Littérature: «Chantage», le premier roman de l’Orétois Samuel Palladino.

IMG_20181125_194147.jpg« Chantage », c’est le nom d’un nouveau roman paru aux éditions Rebelles, le premier de l’Orétois Samuel Palladino. Un roman qui concerne directement notre région, outre les origines de son auteur. En effet, l’histoire de « Chantage » se déroule dans la Hesbaye, dans un lieu appelé « Dabort ». « Notre région se prête aux mystères. J’ai consulté le livre « Contes et Légendes de Hesbaye », et j’y ai découvert que, selon une légende, Dabort serait l’ancien nom de la Ville de Hannut », explique Samuel Palladino. « C’est également dans cette ville que se déroulera mon second roman ».
 
Le récit du livre est fortement influencé par le parcours de son auteur. Samuel Palladino a suivi des études d’éducateur spécialisé, et puis des études d’éducation et rééducation psychomotrice, en thérapie stratégique brève, en programmation neuro linguistique (PNL) et en hypnose. Il est actuellement formateur dans le secteur de l’aide à la personne et hypnothérapeute.
 
Passionné par la littérature depuis son adolescence, il a d’abord écrit de nombreux poèmes, avant de rédiger un scénario, mais aussi d’inventer des histoires pour enfants afin de répondre aux nombreuses questions que se posait sa petite fille. Fort de cette expérience, il décide d’écrire son premier roman, « Chantage ». Et influencé par son auteur far, Stephen King, son genre littéraire est le thriller fantastique où la psychologie des personnes occupe une place importante. « J’aime beaucoup la frontière entre la réalité et le surréalisme », rajoute l’auteur.
 
Chantage est en effet un mélange de thriller et de fantastique. Un roman qui a permis à son auteur de concilier deux genres qui lui tiennent particulièrement à cœur. Dans son roman, Samuel Palladino dresse le portrait d’un homme politique victime d’un abominable chantage, comme le nom du roman l’indique. « Je suis sensible à la notion du paraitre dans notre société et les hommes politiques sont des hommes d’image, c’est naturellement que j’ai opté pour un homme politique comme caractère principal ». Le sexe est également un des sujets abordés dans le roman.
 
« Chantage » est maintenant disponible en ligne sur le site www.rebelleeditions.com/chantage ou dans les libraires, ainsi qu’à la Fnac ou chez Club, au prix de 18,90 €. Un cadeau qui mérite sans doute sa place sous le sapin ce 24 décembre.

Commentaires