• Une chasse au trésor pour découvrir la Hesbaye dont Oreye!

    jg.JPGMomallia organise sa troisième chasse au trésor à travers la Hesbaye. Jusqu’au 18 août, cette initiative permet une découverte ludique et originale du patrimoine et de l’histoire de la région, en famille.  

    Découvrir la Hesbaye au travers d’une chasse au trésor géante, c’est l’idée du comité Momallia qui organise cet événement pour la troisième fois. Gaston Lejeune apparaît derrière cette initiative : « Je suis amoureux de la Hesbaye et ce nouveau concept date d’il y a deux ans. Un questionnaire téléchargeable sur le site internet de l’ASBL Momallia compile trente-cinq questions. Les sujets restent variés puisqu’il est question de patrimoine, d’histoire locale, de nature, de folklore, de produits du terroir, de géographie, etc. Cette chasse au trésor emmène les participants dans les villages. La Hesbaye ne se limite pas aux cultures de blé et de betteraves. La région regorge de trésors patrimoniaux et historiques fascinants qui demeurent trop souvent méconnus. »
     
    L’aventure se déroule l’été et la participation est gratuite. « Il suffit de télécharger le questionnaire sur notre site ou de le demander pour les personnes qui ne disposent pas d’un accès à internet et on l’envoie par voie postale. Cinquante paniers gourmands et des bons d’achat pour des produits du terroir figurent parmi les lots pour les gagnants », complète Gaston Lejeune. (article J.M 13-07-18)
     
    Momallia organise cet événement familial et convivial. « De nouvelles questions dans des endroits encore inexploités garnissent cette troisième édition. Le questionnaire compte moins d’énigmes que les années précédentes. De 55 en 2016 à 45 en 2017, on passe cette année à 35 questions. Près de 500 personnes ont tenté l’aventure l’année passée et on a reçu plus de 250 réponses. La première édition a réuni 300 participants. » Chaque question emmène le participant dans un village hesbignon. La chasse au trésor part d’Othée, enchaîne par Crisnée et Oreye, n’évite évidemment pas Waremme, suit les éoliennes de Berloz et Geer, mène à Hannut, revient sur Faimes, retourne vers Braives, passe par Villers-le-Bouillet et Verlaine, suit l’Yerne vers Donceel et se termine par Remicourt. « Les participants empruntent l’itinéraire qu’ils veulent. Aucun ordre ne s’impose par rapport aux questions. L’activité reste ludique et s’adresse également aux enfants. Une notice explicative accompagne chaque question. »
     
    La recherche de la réponse (visible et trouvable facilement) permet la découverte d’un lieu chargé d’histoire. Plusieurs lettres de chacune des réponses forment une phrase mystérieuse qui livre alors le trésor. « Cette année, ce trésor concerne un poisson encore présent dans la région. » La chasse au trésor se termine le 18 août.