Energie

  • Performances énergétiques: les normes vont évoluer en 2017...

    Capture2.JPGL ’an prochain, de nouvelles normes entrent en vigueur. Et dès 2021, chaque bâtiment neuf consommera deux fois moins qu’une construction de 2010.  

    Quiconque construit ou rénove en Wallonie est tenu de respecter des normes en matière de performances énergétiques de son bâtiment. C’est ce que l’on appelle la PEB. Ces normes évoluent, quasi annuellement, au rythme d’impératifs environnementaux et d’exigences européennes.
    En janvier 2017, les indicateurs PEB seront une nouvelle fois revus à la hausse. Cela signifie que les exigences se renforceront, pour des bâtiments toujours moins énergivores et toujours plus confortables.
     
    Vraiment nécessaire ?
    Si la PEB a pour objectif d’augmenter la qualité des bâtiments tout en diminuant leur consommation d’énergie, elle a pour conséquence de favoriser un plus grand respect de l’environnement. Elle permet une meilleure maîtrise des coûts liés à l’utilisation de l’énergie tout en veillant au confort de ses habitants.
    La PEB est une contrainte réglementée, mais elle est aussi une belle opportunité : elle fait évoluer la qualité des matériaux du marché, valorise les innovations technologiques et crée des débouchés pour les professionnels du secteur.
     
    La réglementation PEB s'applique à tous les bâtiments à construire, reconstruire ou rénover. Sa méthode consiste à calculer les consommations d'énergie pour le chauffage, l'eau chaude sanitaire et les équipements électriques, dans le cadre d'un usage standardisé du bâtiment.
     
    Ce calcul est effectué sur base des caractéristiques techniques du bâtiment et de ses équipements, grâce à un logiciel PEB mis à la disposition des auteurs de projet.
     
    La réglementation PEB impose une valeur maximale pour chacun des critères qu’elle contrôle et tout projet doit respecter les exigences en vigueur à la date du dépôt de la demande de permis d'urbanisme.
     
    Qu’est-ce qui change en 2017 ?
    Plusieurs changements sont programmés. Les niveaux d’exigence existants seront renforcés ( voir tableau chiffré p.3). Ensuite, les exigences globales de niveau Ew s’étendront à davantage de bâtiments. Sans oublier que depuis le 1 er mai 2016, de nouvelles exigences ont vu le jour concernant les systèmes techniques des bâtiments. Ces modifications sont guidées par la nécessité de maintenir le niveau de réchauffement climatique en dessous de 2 degrés à l’échelle mondiale.
     
    Un récent arrêté du Gouvernement wallon a fixé de nouvelles exigences pour les bâtiments à construire dites « NZEB » (Nearly Zero Energy Buildings ou « Bâtiments Quasi Zéro Energie » en français) qui entreront en vigueur dès 2021. À cet horizon, la consommation d’énergie de tous les bâtiments neufs devra être quasi nulle. Pour atteindre sereinement cet objectif ambitieux, un jalon intermédiaire a été fixé au 1 er janvier 2017. Les bâtiments publics à construire devront montrer l'exemple dès 2019.
  • 9 primes communales disparaissent à Oreye !

    23.JPGLe Conseil communal d’Oreye, réuni lundi, a voté la fin de l’octroi de plusieurs primes aux citoyens. Cette décision est une conséquence des 2,4 millions d’euros qu’Oreye doit rembourser (le ministère des finances a réclamé cette somme à la commune en février dernier en raison du dégrèvement, c’est-à-dire une réduction d’impôts, obtenu par l’usine Bénéo-Orafti pour la période allant de 2008 à 2015).
     
    Au total, neuf primes disparaissent, liées de près ou de loin à l’environnement et à l’énergie. Quatre primes sont supprimées : celles à l’achat d’un vélo à assistance électrique, à l’isolation, pour l’installation d’un chauffe-eau solaire et pour l’achat de fûts à composte. Cinq ne sont pas renouvelées, il s’agit des primes annuelles pour les ampoules, les chargeurs de piles, les poêles à bois, les pompes à chaleur et les citernes à eau de pluie. Pour ces primes communales annuelles, les Orétois y perdent simplement l’opportunité de bénéficier de quelques euros : 40 euros maximum pour les ampoules, 20 euros pour les piles, mais aussi une subvention de 200, 500 et 500 euros, respectivement pour les poêles et inserts à bois et pellets, pompes à chaleur et citernes à eau de pluie. (JM 27-04-16)

  • Projet Eneco: implantation de 10 éoliennes à Oreye et Crisnée. Réunion d'information le 16 mars 2016 à 19h00 à l'école communale d'Oreye.

    Numérisation_20160226.jpg

    Un clic pour agrandir

    (Publication dans le VLAN 28-02-2016)

  • Deux nouveaux projets éoliens à Oreye ? Pas un vent d’information à la commune !

    Capturer.JPGCe sujet a été abordé au Conseil communal de janvier, puisque deux projets éoliens seraient en préparation. Un à Lens-sur-Geer et un à Otrange : «Il s’agit certainement de promoteurs qui démarchent auprès de particuliers pour proposer de signer une convention. Quoi qu’il en soit, la commune n’a reçu aucune demande», précise la bourgmestre d’Oreye. Toute entreprise doit déposer un dossier auprès de la commune qui doit alors délivrer ou non un permis.

  • « Il faut donner votre avis sur les éoliennes » explique Benoît Hanique, Co-Président de la section Ecolo à Oreye

    Capturer.JPGComme je l'ai déjà évoqué sur le blog d'Oreye, l’enquête publique concernant le cadre de référence éolien se clôture le 30 octobre 2013 à 10h00. Il reste donc moins de deux semaines aux citoyens pour faire connaître leurs remarques à leur administration communale. En raison de cette date limite, la locale Ecolo Waremme-Oreye a voulu marquer le coup, à quelques jours de la fin de la consultation publique.

     

    Benoît Hanique, co-président de la section et habitant d’Oreye, s’est donc rendu à l’administration communale orétoise pour déposer ses remarques et communiquer sur le sujet avec deux de ses collègues écologistes, Leila Rebbouh et Lionel Henrion. « Le législateur fait confiance aux citoyens. On avait donc envie de faire passer le message qu’il faut donner son avis. Il reste environ jours pour que les citoyens  se mobilisent et transmettent leurs avis, sans que ce soit uniquement des choses négatives », expose Benoît Harique qui rappelle les côtés positifs des éoliennes, dont la création de 16 000 emplois.

     

     

    Lorsqu’il évoque des « choses négatives», il fait référence à un toute-boîte distribué il y a peu de temps à Oreye par les membres de l’association « Face au vent et Vent Contraire ». Celui-ci fait réagir les Verts. « Le tract est tellement exagéré que l’organisation se décrédibilise elle même.Excusez-moi de la métaphore maladroite, mais c’est beaucoup de vent pour pas grand chose,au contraire des éoliennes», lance Lionel Henrion, secrétaire régional Ecolo et conseiller communal à Waremme. Docteur en physique, Leila Rebbouh est d’ailleurs ouverte au dialogue. « Je peux donner un point de vue rationnel sur le sujet. Je suis prête à débattre avec eux sur les effets scientifiques des éoliennes »

     

    De l’arnaque

     

    On peut aisément classer le toute-boîte de « Face au Vent et Vent Contraire » dans la catégorie des antiéoliens. Voici ce qu’on peut y lire. « Manifestez-vous ! Nous sommes en démocratie,usez de votre droit ! Dites non à la plus grande arnaque des20e et 21e siècles ! L’éolien terrestre produit peu, nous coûte très cher et n’enrichit que les promoteurs ». Comme message, difficile de faire plus clair. On voit donc que les deux camps sont au moins d’accord sur une chose : le citoyen doit se mobiliser, et vite.

  • Résumé des projets éoliens à Oreye + réunion informative ce mardi 26 mars...

    624_341_eoliennes_9.jpgDepuis quelques années, le débat éolien fait partie du paysage orétois. Entre les multiples projets et les recours introduits devant le Conseil d’État par des citoyens, la problématique a toujours suscité le débat et déchaîné les passions au sein du village. Cela devrait encore être le cas ce soir. En effet, une réunion d’information publique est organisée à partir de 19h30 à l’école communale, située rue de la Cité 20, et concerne l’implantation de six éoliennes au nord de la Chaussée romaine.

    Toutefois, le dossier n’est pas banal puisqu’il ne s’agit pas vraiment d’un nouveau dossier, ni réellement de la relance d’une ancienne procédure. Pour rappel, deux projets concurrents existaient sur ce site, un mené par la société Electrawinds avec 7 éoliennes et un dirigé par Tecteo avec 5 éoliennes. Dans un souci d’efficacité, les deux entreprises ont décidé de s’allier en signant un accord de collaboration à grande échelle fin 2012. De cet accord a résulté, notamment, un partage des projets où les deux entreprises se trouvaient en concurrence. Et c’est Tecteo qui a hérité du site orétois. Toutefois, l’intercommunale ne veut plus construire 5 mais 6 éoliennes, dont une citoyenne pour les habitants de la commune d’Oreye. C’est pour cette raison que Tecteo doit relancer toute la procédure, à commencer par la réunion d’information publique de ce soir.

    Pour rappel, d’autres projets existent sur la commune. Par le passé, le projet d’Air Energy de 8 éoliennes à Bergilers, a fait couler beaucoup d’encre et échoué. Pourtant, Eneco, qui a racheté Air Energy, a relancé le projet a minima avec la volonté de construire quatre éoliennes. Alors que le dossier initial avait été soutenu par les autorités communales, ces dernières ont rendu un avis négatif récemment puisque la défense nationale a placé la zone en zone rouge. De quoi mettre du plomb dans l’aile du projet. Sans oublier que la société Storms développe un projet en région flamande à quelques centaines de mètres des premières habitations orétoises. Mais ce projet serait apparemment sur une mauvaise pente et risque d’être abandonné…

  • Réunion informative de "Vent Contraire" et "Face au Vent" contre les éoliennes à Oreye

    Capturer.JPG

    Eneco Belgium, le secteur d'activité consacré aux énergies renouvelables, a proposé un nouveau projet en vue d'obtenir le permis unique pour la construction et l’exploitation d’un parc de quatre éoliennes, et la construction d’une cabine de tête, à Oreye rue des Sorbiers.

    Face au Vent et Vent Contraire, deux comités contre les éoliennes sur la commune d'Oreye organise une réunion d'information ce jeudi à 20h00 à la salle du Patro (rue de la Cité)

    Ordre du jour :

    - Bref exposé du contenu du projet
    - Le timing et les actions à mettre en oeuvre
    - Union des comités "Vent Contraire" et "Face au Vent"
    - Signature et distribution de lettres de contestation

    Il s'agit d'une initiative de Face au Vent et de Vent Contraire afin d'informer la population.

  • Nouveau projet d'installation de 4 éoliennes et d'une cabine de tête dans la rue des Sorbiers à Oreye

    éoliennes oreye,éoliennes rue des sorbiersConcerne la demande de d'ENECO WIND BELGIUM S.A., av. Pasteur, 6h à 1300 WAVRE, Tel: 081/64.05.07 en vue d'obtenir le permis unique pour la construction et l’exploitation d’un parc de quatre éoliennes, et la construction d’une cabine de tête, à Oreye rue des Sorbiers. Le dossier peut être consulté à l’administration communale à partir du 21 novembre 2012 jusqu’au 20 décembre 2012 inclus.

    Le projet n’est pas conforme à la destination du plan de secteur (zone agricole) et nécessite l’application éventuelle de l’article 127§3 du CWATUPE. Le projet n’implique aucune modification des voiries communales ni provinciales.

    La bourgmestre porte à la connaissance de la population qu’une enquête publique est ouverte à partir du 21/11/2012, relative à la demande susmentionnée. Le dossier, dont l’étude d’incidences, peut être consulté à partir de la date d’ouverture jusqu’à la date de clôture de l’enquête (le 20/12/2012 à 12h00), chaque jour ouvrable pendant les heures de service, du lundi au jeudi de 8h à 12h et de 13h à 16h30, le vendredi de 8h à 12h et de 13h à 16h, les lundis 26 novembre, 3 décembre, 10 décembre et 17 décembre 2012 jusqu’à 20h (uniquement sur rendez-vous pris par téléphone au plus tard le vendredi qui précède au 019/67.70.43 ou 019/67.74.00).

    Tout intéressé peut formuler ses observations écrites ou orales auprès de l’administration communale dans le délai mentionné ci-dessus, jusqu’à la clôture de l’enquête. Les réclamations et observations et observations verbales sont recueillies sur rendez-vous par le conseiller en environnement ou, à défaut par l’agent communal délégué à cet effet.

    Tout intéressé peut obtenir des explications techniques sur le projet auprès :

    • du demandeur, ENECO WIND BELGIUM sa, Madame Florence POSSCHELE, 081/64.05.07 ; fax 081 :65.77.23, avenue Pasteur, 6Bte H à 1300 WAVRE,
    • du fonctionnaire technique Monsieur A.DEGEE, Montagne St-Walburge 2 à 4000 LIEGE, Téléphone : 041.224.54.11. Agent traitant : Mme Noëlle Darimont, 04/224.57.48
    • du fonctionnaire délégué, Monsieur LENTZ, Montagne Ste Walburge, 2 à 4000 LIEGE, Téléphone :041.224.54.18. Agent traitant : Mme Patricia Wathelet,
    • de l’agent communal, Mme Bénédicte Monfort, rue de la Westrée, 9 à 4360 OREYE, Téléphone : 019.67.70.43.

    Le Fonctionnaire Technique et le Fonctionnaire Délégué sont compétents pour statuer sur la présente
    demande (art 127 § 1er al 2,3 et 7 du CWATUPE) Une enquête publique est organisée simultanément dans les communes de Crisnée, Remicourt et Waremme.

    Document officiel de l'administration communale d'Oreye: ICI

  • Projet d'implantation de 3 éoliennes entre Oreye et Heers

    La Société Storm a introduit un demande de permis pour l'implantation de trois éoliennes sur la commune de Heers, au nord de la Chaussée Romaine, le long de la Grand'Route. Une enquête publique est organisée du 3 mai au 4 juin 2012.

    Capturer.JPG

    (Un clic sur l'image pour agrandir)