• De nombreux visiteurs pour la traditionnelle brocante au Hall omnisports. (+photos)

    IMG_20181104_115603.jpg

    IMG_20181104_121938.jpg

    Le premier dimanche de novembre se déroulait la brocante annuelle dans le hall omnisports de la commune. De nombreux brocanteurs ont répondu à l'appel ainsi que les nombreux amateurs d’antiquités et de bonnes occasions...
    Le rendez-vous est à nouveau pris en mars 2019! Plus amples informations à venir prochainement sur votre blog d'Oreye!

    IMG_20181104_115700.jpg

    IMG_20181104_121143.jpg

  • Oreye/Crisnée: un appel au 101 pour échapper au contrôle!

    Capture.JPGLes téléphonistes du 101 ont parfois des coups de téléphone cocasses. Ce samedi pendant la nuit, un monsieur, ayant appris qu’un contrôle routier de la police se tenait aux alentours d’Oreye-Crisnée, a sonné à la centrale 101 pour savoir comment... l’éviter ! Il a gentiment été éconduit.

  • Un maraîcher a ouvert ses portes au cœur d’Otrange.

    Fils de fermiers, Grégory Bodson, n'en est pas à son coup d’essai. Gérant de l’entreprise SB Farms, c’est lui qui a réhabilité le potager collectif d’Awans. «  Cultiver et acheter autrement font partie intégrante des valeurs que je soutiens. Avec SB Farms, je mets en relation une quarantaine de producteurs locaux avec des particuliers, des professionnels et des collectivités », précise l’Orétois. Après avoir sondé les habitants de son patelin, Grégory en est venu à la conclusion que ce serait idéal de proposer les fruits et les légumes de ses nombreux producteurs en vente directe. « On propose des produits locaux comme des fruits et des légumes bios mais aussi des fruits secs, des oléagineux, du quinoa, etc. », commente Grégory. Le maraîcher vend également des paniers à base de fruits, de légumes ou mixte, vendus entre 10 et 20 euros. Pour plus de renseignements, contactez le 0484/75.97.97 ou bodsongregory@gmail.com.

     

  • Des habitants de la rue d'Opheers à Bergilers rentrent de promenade et tombent sur deux voleurs!

    46503869_321707251760169_247077945141624832_n.jpgUne tentative de cambriolage a eu lieu jeudi dernier, rue d'Opheers à Bergilers (Oreye). Des riverains sont rentrés de promenade avec leurs chiens et sont tombés nez à nez sur deux jeunes fracturant un fenêtre de leur habitation.

    Les deux individus ont ensuite sauté la barrière pour courir en direction de Heers, où une vieille Opel immatriculée en France 84 était en attente quelques mètres plus loin.

    Il s'agit de 2 jeunes, une fille et un garçon de 14-16 ans.

    La police est venue sur place afin de constater les faits.

  • Ce petit chat noir et blanc a disparu depuis plusieurs jours de Bergilers (Oreye)

    46503869_321707251760169_247077945141624832_n.jpg

    Ce petit chat noir & blanc a disparu depuis plusieurs jours de Bergilers (Oreye), plutôt craintive, à 4 ans.
    Contact: 0496/592455

  • Le nouveau Collège communal prendra place le 3 décembre prochain. Découvrez les attributions de chaque membre.

    Capture.JPGLe 3 décembre prochain, le nouveau collège va prendre place à la commune d'Oreye pour les 6 prochaines années.

    En voici les attributions:

    Jean-Marc Daerden deviendra bourgmestre avec les attributions suivantes:
    - Police
    - Zone de secours
    - Gestion du personnel
    - Etat civil
    - Population
    - Administration
    - Urbanisme
    - Communication

    Jean-Pierre Radoux deviendra échevin avec les attributions suivantes:
    - Les travaux
    - Le plan inondation
    - Le 3ème âge
    - L'
    énergie
    - Le patrimoine

    Dylan Dassy deviendra échevin avec les attributions suivantes:
    - Le sport
    - La jeunesse
    - Le bien-être animal
    - Les évènements

    Magali De Leeuw deviendra échevine avec les attributions suivantes:
    - L'enseignement
    - La culture
    - Le tourisme
    - Le jumelage
    - L'emploi
    - L'ALE

    Bernard de Sart deviendra le nouveau président du CPAS avec les attributions suivantes:
    - Le CPAS
    - La crèche communale
    - La petite enfance
    - Les finances
    - Les personnes handicapées

  • La médaille d’argent du travail décernée par le Roi pour une policière orétoise.

    La bourgmestre explique la démarche : «  Cette médaille d’argent du travail récompense une personne qui se distingue dans l’exercice de sa fonction pour ses connaissances.  » Isabelle Albert poursuit et dresse le portrait de l’intéressée : «  Isabelle Boden intègre la zone de police de Bruxelles ouest en 2002. Cette zone se compose des communes de Molenbeek-Saint-Jean, Jette, Ganshoren, Berchem-Sainte-Agathe et Koekelberg. Isabelle Boden devient inspecteur en 2004, puis premier inspecteur en 2018. Ses collègues ne tarissent pas d’éloges et plusieurs évoquent un privilège de travailler en sa compagnie. Les mots rigueur, travail de qualité, connaissance lui correspondent parfaitement. Tous décrivent une agent collaborante. Isabelle Boden remplit également un rôle de secouriste. Notre policière ne reçoit d’ailleurs pas cette reconnaissance pour la première fois, puisqu’elle détient déjà une médaille de bronze. Isabelle Boden mérite ce titre de lauréat du travail  », assure Isabelle Albert, la bourgmestre, devant l’assemblée.

    Âgée de 41 ans, Isabelle Boden est originaire de Braives, et plus précisément de Hosdent. L’Orétoise travaille au sein des services de police depuis le 6 mai 2002. «  Ce titre et cet insigne d’argent représentent un honneur. Cette mise à l’honneur fait très plaisir, même si c’est un signe qui montre qu’on ne rajeunit pas  », glisse l’intéressée en souriant.

    Cette mise à l’honneur intervient à l’occasion du dernier Conseil communal de la mandature, devant une salle comble, et en présence du précédent bourgmestre Henri Goreux. C’est également la dernière séance du Parti Socialiste majoritaire avant le renouvellement des membres du Conseil consécutif aux élections et l’arrivée au pouvoir du groupe Ensemble. Quelques applaudissements retentissent en guise de conclusion… (article de Juma 15/11/18)

  • Violemment agressé dans Le Carré à Liège, Mathis fera bientôt face à ses agresseurs dont deux jeunes de Crisnée et Oreye.

    2.JPG

    En septembre 2016, Mathis, un jeune Bastognard étudiant à Liège, était victime d’une terrible agression en rentrant de soirée. Agé de 18 ans à l’époque, il avait été tabassé pour son GSM et ensuite écrasé avec un véhicule sur le boulevard de la Sauvenière. Installé dans la cité ardente depuis seulement deux jours pour y suivre des études d’expert automobile, le jeune homme avait décidé de découvrir Le Carré, haut lieu de la vie festive liégeoise.

    Deux ans et quelques semaines plus tard, Mathis va mieux mais doit vivre au quotidien avec cette agression. Tout bientôt, il se retrouvera face à ses agresseurs au tribunal correctionnel de Liège. «  Mathis va garder des séquelles à vie  », commente Véronique, sa maman.

    «  Il a été écrasé de partout. Après son accident, il a souffert de problème de mémoire.  » Jeune homme motivé, Mathis ne s’est cependant pas laissé vivre et a tout fait pour remonter la pente.

    3.JPGEn rentrant aux petites heures avec son ami Noé, ils avaient été pris à partie par une bande de quatre individus. Les individus voulaient vraisemblablement voler le GSM du jeune homme. Roué de coups, il avait été projeté sur le boulevard de la Sauveniere. Inconscient sur la route, il avait été écrasé par une voiture conduite par un jeune qui n’avait pas le permis.

    Ce dernier avait pris la fuite. Entre la vie et la mort, il avait été admis à l’hôpital dans un état très préoccupant. Sur demande du Parquet, la police liégeoise avait diffusé un appel à témoins vidéo qui avait permis de déboucher sur l’arrestation de deux jeunes de Crisnée et Oreye fin novembre. Le conducteur de la voiture qui n’avait pas de permis s’était lui livré à la police le lendemain des faits.

    Lire la suite de l'article concernant les déclarations de l'avocate de Mathis: ICI

    Article La Meuse 14/11/18 SYL.C