire tous les arrêts jusqu’à Oreye afin de déposer les passagers restants qui voulaient rentrer chez eux.« Je ne suis pas un héros, j’ai fait ça à l’instinct, nous avait-il expliqué à l’époque. Je n’ai pas réfléchi. »

     

    Jamais il n’a voulu montrer son visage dans la presse. Et aujourd’hui encore, il tient à rester anonyme. Même si forcément, il revoit quasi tous les jours dans son bus les habitués de la ligne 175 du TEC sur laquelle il officie. « Que voulez-vous, la vie continue. De héros, je suis redevenu la continuité d’un volant de bus. Les quelques jours qui ont suivi, mes clients me remerciaient de les avoir ramenés à bon port. Mais deux semaines après, on n’en parlait déjà plus. Et maintenant, en rentrant, ils ne me disent même plus bonjour… »


  • Le TEC Liège-Verviers soutient les Diables lors de leur match de ce samedi contre l'Irlande !

    Capture.JPG

    Le TEC Liège-Verviers (dépôt Oreye) soutient les Diables lors de leur match de ce samedi à 15h00 contre l'Irlande !

     Bonne chance aux Diables...

  • Comme chaque 1er novembre, les cimetières de la commune ouvrent leurs portes aux milliers de personnes venues se recueillir (+photos).

    IMG_20151030_153902.jpg

    IMG_20151030_154116.jpg

    Comme chaque 1er novembre, les cimetières, teintés de leurs couleurs automnales, ouvrent leurs portes aux milliers de personnes venues se recueillir sur les tombes des défunts dans les 5 cimetières du village. Cette commémoration demeure un moment important dans le calendrier.

    Contrairement aux idées reçues, le jour de la Toussaint est une journée "festive" pour les catholiques. Il marque la célébration de l’ensemble des saints dans l’éternité et le blanc en est le symbole. Le mauve lui succède le lendemain, couleur de deuil: le 2 novembre, on commémore les morts. Toutefois, la distinction entre les deux journées se fait de moins en moins. Les temps changent et les habitudes aussi mais, ce dimanche, églises et cimetières seront à l’heure du recueillement...

    IMG_20151030_153854.jpg

    IMG_20151030_153928.jpg

  • Le 11 mai 1940, un bombardier bimoteur s'écrasait à Oreye...

    Le 11 mai 2015 à 11h00

    Au monument Français

    75 ans déjà...

    Capturer.JPGLe 11 mai 1940, le bombardier bimoteur LéO451 n°46, touché par les tirs de l’Armée allemande, s’écrasait sur le territoire de notre commune, entrainant la mort de 3 occupants de l’appareil. Un seul d’entre eux avait survécu.

    En Collaboration avec le Collège communal, les écoles, le Groupement Régional de Hesbaye de la Fédération Nationale des Combattants et les dirigeants des Sections Patriotiques vous convient à la cérémonie commémorant ce triste moment de notre histoire communale.

    A cette occasion, nous aurons l’honneur de compter parmi nous le Lieutenant-Colonel MICHEL, représentant le « Souvenir français » ainsi que Monsieur Daniel DONEUX, Vice-Président National de la F.N.C.

    La cérémonie aura lieu au Monument français dit « Ramkin » (Grand-route en face du garage Filippini), érigé en l’honneur des trois aviateurs qui ont trouvé la mort à cet endroit.

    Un verre du Souvenir sera offert sur place à la fin de la cérémonie.

  • Un hommage à Florent Pevée, ce musicien Orétois tragiquement disparu le 29 novembre dernier...

    1459349_611664602204718_1102481720_n.jpgCette semaine, le magazine néerlandophone "HUMO" rend hommage à l’Oretois Florent Pevée tragiquement disparu le 29 novembre dernier à l’âge de 22 ans.

    Florent Pevée, qui  était l’élève de Pierre Joskin à l’école de Musique d’Oreye lorsqu’il était tout jeune, a formé il y a trois ans le groupe Kabul Golf Club avec des amis musiciens doués et leur parcours fut détonnant !

    Chanteur et guitariste du groupe, il était aussi le bassiste des Rott Childs. Plébiscités par la presse musicale ils se sont produits un peu partout ces deux dernières années. De Paris à Amsterdam ils se sont également produits à L’Ancienne Belgique.Ancienne Belgique, lieu culte du Rock, ils devaient y jouer pour la seconde fois ce mercredi

    9 avril 2014 : Florent et ses potes devaient entrer en studio ci pour l’enregistrement d’un nouvel album produit par Mauro Pawlowski guitariste de DEUS

     Le destin en a décidé autrement…

    numérisation0001.jpg

    (Découvrez le magazine "Humo" n° 3840 de ce 8 avril 2014 en pages 150 à 155 )

  • Hommage à tous les anciens combattants dans la commune d'Oreye lors de ce 11 novembre

    DSC_0280.JPGLe 11 novembre 1918, après 4 longues années de conflit, des millions de morts et des milliers de mutilés, la grande guerre arrive enfin à son terme.

    Cette année, Oreye a une fois encore rendu hommage à tous les anciens combattants et témoigné, lors d’une messe et d’un repas, son respect et sa reconnaissance à l’égard de tous ces héros de la guerre disparus en défendant avec ferveur les valeurs de justice et de paix.