Plusieurs toitures seront prochainement en rénovation à Oreye.

Réuni ce lundi soir, veille du premier mai, le Conseil communal orétois a unanimement approuvé plusieurs projets de rénovation.
 
Capture.JPGLe premier chantier concerne la toiture de la chapelle Saint-Éloi : « Le budget s’élève à 8.261 euros » L’échevin des travaux rappelle que « ce crédit extraordinaire figure au budget 2018 ». Cette rénovation ne se limite pas à la toiture du bâtiment : « Dans le cadre de ce chantier de petit patrimoine, on agit également sur les corniches et on place de nouvelles ardoises », détaille l’édile.
 
Les deux chantiers qui suivent coûtent davantage. « On entreprend des travaux à la morgue d’Oreye. La rénovation du toit apparaît aussi au budget de l’année en cours. Le montant s’élève à près de 27.800 euros. Le coût plus important s’explique par l’évacuation d’ardoises amiantées. Pour le reste, on remet des ardoises naturelles, des chevrons et des corniches. »
 
 
Au hall de voirie
La dernière toiture protège le hall de voirie. L’inscription, toujours au budget extraordinaire de 2018, frôle les 10.300 euros. « C’est notamment un achat de matériaux et la réalisation d’un bardage extérieur en acier au niveau de la menuiserie du dépôt de voirie », souligne l’échevin des travaux.
 
Enfin, Oreye a validé la convention avec l’ASBL Groupement d’Informations Géographiques : « La commune bénéficie d’accès pour la mise à disposition et l’utilisation de cartes géographiques ».  La bourgmestre indique la raison de cette convention à laquelle souscrivent de nombreuses communes : « Nos services ont recours à ce système dans le cadre de travaux de voirie, de permis d’urbanisme ou encore de permis de lotir. Cette association développe des solutions cartographiques. Les cartes du territoire communal se superposent. On dispose ainsi d’informations cadastrales pour le travail des notaires par exemple. » Contre 3.025 euros, la commune bénéficie de deux accès au système avec un subside pour l’achat des licences.
 
Enfin, le conseil d’administration du centre sportif et culturel orétois connaît un changement. L’échevine démissionnaire Sigrid Delvaux est remplacée par la conseillère socialiste Mariette Schoemans.

Commentaires