Oreye - Page 7

  • Des canons anti-grêle installés à quelques kilomètres d'Oreye ! (+vidéo)

    En cette période estivale, des orages violents sont accompagnés de chutes de grêle peuvent causer des dégâts irréparables aux fruits en pleine maturation.

    photo-65-canon-anti--greles-et-eole.pngLes canons à grêle (ou orage) installés aux vergers de Heers depuis plusieurs années fonctionnent avec le principe des ondes de choc : de l’acétylène, de l’azote et de l’oxygène sous pression sont mélangés dans une chambre d’explosion, grâce à l’énergie d’un panneau solaire attenant au canon. Des explosions sont générées toutes les 4 à 5 secondes pendant les 20 minutes précédant un orage de grêle. Les gaz restent enfermés dans la chambre hermétique du canon, et seule une onde de choc est expulsée toutes les 5 secondes à 15 kms de hauteur, là où la grêle se développe à −50°. L’onde ionisante permet de neutraliser la formation des grêlons en mélangeant les polarités électriques dans le nuage. Les grêlons tombent  et croisent la zone de perturbation créée à cause des ondes de choc. Ils sont éclatés et tombent sous forme de pluie ou de neige fondante.

    Une information très précise de l’IRM sur l’activité orageuse, à la fois dans le temps et dans l’espace, permet de ne déclencher le canon qu’en cas de réelle nécessité. Un service d’imagerie radar sur internet donne également le moyen de suivre la trajectoire précise de l’orage. Le canon coûte environ 42.000 euros.

  • Un incendie a eu lieu ce dimanche dans un garage situé sur la Grand'Route à Oreye.

    Capture.JPGUn incendie a eu lieu dans le garage d’un particulier, ce dimanche autour de 3h45, sur la Grand Route n°130 à Oreye (Vers Saint-Trond).

    Les pompiers de la zone de secours de Hesbaye sont restés sur place près de 4h.

    "L’origine de cet incident est criminel. Plusieurs foyers d'incendie ont été observés" confirme le magistrat de garde du parquet de Liège.

    La maison attenante au garage, en cours de rénovation a été légèrement touchée par les flammes.

  • La vidéo d’une Orétoise qui fait le buzz suite au passage d'un 4x4 dans sa rue inondée.

    « Qu’est-ce qu’il est bête hein celui-là… » La vidéo commence par ces mots. Une habitante d’Oreye, au fort accent liégeois, scrute une voiture qui avance dans la rue des Combattants. Une rue complètement inondée, dimanche dernier. « Faut pas passer hein », avance-t-elle.

    « Bande de connards. Bande de cons. » La dame qui filme elle-même la scène avec son smartphone ne se tient plus. « Je vais porter plainte. Bande de connards ti ! Rien dans la cervelle ! »

    Nous avons pu joindre cette dame qui fait le buzz malgré elle sur internet. Elle a préféré garder l’anonymat. Mais elle nous explique très sympathiquement pourquoi elle en est arrivée là. « J’étais terriblement stressée et énervée par ces inondations. Ce n’est pas la première fois que ça m’arrive. Et en voyant à la télévision, les jours précédents, d’autres personnes touchées par les dégâts des eaux, j’avais expliqué que j’en pleurerais si ça m’arrivait. »

    C’est donc dans une situation de stress terrible que cette vidéo a été réalisée. Et on comprend parfaitement cette riveraine qui voulait protéger sa maison ! « Aujourd’hui, j’en rigole », affirme même notre interlocutrice. « Je ne vais évidemment pas porter plainte. J’ai dit ça sous le coup de la colère ! » Et d’ajouter : « Par contre, je suis assez fier de mon accent liégeois… »

    La vidéo, quelque peu surréaliste, se termine sur un magnifique : « Enlève la chaise à papy tout de suite, elle va être trempée ! » 

    Depuis que les images publiées le 27 mai ont refait surface sur les réseaux sociaux, des internautes se sont amusés à réaliser des parodies de la femme victime des inondations. Un certain Antonio Spoto a publié une vidéo dans laquelle il utilise des images de grosses productions américaines sur lesquelles il intègre la voix de l'habitante d'Oreye.

    (Article en ligne du journal La Meuse Liège)

    Capturefddf.JPG

    Un clic ici ou sur l'image pour découvrir la parodie


    la chaise à papy,vidéo papy,oreye,inondations oreye,papy oreye

  • Inondations à Oreye suite aux orages de ce vendredi matin. Découvrez les photos.

    Capturefddf.JPG

    Comme dimanche dernier, les communes d’Oreye et de Crisnée sont à nouveau fortement touchées par les inondations, ce vendredi. De nombreuses routes sont fermées à la circulation.

    À Oreye, plusieurs routes sont inondées et le Geer est sur le point de déborder à certains endroits. Le Geer débordait déjà depuis le début d'après-midi à Otrange, où la situation est critique chez certains habitants.

    Par précaution, l’implantation primaire de l’école de l’Immaculée Conception, rue du Général Lans a été évacuée ce matin.

    Numéro d'urgence: 1722

    DSC_1133.JPG

    Découvrez les premières photos: ICI

    Vidéos - via notre page Facebook

  • Orage: 15 à 20 camions de boue à évacuer suite à l'orage de dimanche!

    high_d-20180528-3MEGK4.jpgAprès la tempête qui s’est abattue ce dimanche après-midi, Oreye poursuit le nettoyage de son centre : rue des Combattants et rue de Liège surtout. Pompiers, commune, riverains, privé, protection civile… Tous sont à pied d’œuvre pour évacuer la boue et nettoyer les routes touchées par les intempéries.  

    Ce lundi, le soleil éclatant et la chaleur des hautes températures n’auraient jamais pu rendre compte de l’apocalypse qui s’est joué au cœur de l’entité d’Oreye. Au lendemain des intempéries qui ont sévi dimanche après-midi, l’heure était au nettoyage ou, du moins, à sa poursuite.
     
    La veille, c’est en effet 30 à 50cm d’eau et de boue selon les endroits qui ont été constatés dans le centre, rue de Liège et rue des Combattants principalement. « Tout est venu des champs situés à la limite avec Crisnée », a commenté l’échevin des Travaux. « Déjà vers 16h, la pluie a commencé à tomber par 40l/m² environ, puis les grêlons… et tout s’est écoulé ici, dans la vallée. »
     
    Routes ensevelies sous l’eau, caves de riverains inondées, voitures cabossées par la grêle… Les dégâts sont nombreux et la zone de secours de Hesbaye a croulé sous les appels à l’aide. « Les pompiers ont vraiment fait un travail extraordinaire » , tient à souligner l’échevin.
     
    high_d-20180528-3MEGKA.jpgEt ce lundi, ils étaient d’ailleurs encore à pied d’œuvre, dès 8h, pour poursuivre le travail stoppé la nuit vers 2h du matin. Après le passage d’un « manitou » pour frotter la boue présente sur la route (par une société privée), ils évacuaient les traces tenaces au moyen d’une lance incendie. « Le tout, une fois liquéfié, s’évacue dans les égouts », ont-ils expliqué. « Si les avaloirs ont été bouchés un moment, ils ne le sont désormais plus et l’eau s’y écoule assez rapidement. »
     
    Deux grues d’une entreprise privée venue à la rescousse évacuaient également les kilos de boue présents, sans compter la dizaine d’hommes du service voiries de la commune, au taquet depuis le matin. « Cela va sans doute prendre, au moins, toute la journée (lisez lundi, NDLR) . Il doit bien y avoir entre 15 et 20 camions de 10m³ à évacuer ». « D’autres hommes ont travaillé du côté de l’école de Lens-sur-Geer, où il y avait de l’eau aussi, pour permettre aux enfants de rentrer en classe sans problème ce matin. Ils se sont aussi rendus à Otrange, où il y avait des coulées de boue également. En tout cas, je ne me souviens pas avoir connu une situation pareille à Oreye ! Et, dans l’ensemble, si certains riverains rouspètent un peu, ce qu’on peut comprendre, il y a surtout une grande solidarité qui s’est mise en place entre eux. Les gens s’entraident beaucoup. »
     
    En Hesbaye, les intempéries ont également fait d’importants dégâts sur la commune de Crisnée où là aussi, le travail à effectuer ce lundi était conséquent. Une dizaine de maisons ont été touchées, dont cinq notamment à la suite de la rupture d’un bassin d’orage qui n’avait plus été entretenu par la Région depuis… 2007!

  • Ce petit chat a disparu depuis le 28 mai de la rue du Tilleul à Oreye. L'avez-vous vu?

    Capture.JPG

    Ce petit chat a disparu depuis le 28 mai de la rue du Tilleul à Oreye. Il s'appelle Lucky et il est pucé.

    L'avez-vous vu dans le village?

    Contact via le propriétaire au 0471/84 60 73

  • Oreye n'a pas été épargné suite aux violents orages de ce dimanche. Rues inondées, coulées de boues,...(+ photos)

    DSC_1068.JPG

    Les inondations de ce dimanche soir ont causé d’importants dégâts en Hesbaye. Alors que la situation était critique à Oreye, de nombreuses rues de Crisnée ont été également fortement touchées. Fexhe-le-Haut-Clocher s’en est mieux sortie, notamment grâce à des aménagements réalisés dans le passé, selon le bourgmestre. 

    Les fortes pluies de la soirée de dimanche ont touché considérablement la commune d’Oreye. Outre des voitures et des toits impactés par des grêlons, on dénombrait beaucoup de rues sous les eaux dès 17h30 : celles des Combattants, Cokelette, de Liège, Louis Maréchal ou encore la place de l'école à Lens-sur-Geer. Alors que certains habitants avaient de l'eau eau dans leur cave, d’autres tentaient de déboucher des avaloirs bloqués par les coulées de boue.
     

    DSC_1065.JPG

    « Le Geer est sorti de son lit et cela a été très localisé sur l’entité d’Oreye », confirme le commandant des pompiers de la zone de secours de Hesbaye, le major Marc Duvivier, descendu sur place. « Cela a entraîné des coulées de boue un peu partout. Des routes ont aussi été inondées, l’eau rentrant parfois dans certaines habitations. On déplore bien une épaisseur de 20 à 30 centimètres de boue par endroits », poursuit-il.
     
    Très rapidement, les pompiers ont déclenché « le plan rouge » en leurs casernes, afin de ramener un maximum d’hommes sur le terrain. Une vingtaine finalement était donc à pied d’œuvre ce dimanche, équipée notamment de véhicules de logistique et de commandement, de trois camions-citernes et d’un véhicule de désincarcération muni de matériel de pompage. Les services de la commune étaient aussi sur place, munis de pelleteuses et de camions. Un renfort de leur voisine de Remicourt est aussi intervenu.
     
    Crisnée a été fortement touche suite à un bassin d'orage qui a cédé, laissant s'échapper d'énormes coulées de boue. Philippe Goffin, bourgmestre de Crisnée décrivait la situation ce matin sur Bel RTL à Caroline Haine.

    33757638_10216186934248893_7983539588385734656_n.jpg

    Galerie photos: ICI

    33692002_239833416764114_861833085417684992_n.jpg

    Un agriculteur de la commune dévie les coulées vers les prairies

    33727734_10216528917477721_519389256938946560_n.jpg

    Chez le coiffeur Eugène à Crisnée (Ph. Goffin)

    Les vidéos arrivent prochainement...

  • Le Baloise Belgium Tour passera ce dimanche à Oreye!

    Capture33.JPG

    Le dimanche 27 mai 2018, la commune d'Oreye sera traversée par le Baloise Belgium Tour. Des mesures de circulation sont a respecter afin de permettre le passage de la course cycliste.

    Le peloton effectuera deux boucles identiques sur la Grand'Route venant de Heers en direction de la Chaussée Romaine allant vers Tongres à 13h40 et 15h19 au rond-Point dit "de la chicorée"

    Lors du passage des épreuves, la circulation sera interdite sur le parcours. Les organisateurs mettront en œuvre les mesures nécessaires à la sécurité. Dans cette optique,
    -          de veiller à ne pas stationner de véhicules sur le bas-côté de la voirie sur le tracé de la course, de façon à garantir le passage aisé des coureurs.
    -          de respecter les signaux routiers mis en place et les consignes des signaleurs ;
    -          de maintenir, dans la mesure du possible, les animaux de compagnie à l’intérieur des habitations ou dans un jardin correctement clôturé.