• Devenir donneur d'organes le jour des élections communales. Pourquoi pas vous?

    Capture.JPGEn matière de dons d’organes, la Province de Liège fait figure de bon élève. En effet, 32 000 personnes sont inscrites sur les listes de donneurs, ce qui représente 12% des donneurs belges. Mais cela reste néanmoins insuffisant lorsque l’on sait qu’en 2017, 1210 patients étaient en attente d’une transplantation dans notre pays. Afin d’augmenter le nombre de donneurs, les électeurs seront invités à s’inscrire sur les listes de donneurs lors des prochaines élections communales, le 14 octobre 2018.

    Rappelons qu'en Belgique, le don d'organes peut se faire même sans le consentement de la personne décédée. Ce principe est inscrit dans la loi. Tout personne qui n’a pas signifié explicitement par écrit qu’elle refuse de donner ses organes est considérée comme donneur potentiel en cas de décès.

    Mais même si c'est écrit noir sur blanc dans la loi, la question qui se pose au moment du décès n'empêche pas l’apparition de tensions au moment du deuil. Notamment au sein de la famille et des proches qui ne sont pas toujours au courant de la volonté du défunt. Et ne partagent pas toujours la même opinion en la matière.