Crisnée: un jeune de 20 ans heurté sur un passage pour piétons

Capture.JPGUne soirée bon enfant entre amis a viré au drame, à Crisnée, dans la nuit de mardi à mercredi. Un jeune de 20 ans s’est fait percuter par une voiture alors qu’il traversait sur un passage pour piétons le long de la Grand-Route. Il répondait alors à un gage: celui de sortir, dehors, en slip. Mercredi fin d’après-midi, ses jours étaient toujours en danger.  

Un dramatique accident s’est déroulé à Crisnée, dans la nuit de mardi à mercredi. Contrairement à ce qui était annoncé au départ par le parquet de Liège, avisé, les faits se sont déroulés peu avant 23h.
 
Selon les premiers témoignages recueillis, après une soirée entre amis pour fêter la fin des examens, un jeune homme de 20 ans a dû se soumettre à un gage « bon enfant », celui de se montrer en slip, dehors, avec deux autres de ses comparses. « On a fait un petit match de volley entre nous et c’était le gage de l’équipe perdante », explique un ami de la victime.
 
Alors qu’il était le premier à circuler, après avoir marché le long du trottoir de la rue Jean Stassart, c’est au moment de traverser la Grand-Route (Nationale 3) que le Crisnéen de 20 ans s’est fait renverser par une voiture provenant de Liège et qui se dirigeait vers Tongres, alors qu’il se trouvait sur un passage pour piétons. Une information rapportée par des témoins et confirmée par la zone de police de Hesbaye, appelée sur place et qui a constaté les faits.
 
Le conducteur du véhicule a affirmé ne pas l’avoir vu surgir sur le passage clouté mais s’est immédiatement arrêté et inquiété de l’état de santé de la victime.
 
Cette dernière a été emmenée à l’hôpital de la Citadelle de Liège, dans un état critique.
Ce mercredi après-midi, ses jours étaient toujours considérés comme en danger, elle se trouvait toujours dans le coma, mais son état était visiblement stationnaire.
 
« Je tiens à préciser qu’il n’avait pas bu du tout et qu‘il trottinait… à peine plus vite que de la marche », a tenu à témoigner l’un de ses amis, présent sur place. Une enquête est en cours.

Commentaires