Oreye - Page 3

  • Les ateliers d'écriture pour adultes "mot à mot" reviennent à la bibliothèque communale d'Oreye.

    2.jpgÉcriture ludique, création, recherche et enrichissement personnel sont les maîtres mots de cet atelier ! Vous voulez écrire et partager un moment de convivialité avec d’autres personnes ? Vous débutez et vous ne savez pas comment vous y prendre ? Vous avez envie de vous exprimer, de partager vos idées ?

    Venez éveiller les images, les idées, les mots, les sensations... Le chemin de l’écriture est parsemé de techniques, d’outils et de jeux qui vous libèreront  afin de colorer le papier des vos plus belles phrases !

    Rejoignez-nous aux ateliers d’écriture de la bibliothèque le 12 septembre, 10 octobre, 14 novembre et 12 décembre 2017 de 19h00 à 20h30. (20 euros pour 4 séances)

    Les ateliers vous offriront un regard nouveau, un approfondissement de votre travail et l'exploration de vos possibilités ! Inscription à l’administration communale.

  • Deux montgolfières atterrissent à Oreye, l'une au Clos Marchal et l'autre dans les champs du Frenay! (photos)

    52.JPG

    Ce lundi en début de soirée, le ciel orétois a pris des couleurs avec l'apparition de deux montgolfières. Le premier ballon s'est posé non loin de la chapelle du Frenay, au beau milieu des champs et la deuxième, sur le terrain à côté de la plaine de jeux du Clos Marchal.

    21105760_10210267891277190_399794314420357663_n.jpg

    66.JPG

  • L’échevin des finances Freddy Hellings démissionne. L’élu socialiste prend sa retraite après 22 ans au Collège.

    Capture6.JPGFreddy Hellings prend sa retraite politique à l’occasion du prochain Conseil, le 31 août. L’échevin socialiste démissionne après 22 ans au sein du Collège communal orétois.

    Un poids lourd de la politique orétoise s’en va. Après 22 ans d’échevinat, Freddy Hellings (PS) tire sa révérence. La démission de ses fonctions scabinales figure à l’ordre du jour du prochain Conseil communal. C’est le 31 août que l’échevin sexagénaire doit quitter officiellement le Collège communal après plus de vingt ans de politique locale.
     
    En charge des finances, de l’économie, de l’emploi et du logement, Freddy Hellings prend sa retraite politique en même temps qu’il accède à la pension. C’est l’ancien bourgmestre Henri Gorreux qui l’a installé aux finances : « J’ai commencé avec cette principale attribution, puis j’ai hérité des travaux durant trois législations avant de finalement retrouver les finances », rappelait-il quand le Conseil communal l’a fêté pour ses vingt ans au poste d’échevin. Sa plus grande fierté est double : des finances saines et un taux d’imposition inchangé, même si la commune a opéré des adaptations après le dégrèvement (une réduction d’impôts de 2,4 millions obtenue par la sucrerie en février 2016). Avec Freddy Hellings aux finances, Oreye est restée une des communes les moins taxées de Wallonie.
     
    L’homme a aussi œuvré aux dossiers d’égouttage. Avant de devenir échevin en 1995, Freddy Hellings a siégé six ans en qualité de conseiller communal après une candidature initiale à la onzième place de la liste socialiste en 1989. Son retrait de la vie politique locale n’a guère surpris puisque l’annonce de sa retraite remonte à 2015. L’ordre du jour de la prochaine assemblée officialise la décision : « J’ai connu des problèmes cardiaques il y a quelques années et j’aspire à profiter de mes petites filles. Je laisse la place aux jeunes ».

  • Le distributeur de journaux/réclames n'a pas compris qu'il s'agissait d'une boîte de chez BPost...

    Capture6.JPG

     
    Le distributeur de journaux/réclames n'a pas compris qu'il s'agissait d'une boîte de chez BPost...
     
    Ce jour dans la boîte BPost de la rue du Bailly à Bergilers.
  • Attentat de Barcelone: la victime belge originaire de Tongres était en vacances avec son mari et ses deux enfants.

    1722.JPG

    La victime belge fauchée par la camionnette sur les Ramblas à Barcelone jeudi après-midi est une femme néerlandophone, originaire de Tongres, a fait savoir le ministère des Affaires étrangères. Elke Vanbockrijck était en vacances à Barcelonne avec son mari et ses deux fils de 11 et 14 ans.

    Le consulat belge est entré en contact avec la famille de la victime et le décès a été confirmé par la Guardia Civil.

    Le bourgmestre de Tongres, le député libéral Patrick Dewael, a indiqué sur Twitter que la victime était résidente de sa commune. «Une habitante de Tongres a été victime aujourd’hui de l’attentat lâche à Barcelone», a-t-il informé sur Twitter, faisant part de ses condoléances.

    «Il y a beaucoup de Belges à Barcelone en ce moment. Nous avons déjà contacté différentes familles. Dans la plupart des cas, les appels ont livré des informations positives, excepté cette mauvaise nouvelle», a encore indiqué le chef de la diplomatie Didier Reynders.

    Numéro d’appel pour les familles

    Vers 22h30, il a été à même de confirmer que ses services consulaires étaient aussi en contact avec des Belges hospitalisés. Il avait précédemment indiqué que vu le nombre de blessés, estimé désormais à une centaine, l’identification n’était pas la première priorité.

    Selon le dernier bilan connu de l’attentat, une treize personnes ont été tuées et quelque 100 sont blessées.

    Les Belges inquiets pour un proche peuvent contacter le consulat à Barcelone, qui est en contact avec les autorités locales, au 02/501.81.11.

     

  • 30 emplois à pourvoir chez Bénéo-Orafti à Oreye. Découvrez les offres!

    1722.JPG

    BENEO fait partie du groupe Südzucker, l'un des principaux producteurs d'aliments en Europe.
    Formé en 2007, BENEO est actuellement représenté dans plus de 75 pays à travers le monde. Le groupe BENEO compte sept bureaux et cinq sites de production, situés en Belgique, en Allemagne, en Italie et au Chili.
    Chaque année BENEO-Orafti transforme plusieurs centaines de milliers de tonnes de chicorées en inuline et oligofructose, qui sont des ingrédients alimentaires (et non des additifs) à valeur ajoutée, utiles dans presque toutes les applications alimentaires et boissons.

    L’objectif de Beneo : prendre soin d'une meilleure nutrition dans le monde entier ! Comment ?

    • Qualité nutritionnelle
    • Garantie service de qualité
    • Contribuer à une meilleure santé 
    • Durabilité
    • Optimalisation des processus de production
    • Correspondre aux attentes et mégatendances actuelles
    • Concepts alimentaires de pointe

    Travailler chez BENEO-Orafti Oreye, c’est travailler dans une entreprise à taille humaine, leader dans son domaine, et soucieuse de ses travailleurs.

    Quelques chiffres

    • 70% de la production mondiale d’inuline est produite par BENEO Orafti.
    • Beneo orafti Oreye compte 250 travailleurs et 300 durant la campagne (activité saisonnière, de septembre à fin décembre).

    Les offres d'emploi chez Beneo: