• Accident ce samedi à l'intersection de la rue Louis Maréchal et de Ramkin.

    29745668_1474068992719516_1881840016_n.jpg

    Ce samedi, un automobiliste a violemment percuté les poteaux de sécurité dans le virage entre la rue de Ramkin et la rue Louis Maréchal.

    La police de Hesbaye a été prévenue par le voisinage. Le véhicule a été enlevé par un dépanneur de Tongres.

    L'état de l'automobiliste Orétois est inconnu à l'heure actuelle ainsi que les causes de cet accident.

    29745578_1474089569384125_65966259_n.jpg

  • Judiciaire: un peu de sursis probatoire pour le jeune Orétois dangereux.

    tfxh.JPGLa cour d’appel de Liège a condamné un Orétois, ce jeudi, à une peine de cinq ans de prison assortie d’un sursis pour un an. Âgé de seulement 19 ans, le jeune homme a déjà donné pas mal de fil à retordre à la justice : il avait commencé tôt, avec de nombreux délits lorsqu’il était mineur d’âge, ce qui avait donné lieu au panel complet de « mesures encadrantes » qui n’avaient eu aucun effet.
     
    La première série de méfaits pour lesquels il vient d’être jugé avait été commise entre mai et août 2016, dans les environs de Waremme : les victimes étaient soit des inconnus croisés en rue, soit des gens qu’il connaissait, par exemple la petite amie d’un copain qui, selon lui, lui devait de l’argent. Une même victime, mineure d’âge, avait même été attaquée deux fois par l’Orétois. La technique était toujours la même : il sortait son couteau, le plaçait sur le ventre de sa victime puis menaçait de la « planter » si elle ne lui donnait pas ce qu’il voulait.
     
    Deux home-jackings
    Au début août 2016, le juge d’instruction l’avait remis en liberté sous conditions. Deux semaines plus tard, il avait commis un home-jacking chez une septuagénaire waremmienne, la grand-mère d’une amie, dont il était parvenu à avoir un double de la clé de maison.
     
    La vieille dame regardait la télévision dans son lit, vers 22h45, lorsque trois individus encagoulés avaient fait irruption chez elle. Ils l’avaient délestée de ses biens en la menaçant de lui tirer une balle dans la tête.
    Un deuxième home-jacking avait été perpétré par Quentin, en janvier 2017, chez de jeunes amies d’un de ses complices. L’Orétois est également coupable d’avoir participé au braquage d’un Spar de la région, le 3 février 2017, puis dans une supérette de Donceel, le lendemain.
     
    En première instance, le jeune homme avait écopé d’une peine de sept ans de prison. Devant la cour d’appel de Liège, Me Rodeyns, à la défense, avait insisté sur la nécessité d’encadrer ce jeune homme afin d’assurer sa réinsertion. Il a été entendu sur ce point, car l’année de sursis octroyée à son client est assortie de conditions probatoires, dont celle de se livrer à une activité bénévole. (LWS - La Meuse 30-03-18)

  • De nombreux visiteurs pour la traditionnelle brocante au Hall omnisports. (+photos)

    DSC_0514.JPG

    Le dimanche 18 mars se déroulait la brocante annuelle dans le hall omnisports de la commune. De nombreux brocanteurs ont répondu à l'appel ainsi que les nombreux amateurs d’antiquités et de bonnes occasions...
    Le rendez-vous est à nouveau pris en novembre 2018!

    Plus amples informations à venir prochainement sur votre blog d'Oreye!

    DSC_0500.JPG

    Album photos: Brocante hall - 18 mars 2018

  • La SPRL David Lucas engage des conducteurs (permis CE) ainsi que des conducteurs de divers chantiers.

    Capture.JPGVous cherchez un nouvel emploi? La SPRL David Lucas recrute!

    Conducteur d'un tracteur agricole:

    Au sein de la SPRL LUCAS DAVID, vous assurerez la conduite d’un tracteur agricole benne et effectuez le chargement-déchargement des matériaux sur divers chantiers en région liégeoise.
    Parallèlement, vous donnez un coup de main à l’équipe.
    Vous justifiez d’une expérience similaire.

    Profil:
    - Permis CE
    - Maîtrise d’un tracteur - benne
    - Première expérience souhaitée sur un poste similaire
    - Flexibilité, autonomie, rigueur, organisation et dynamique
    - vous êtes attentif la sécurité sur chantier
    - vous aimez travailler en extérieur par tout type de climat

    Langue:
    - Bon niveau de français.

    Votre contrat de régime de travail:
    - Temps plein / 38h

    Offre:
    - Intéressé ? Envoyez votre candidature à l’adresse
    m.devuyst@lucas-david.com avec en objet la fonction «Chauffeur tracteur»

    Conducteur de chantier:
    La société SPRL LUCAS DAVID spécialisée dans les secteurs publics et privés pour le terrassement, l’égouttage et la location de containers. Les installations se situent au cœur du village d’Oreye en région hesbignonne. Afin de renforcer ses équipes performantes, la SPRL LUCAS DAVID est à la recherche d’un contremaître de chantier.
    Votre fonction :
    - Vous êtes responsable de la préparation et de l'exécution des chantiers dans le respect des normes et des budgets fixés par la direction. A cet effet, vous êtes le référent technique du personnel ouvrier de l'entreprise ainsi que des sous-traitants ; vous contrôlez et faites respecter les objectifs impartis notamment en matière de délais, de budget, de qualité et de sécurité.
    - Vous êtes également en charge du suivi des aspects administratifs et vous gérez donc les états d'avancement et analyse prévisionnelle du chantier au quotidien, conformément au planning d'exécution établi avec le gestionnaire.
    - Sur les chantiers, vous faites le lien, en direct, avec tous les intervenants, décideurs et exécutants.
    - Vous animez des réunions de chantier, et êtes susceptible de participer à l'élaboration de devis et de dossiers de soumission.

    Votre profil :
    - Vous êtes diplômé en construction ou ingénieur industriel avec expérience. Si ce n'est pas le cas, vous pouvez faire valoir d'une expérience équivalente.
    - Vous avez une bonne connaissance de la réglementation des marchés publics.
    - Leader dans l'âme, vous appréciez prendre les choses à bras le corps et vous disposez de
    connaissance dans l'analyse des cahiers des charges.
    - Vous faites preuve de dynamisme, de proactivité et d'une grande flexibilité afin de
    mener à bien vos missions.
    - Votre organisation est rigoureuse, vous avez des facilités lorsqu'il s'agit de planifier votre
    travail et celui des autres.
    - Vous aimez évoluer en équipe et respecter vos collègues.

    Nous vous offrons :
    - Un contrat à durée indéterminée à temps plein;
    - Une voiture de société et un GSM;
    - Un épanouissement professionnel grâce à la variété des chantiers et à la flexibilité des
    tâches, en fonction de votre profil et de vos atouts ;
    - Une ambiance de travail positive et familiale qui favorise les contacts, la proximité et
    l'entraide entre les collaborateurs, avec un sentiment d'appartenance fort.
    - Un salaire attractif.

    Intéressé?
    Merci d'envoyer par mail votre CV (photo souhaitée) et votre lettre de motivation à Monsieur David Lucas :
    info@lucas-david.com

  • Conseil communal ce lundi 26 mars 2018 à 20h00 à l'administration communale d'Oreye.

    Capture.JPG

    Ce lundi 26 mars 2018 à 20 heures aura lieu la séance du conseil communal. Cette réunion publique se déroulera à l'administration communale (rue de la Westrée 9).

    A l'ordre du jour:

    1. Compte Fabrique d’Eglise de Grandville pour l’exercice 2017.

    2. Compte Fabrique d’Eglise de Bergilers pour l’exercice 2017.

    3. Compte Fabrique d’Eglise d’Oreye pour l’exercice 2017.

    4. Compte Fabrique d’Eglise d’Otrange pour l’exercice 2017.

    5. Budget communal 2018 – communication de la tutelle.

    6. Augmentation du cadre de l’enseignement maternel au 05/03/2018.

    7. ZACC Derrière la Cour – décision d’élaboration d’un SOL – approbation périmètre.

    8. Aménagement cimetière Bergilers – appel à projet.

    9. Plan PIC 2017- 2018 – modification.

    10. Commune hospitalière – motion.

    11. Projet de loi autorisant les visites domiciliaires – motion.

    12. Ratifications arrêtés de police.

     

    HUIS-CLOS

     13. Ratifications désignations institutrice maternelle temporaire.

    14. Ratifications désignations institutrices primaires temporaires.

    15. Ratifications désignations maîtres d’éducation physique/ psychomotricité temporaires.

    16. Institutrice primaire – congé pour exercice provisoire d’une fonction également rémunérée.

  • Des communes vont dans le mur. Par manque de moyens, elles ne réparent que dans l’urgence...

    Capture.JPGSelon la Fédération wallonne des entrepreneurs de travaux de voirie, les communes ne sont plus capables de traiter préventivement les fissures. Elles attendent l’apparition des nids-de-poule pour intervenir. « On fait du cache-misère et c’est une bombe à retardement », prévient Didier Block de la FWEV.  

    « L’apparition d’un nid-de-poule est toujours un constat d’échec. On a laissé l’enrobé bitumineux se dégrader alors que l’on aurait pu intervenir dès les premières fissures », indique Didier Block de la Fédération wallonne des entrepreneurs de travaux de voiries.
     
    Le mode de fabrication d’un nid-de-poule ne varie guère. Une première fissure apparaît et se ramifie tandis que d’autres surviennent. Après 5 ans en moyenne (tout dépend du trafic et de la structure de la route), le revêtement prend l’aspect d’une peau de crocodile. L’eau s’infiltrant de plus en plus profondément, elle finit par atteindre l’empierrement qui sert de fondation (entre 30 et 50 cm). À cause de ce ruissellement, le soubassement bouge et le revêtement plus haut s’affaisse. « À ce moment-là, les premiers morceaux s’arrachent. Tout s’accélère. Avec la succession des périodes de gel et de dégel ainsi que le passage des véhicules, le nid-de-poule ne met que quelques mois pour apparaître », décrit le représentant des entrepreneurs de voirie. Le processus peut aller encore plus vite en présence de camions : le poids par essieu peut grimper jusqu’à 13 tonnes.
     
    Au pifomètre
    Dans l’idéal, il faudrait agir avant la peau de crocodile. « Au début, il suffit d’injecter dans la fissure une émulsion de bitume. Si elle est plus large, on utilise d’autres produits », note Didier Block. « Avant, les provinces mettaient à disposition des communes des commissaires voyers. Ils analysaient l’évolution du réseau et permettaient d’anticiper les réparations à venir. Aujourd’hui, ce service n’existe plus que dans le Luxembourg. Dans le reste de la Wallonie, c’est l’échevin des Travaux, ou le bourgmestre, aidé par le directeur des travaux qui décide un peu au pifomètre », déplore notre interlocuteur.
     
    Selon lui, le traitement préventif est nettement moins cher que le curatif (reboucher ou refaire la route). « D’après mes calculs, qui peuvent être soumis à la critique, le coût annuel est inférieur de 50 % », assure Didier Block. Mais alors, pourquoi les communes n’agissent pas plus vite ? « Par manque de moyens financiers. Quasi tout l’argent part dans les réparations d’urgence. Et si les communes planifiaient l’entretien à mener à l’horizon de 5 ou 10 ans, une partie d’entre elles comprendrait qu’elles n’ont pas le budget suffisant ». Des villages ont un réseau très étendu pour un nombre réduit d’habitants.
     
    Toujours par manque de moyens, des communes se résignent à reboucher les trous, sans s’occuper de l’assise. Résultat, un nouveau nid-de-poule survient. « On fait du cache-misère. Cette technique est une véritable bombe à retardement. Le nombre de nouveaux nids-de-poule qui apparaissent chaque année est supérieur à la quantité de ceux qui sont réparés. Certaines communes vont droit dans le mur », conclut le spécialiste. (Y. H - La Meuse du jour 21-03-18)

    Capture2.JPG

  • Liège, place St-Lambert: travaux de pavage. Déviation de nombreuses lignes dès le 19 mars 2018.

    Capture.JPG

    Liège, place St-Lambert : travaux de pavage
    Déviation de nombreuses lignes

     
    Du lundi 19 mars à 9h00 au dimanche 15 avril, les autobus seront déviés comme suit ;

    Lignes 12, 19, 53, 61, 81, 82, 83, 84 et 85 en direction de la banlieue
    Les autobus seront déviés à partir de la Place St-Lambert par la Chaussée voiture et la rue de Bruxelles.
    L’arrêt « Place St-Lambert » sera reporté à l’arrêt du même nom des lignes 1 et 4 en direction de Coronmeuse.

    Lignes 70, 71, 72, 73, 75, 88, 174 et 175 en direction du centre
    Les autobus seront déviés à partir du Cadran par la chaussée voiture et la rue de Bruxelles.
    L’arrêt « Cadran » sera reporté sur la chaussée voiture à un arrêt provisoire implanté juste avant le passage pour piéton.
    Le débarquement « St-Lambert » s’effectuera  à l’arrêt des lignes 1 et 4 en direction des Guillemins.

    Lignes 90 et 94
    Le terminus « St-Lambert » est reporté à l’arrêt « Opéra »

  • Votre 7 dimanche est disponible gratuitement sur le blog Sudpresse d'Oreye.

    Capture2.JPG

    Comme chaque dimanche, découvrez gratuitement le journal 7 dimanche sur votre blog Sudpresse d'Oreye.

    Bonne lecture!

    Lire le journal: ICI