Oreye - Page 2

  • Huy-Waremme: transition entre bourgmestres. Pas toujours top! À Remicourt et Oreye, un bureau vide pour Missaire et Daerden.

    Capture.JPGDans quel état les bourgmestres sortants ont-ils laissé leur bureau à leur successeur ? La question se pose après la guéguerre qui oppose dans une commune du Namurois l’ancien (MR)et le nouveau mayeur (PS). Le nouveau accuse son prédécesseur d’avoir détruit toutes les archives et documents.  

    Si un cas similaire à celui de La Bruyère (dans le Namurois) se pose à Huy-Waremme, cela ne peut être que dans une commune qui a connu un renversement de majorité. C’est donc par là que nous avons commencé notre enquête. Première commune : Oreye où la socialiste Isabelle Albert (PS) a été détrônée après plus de 20 ans de règne par Jean-Marc Daerden (du cartel Ensemble). « Quand je suis arrivé dans le bureau, il n’y avait strictement plus rien. Rien au mur, si ce n’est plein de trous. Rien dans les armoires qui avaient toutes été vidées. Pas une feuille, pas un classeur, mais bon, je ne m’attendais pas à moins même si je ne trouve pas ça logique » , sourit le nouvel occupant qui ne souhaite pas en faire un drame. Et encore moins un objet de polémique.
     
    Même son de cloche à Remicourt où Thierry Missaire (Renouveau) a récupéré son écharpe mayorale qu’il avait dû céder en cours de législature à Jérôme de Neuville (Entente citoyenne). « Avant son départ, Jérôme de Neuville a vidé totalement le bureau. Toutes les décorations ont été enlevées, les armoires ont été vidées, tous les raccourcis de l’ordinateur ont été supprimés. Il n’a même pas laissé l’écharpe mayorale qui est pourtant propriété de la commune. Bien qu’elle ait été remplacée par une nouvelle avec blason, elle aurait pu être exposée dans une vitrine de la salle du conseil » , regrette Thierry Missaire.
     
    En revanche, à Modave où la passation de pouvoir s’est opérée au sein d’un même parti (OSE), la transition entre Jeanne Defays et Eric Thomas s’est faite « en parfaite harmonie et bonne collaboration » , comme le précise Eric Thomas. « Nous nous sommes entendus sur ce que chacun souhaitait garder. À titre d’exemple, Jeanne Defays a repris des notes personnelles ».
     
    En gros, Eric Thomas a investi le bureau de sa prédécesseur pratiquement dans l’état où il l’avait laissé. Avec ses meubles et ses photos de paysages de Modave accrochés au mur. « Nous ne sommes tout de même pas à la Maison Blanche ou à l’Elysée où à chaque changement de président, on retapisse les murs » , se marre doucement le bourgmestre de Modave. qui ne comprend pas qu’on ne puisse pas laisser des informations utiles au suivant, des orientations, des notes personnelles qui peuvent aider à mieux appréhender certains dossiers.
     
    « Dans ces cas-là qui est le plus embêté ? Le personnel communal et les citoyens. »
     
    À Oreye, Jean-Marc Daerden reconnaît que cette situation, même si elle ne l’empêche pas de faire son travail correctement, lui complique un peu ses débuts de mayorat. « Je fais peut-être deux fois le travail, je n’en sais rien. C’est un peu dommage » , conclut-il
     
    Thierry Missaire abonde : « M ême si on peut s’appuyer sur les services sociaux, on prend plus de temps », regrette-t-il avant de conclure : « mais ce n’est pas grave, je sais me débrouiller ».
     
    (Article La Meuse MC. G 08/01)

  • Conseil communal ce 8 janvier 2019 à 20h à l'administration communale d'Oreye.

    Avast.JPGCe mardi 8 janvier 2019 à 20 heures aura lieu la séance du conseil communal. Cette réunion publique se déroulera à l'administration communale (rue de la Westrée 9).

    A l'ordre du jour:

    1. Prestation de serment du président de CPAS en qualité de membre du collège communal.

    2. Renouvellement CCATM

    3. Ratification règlement de police.

    Huis-clos

    4. Ratifications désignations institutrices primaires.

    5. Directrice d'école - retrait d'acte administratif - annulation démission

    6. Congés pour prestations réduites bénéficiant aux membres du personnel en disponibilité pour cause de maladie ou d'infirmité à des fins thérapeutiques institutrice primaire

     

     

  • Le nouveau conseil du CPAS est officiellement installé à Oreye.

    49739164_2023877931024661_6978946888175190016_n.jpg

    La présidence du CPAS est assurée par Bernard de Sart qui devient ainsi officiellement membre du nouveau collège communal.

    Le conseil CPAS se compose de 5 membres du groupe ENSEMBLE y compris le président, à savoir Bernard de Sart, Stéphane Duvivier, Anne-Françoise Draye, Julie Sommers, Thierry Vanhaeren et de 4 membres du groupe PS à savoir Charlène Materne, Vito Manino, Laurence Lecocq et Valery Dessy.

    Le Centre public d’action sociale est administré par le Conseil de l’aide sociale. Celui-ci est composé de conseillers à l’aide sociale élus par le Conseil communal juste après les élections communales. Comme les conseillers communaux, ils sont désignés pour toute une législature (6 ans).

    Bon travail à la nouvelle équipe!

  • Incendie dans une ferme à Oreye: plusieurs animaux ont péri.

    Les pompiers de la zone de secours de Hesbaye, ainsi que ceux de Tongres, Hannut, Saint-Trond et la protection civile de Crisnée, venus en renfort ont évacué certaines bêtes, mais n’ont pas pu les sauver toutes. Un vétérinaire est présent sur place.

    Suite à l'incendie, l'approvisionnement en eau potable est difficile pour les habitants de l'entité.

    49384561_135119250747885_580564941447102464_n.jpg

    49485911_1845755852218791_9103261846198026240_n.jpg

    (Photos blog Oreye)

  • La collecte des sapins aura lieu le mercredi 9 janvier dans la commune d'Oreye.

    phpThumb_generated_thumbnailjpgCARBUHK6.jpgLes réveillons s’éloignent, l’arbre de Noël va désormais quitter nos salons. A Oreye, le ramassage des arbres est organisé via la collecte Intradel, le mercredi 9 janvier 2019.

    Vous avez également la possibilité de vous débarrasser de votre sapin via les recyparcs en le déposant dans le conteneur des déchets verts. Les sapins collectés seront recyclés en un compost de qualité. 

    Attention ! N'oubliez pas d'enlever vos décorations ainsi que le pied en bois ou en métal.

  • Stock de sang critique à la Croix-Rouge de Belgique. Mobilisez-vous!

    49592414_10156847331691171_7687310565789663232_n.png

    Appel à tous les donneurs O-, B-, AB- et A-.

    Les stocks de poches de sang sont critiques dans ces groupes SURTOUT en O- ‼️
      Parlez-en autour de vous et mobilisons-nous pour sauver des vies !
    Pour plus d'informations ou si vous désirez rechercher une collecte près de chez vous

  • Des nouvelles de Quasimodo, sept mois après son sauvetage dans le Geer.

    cheval.JPGUne histoire qui finit bien, cela fait plaisir. Quasimodo se porte comme un charme, sept mois après son éprouvante mésaventure dans le Geer. Bloqué dans la vase après une chute dans la rivière, le cheval orétois avait été secouru par l’Animal Rescue Team des pompiers de Hesbaye.

    Âgé à l’époque de 27 ans, le cheval hongre était en fâcheuse posture lorsque ses propriétaires l’avaient découvert le samedi 12 mai, après un séjour a priori prolongé dans la rivière du Geer. Il était bloqué dans la vase, haute de plus d’un mètre et, paniqué, tremblait de tous ses membres, sans être toutefois en hypothermie. Les talus trop raides et hauts ne lui permettaient pas de se sortir de ce mauvais pas sans assistance extérieure. Il avait probablement chuté après s’être éloigné des autres chevaux qui broutaient dans la prairie située le long de la rivière.

    2.JPGLes pompiers de Hesbaye étaient arrivés en nombre (une dizaine d’hommes) pour lui porter secours, avec une autopompe et un véhicule officier. L’Animal Rescue Team de la zone de secours en faisait évidemment partie et avait dirigé l’opération. Un vétérinaire avait également été appelé sur place, pour donner un avis médical. «La dernière fois que l’on a vu le cheval, c’était vendredi soir. Il est sûrement resté dans le Geer jusqu’à ce qu’on le retrouve samedi matin et qu’on nous appelle. Nous l’avons approché avec calme et méthode, il était très apeuré», avait décrit Michaël Robert, coordinateur responsable de la brigade Animal Rescue Team de Hesbaye.

    Vu la configuration des lieux, impossible de sortir Quasimodo à cet endroit. L’intervention avait été très physique, le cheval, pesant près de 650 kg, avait dû être déplacé dans l’eau sur cent mètres pour atteindre une berge plus facilement accessible. «Nous nous sommes engagés dans la rivière pour l’aider à avancer, mais il y avait beaucoup de vase, de pierres, de branchages, ce n’était pas facile», rapportait Michaël Robert. Quasimodo avait coopéré mais, épuisé, il s’était affaissé dans la vase à 20 mètres de l’arrivée. «Avec le vétérinaire, nous l’avons examiné et pris la décision de le redresser avec nos pratiques.» Les pompiers l’avaient remis sur ses jambes avec un système de sanglage et remorquage. Le cheval, ayant repris quelques forces, était alors parvenu, avec l’aide des pompiers, à émerger du Geer par ses propres moyens. Il s’en sortait indemne, avec quelques plaies superficielles.

    Sept mois après cette éprouvante mésaventure, Quasimodo s’est totalement remis de sa frayeur. « Il a été pris en charge par une très bonne vétérinaire et, malgré son âge (28 ans), il n’a eu aucune maladie ou infection due à l’accident. En deux semaines, il était sur pied. L’équipe des pompiers a fait un très bon travail, rapide et efficace, dans le calme, ce qui a permis d’éviter des séquelles », remercie Viviane Bougnet, la propriétaire.

    Il a retrouvé sa copine

    3.JPGQuasimodo a toutefois changé de prairie. « On s’est rendu compte que dans la prairie de la ferme où il séjournait, un étalon avait pris l’ascendant sur lui, et qu’acculé, il avait sûrement dégringolé dans le Geer. Ce n’était plus possible de les laisser ensemble. On a placé Quasimodo dans une écurie près de chez nous où il ne sort qu’en journée. Un endroit calme, adapté à sa retraite », rapporte-t-elle.

    Quasimodo coule des jours paisibles en compagnie de sa copine la chèvre Choupette, dont il est inséparable.

  • Bonne et heureuse année 2019 aux visiteurs et lecteurs du blog Sudpresse d'Oreye.

    Capture2.JPG

    Que cette nouvelle année vous apporte la réussite, la santé et la prospérité que vous méritez. Que les difficultés de cette année nouvelle vous soient toutes épargnées, que le bonheur soit au rendez-vous dans vos coeurs et dans ceux de vos proches. En un mot, nous vous souhaitons une très bonne année 2019!

  • Un cambriolage a eu lieu dans une habitation de la rue Louis Maréchal à Grandville.

    46503869_321707251760169_247077945141624832_n.jpgUn cambriolage a eu lieu dans la nuit du 28 au 29 décembre, rue Louis Maréchal à Grandville. Les auteurs ont cassé une vitre à l'arrière du domicile afin d'y entrer.

    Ils ont emporté des objets de valeurs

    Ouvrez l'oeil et composez le 101 si vous voyez un comportement suspect!