Importantes perturbations prévues au TEC Liège ces vendredi 28 septembre et mardi 2 octobre.

Capture.JPG

Autant savoir ! Ce vendredi 28 septembre, la CGSP TEC couvrira ses agents qui veulent participer à la manifestation à Bruxelles contre les mesures gouvernementales. Et il fera de même pour la grève prévue à Liège ce mardi 2 octobre.

De nombreux usagers ont été pris de court jeudi dernier lorsque de nombreux chauffeurs de bus du TEC-Liège, affiliés à la CGSP, ont participé à la manifestation contre les mesures du gouvernement wallon à l’encontre des aides à la promotion de l’emploi (les fameux APE). 20 % des bus n’avaient pas pris le départ au dépôt de Robermont et 40 % à Jemeppe, laissant de nombreuses personnes seules et sans information à l’arrêt de bus.

Alors autant savoir, deux autres actions se profilent dans les prochains jours.

Ce vendredi 28 septembre, une nouvelle manifestation aura lieu, mais à Bruxelles cette fois, et contre les mesures gouvernementales qui touchent les travailleurs des services publics. « La participation des chauffeurs liégeois affiliés à la CGSP devrait être sensiblement la même que le 20 septembre, explique Dona Balbo, leur déléguée principale à Robermont. Mais les déclarations du ministre de tutelle Di Antonio et sa menace de sanctions ne devraient pas arranger les choses dans le bon sens... »

Quant au mardi 2 octobre, il s’agira d’une grève couverte apparemment par les trois syndicats. Et là, la participation au rassemblement prévu sur l’îlot Tivoli à Liège devrait être plus important. Il faut s’attendre ce jour-là à la quasi absence de bus sur le réseau liégeois car il y aura des piquets aux sorties des dépôts.

Commentaires