• La neige est attendue la semaine prochaine en Belgique!

    Captured.JPGDes précipitations sont annoncées dès le 22 ou le 23 janvier. Et comme il fera froid, le risque qu’il neige grandit... 

    On l’avait annoncée. Elle devrait arriver dans le courant de la semaine prochaine, grand bonheur de certains et pire cauchemar des autres. On parle de la… neige. « Les signaux se précisent », confirme David Dehenauw. Mais rien à voir avec ce qui se passe en Autriche, en Allemagne ou en Suisse !  

    Ras-le-bol du ciel gris qui déteint sur votre moral ? Il faudra encore patienter un tout petit peu pour revoir le soleil qui se cache depuis bien trop longtemps (voir le sujet ci-contre). « Si vous voulez avoir du soleil, c’est simple », lâche Luc Trullemans. « Il suffit de partir pour la Côte d’Azur ou le nord de l’Italie, de Turin à Venise. Là, c’est plein soleil ». L’anticyclone qui planait au-dessus de l’Irlande est en train de se retirer et de se diriger vers les Açores. « Cela veut dire que le courant d’ouest va reprendre sans être trop fort. Il y aura bientôt une incursion froide et plus sèche sur la Belgique. On aura un retour de la luminosité allant avec des gelées le week-end prochain ».
     
    Les perturbations iront frotter la France, samedi. Les Alpes du Sud, en manque de neige, pourraient enfin en avoir. Ce qui contentera les stations qui vivent du tourisme et du ski. Luc Trullemans ne veut pas voir trop loin mais les perturbations devraient revenir vers le mardi 22 ou le mercredi 23 janvier.
     
    Elles devraient être hivernales si on regarde les prévisions de l’IRM et de MeteoBelgique. Cela concernera une grande partie de la Wallonie et peut-être Bruxelles où la température flirtera souvent avec le 0 degré. « Nous avons en effet des signaux annonçant des précipitations hivernales en plaine, à partir de mardi ou de mercredi prochains », confirme David Dehenauw. « Si cela tombe sur l’Ardenne, ce sera clairement de la neige. Ce sera le cas aussi de la moyenne et de la basse Belgique si les précipitations tombent la nuit ».
     
    Les températures seront alors sous la barre du 0º. « Si c’est en journée, ce sera plutôt de la neige fondante ou du grésil car les températures y seront alors positives ». Le météorologue dit que ce n’est pas encore très convaincant. « Je peux juste affirmer que la probabilité d’avoir un certain caractère hivernal augmente. »
    Rien à voir, rassurez-vous, avec ce qui est tombé sur l’Autriche, la Suisse, l’Allemagne et même la Grèce ou la Bosnie. « Ce qui était de la pluie chez nous était de la neige chez eux ». Beaucoup (trop) de neige.