• Décès de Madame Alice Gochel ce 8 décembre 2018.

    70914036.387.JPG

    Grandville.

    "Il y a quelque chose de plus fort que la mort,
    c'est la présence des absents
    dans la mémoire des vivants."
    Jean d’Ormesson.

    Sébastien LHOEST et Ornella CAMPANILE,

    son fils;

    Michel BIESMANS,

    son compagnon;

    Ses frères, sœurs, beaux-frères, belles-sœurs, neveux et nièces,

    Les familles GOCHEL-VRANCKEN et apparentées

    ont la profonde tristesse de vous faire part du décès de

    Madame

    Alice GOCHEL

    née à Waremme le 20 septembre 1959 et
    y décédée ce 8 décembre 2018.

    La défunte repose au funérarium Jean FRANCOIS,
    rue des Prés, 140 à Waremme où la famille
    sera présente à partir du dimanche 9 décembre
    de 17 heures à 19 heures.

    La liturgie des funérailles, suivie de l'inhumation dans la concession de la famille au cimetière d’Oreye,
    sera célébrée en l'église Saint-Servais à Grandville,
    le mardi 11 décembre 2018 à 10 heures 30.

    Réunion à l’église.

    Vos condoléances sur: www.pf-jfrancois.net

    Cet avis tient lieu de faire-part.

    Un remerciement particulier à son médecin le docteur
    Xavier BLÉSER pour ses bons soins et dévouement.

  • Home-jacking à Crisnée: un hélicoptère de la police survole la commune pour retrouver trois individus

    Capture3.JPGCe mardi soir, un home-jacking a été commis dans une habitation de la commune de Crisnée. Trois individus sont activement recherchés. La police est mobilisée pour les retrouver.

    Un hélicoptère survole la commune pour tenter de débusquer les malfrats. La police demande aux habitants de bien rester chez eux. Le bourgmestre de Crisnée, Philippe Goffin relaye ces conseils.

  • Voici les numéros de vos inspecteurs de quartier de la police de Hesbaye.

    Capture3.JPG

    A partir de ce lundi 03 décembre, la population locale qui le souhaite pourra plus aisément contacter l’inspecteur de quartier de son domicile, les jours ouvrables, du lundi au vendredi, entre 8 et 12 ainsi que de 13 à 17 heures.

    Un clic sur l'image pour agrandir

  • Saint-Nicolas ne viendra pas cette année à Oreye!

    1742288731.3.JPGDepuis plus de 30 ans, il est de tradition que le dernier week-end de novembre, Saint-Nicolas vienne rendre visite aux enfants de la commune afin de distribuer les nombreux cadeaux dans le hall omnisports.

    Saint-Nicolas offre des cadeaux et friandises aux enfants de 0 à 12 ans grâce aux différents dons des clubs et comités Orétois.

    Cet évènement est organisé depuis toujours par la majorité politique sortante ainsi que des bénévoles.

    Saint-Nicolas n'a pas prévenu de son absence ce week-end, décevant de nombreux enfants. A l'heure actuelle, la raison de l'annulation de sa venue reste inconnue.

    (Photo Oreye 2014)

  • Littérature: «Chantage», le premier roman de l’Orétois Samuel Palladino.

    IMG_20181125_194147.jpg« Chantage », c’est le nom d’un nouveau roman paru aux éditions Rebelles, le premier de l’Orétois Samuel Palladino. Un roman qui concerne directement notre région, outre les origines de son auteur. En effet, l’histoire de « Chantage » se déroule dans la Hesbaye, dans un lieu appelé « Dabort ». « Notre région se prête aux mystères. J’ai consulté le livre « Contes et Légendes de Hesbaye », et j’y ai découvert que, selon une légende, Dabort serait l’ancien nom de la Ville de Hannut », explique Samuel Palladino. « C’est également dans cette ville que se déroulera mon second roman ».
     
    Le récit du livre est fortement influencé par le parcours de son auteur. Samuel Palladino a suivi des études d’éducateur spécialisé, et puis des études d’éducation et rééducation psychomotrice, en thérapie stratégique brève, en programmation neuro linguistique (PNL) et en hypnose. Il est actuellement formateur dans le secteur de l’aide à la personne et hypnothérapeute.
     
    Passionné par la littérature depuis son adolescence, il a d’abord écrit de nombreux poèmes, avant de rédiger un scénario, mais aussi d’inventer des histoires pour enfants afin de répondre aux nombreuses questions que se posait sa petite fille. Fort de cette expérience, il décide d’écrire son premier roman, « Chantage ». Et influencé par son auteur far, Stephen King, son genre littéraire est le thriller fantastique où la psychologie des personnes occupe une place importante. « J’aime beaucoup la frontière entre la réalité et le surréalisme », rajoute l’auteur.
     
    Chantage est en effet un mélange de thriller et de fantastique. Un roman qui a permis à son auteur de concilier deux genres qui lui tiennent particulièrement à cœur. Dans son roman, Samuel Palladino dresse le portrait d’un homme politique victime d’un abominable chantage, comme le nom du roman l’indique. « Je suis sensible à la notion du paraitre dans notre société et les hommes politiques sont des hommes d’image, c’est naturellement que j’ai opté pour un homme politique comme caractère principal ». Le sexe est également un des sujets abordés dans le roman.
     
    « Chantage » est maintenant disponible en ligne sur le site www.rebelleeditions.com/chantage ou dans les libraires, ainsi qu’à la Fnac ou chez Club, au prix de 18,90 €. Un cadeau qui mérite sans doute sa place sous le sapin ce 24 décembre.