• Kevin, car-jacké à la station Esso d'Oreye! Il a essuyé un coup de feu. Le commando était lourdement armé!

    DSC_0039.JPGKevin a expliqué qu’un coup de feu avait été tiré. La police n’a retrouvé aucune trace de douille ou d’impact de balle. Les malfrats sont partis avec la BMW ultra-sportive du jeune homme choqué et désespéré.  

    Dans la nuit de lundi à mardi, peu après 3 heures, Kevin Hansoul, 21 ans, originaire de Saint-Trond, a été victime d’un car-jacking hyperviolent alors qu’il se trouvait à la station-service Esso située sur la Grand-Route à Oreye.
     
    Le jeune Trudonaire était à la pompe lorsqu’il a été rejoint par une Peugeot RCZ qui, selon les premiers éléments de l’enquête le suivait depuis quelques kilomètres déjà. Il apparaîtra, plus tard dans l’enquête, que cette Peugeot RCZ avait été volée, entre le 15 et le 16 février 2018, à Bilzen.
     
    Quatre hommes encagoulés, armés et équipés de gilets pare-balles ont exigé les clés de la BMW. Les membres de ce « commando » s’exprimaient en français. « Ils avaient des mitraillettes et des pistolets », relatait, mardi, en début de soirée, Kevin.
     
    Kevin n’a pas cédé ses clés immédiatement et le ton est alors monté de quelques décibels. « J’ai donné des coups à l’un des agresseurs puis je me suis éloigné. »
     
    L’un des car-jackers aurait alors ordonné d’ouvrir le feu. « Ils ont tiré dans ma direction mais, heureusement, je n’ai pas été touché. Je ne suis pas blessé. »
     
    Capturefhd.JPGLes malfrats ont alors récupéré les clés de la BMW bleue (estoril) série 1, une version M135i ultra-sportive immatriculée 1 RVR 467, et ont pris la fuite avec les deux voitures, la BMW et la Peugeot volée à Bilzen. Kevin a juste eu le temps de jeter une pierre en direction du pare-brise de la Peugeot. « Je n’ai pas eu l’occasion d’avoir peur tellement il y avait d’adrénaline lors de la scène. Maintenant, je me sens mal car ma voiture a été volée. »
     
    La police de la zone Hesbaye a pris l’enquête en charge. Le caractère hyper-violent de cette agression est, évidemment, très inquiétant. Aucune douille ou impact de balle n’a été retrouvé sur les lieux de l’agression.
    Des éléments doivent encore faire l’objet de vérifications. Notamment le fait que Kevin était suivi par une voiture depuis la Luikersteenweg à Saint-Trond. Les images de plusieurs caméras de surveillance durant le trajet mais aussi à la station-service feront, elles aussi, l’objet d’une analyse minutieuse. (article la Meuse du Jour A.B)

  • Ce petit chat a disparu depuis le 26 février 2018 de Grandville. L'avez-vous vu?

    DSC_0039.JPG

    Ce petit chat nommé NALA n'est pas rentrée depuis lundi... ce n'est pas dans ses habitudes. Elle n'est pas pucée.

    Si vous la voyez, merci de contacter la personne via ce lien

  • Conseil communal ce jeudi 1er mars 2018 à 20h00 à l'administration communale d'Oreye.

    DSC_0039.JPGCe jeudi 1er mars 2018 à 20 heures aura lieu la séance du conseil communal. Cette réunion publique se déroulera à l'administration communale (rue de la Westrée 9).

    Projet de hangar à Otrange par Monsieur Georges Lucas : interpellation du conseil communal par Monsieur Jean-Luc DELCOMINETTE.

    1. Démission d’un membre du conseil communal – DELVAUX Sigrid.
    2. Installation conseillère communale suppléante – Mariette SCHOEMANS.
    3. Avenant pacte de majorité suite à la démission de Mme Sigrid DELVAUX – adoption.
    4. Installation et prestation de serment de Mme Vanessa CHARLIER en qualité d’échevine.
    5. Communication de la vérification de l’encaisse du receveur régional en date du 31/12/2017.
    6. Prise acte communication synthèse réunion conjointe du conseil communal et du CPAS du 18/12/2017.
    7. Obligation d’emploi de travailleurs handicapés au sein de la commune – communication du rapport 2017.
    8. Additionnels pour 2018 : communication de la tutelle.
    9. Ratifications arrêtés de police.

    HUIS-CLOS

    1. Ratifications désignations institutrice maternelle temporaire.
    2. Ratifications désignations institutrices primaires temporaires.
    3. Ratifications désignations maîtres d’éducation physique/ psychomotricité temporaires
    4. Institutrice primaire – congé pour exercice provisoire d’une fonction également rémunérée.
  • Grève intersectorielle du mardi 27 février 2018. Situation au TEC Liège-Verviers.

    Grève intersectorielle du mardi 27 février 2018
    Situation à 9h

    DSC_0039.JPG

    En raison de la participation d’une partie du personnel TEC à la grève interprofessionnelle, organisée par la CGSP, ce mardi 27 février, le réseau du TEC Liège-Verviers est très fortement perturbé: environ 37% des services sont assurés.

    La situation, par dépôt, est la suivante :

    • Bassenge :                  9% des services assurés ;
    • Eupen :                       100% des services assurés ;
    • Jemeppe :                   7% des services assurés ;
    • Omal :                         32% des services assurés ;
    • Oreye :                        15% des services assurés ;
    • Robermont :                43% des services assurés ;
    • Rocourt :                     15% des services assurés ;
    • Verlaine :                     aucun bus n'est sorti ;
    • Verviers :                     68% des services assurés ;
    • Wanze :                       aucun bus n'est sorti ;
    • Warzée :                     20% des services assurés.
    •  

    Pour connaître le dépôt dont dépend votre ligne, consultez la liste des TEC

    La Direction du TEC Liège-Verviers présente d’ores et déjà ses excuses à sa clientèle pour les désagréments occasionnés.

  • 7 centimètres de neige ce lundi à Oreye!

    Capture2.JPG

    Personne ne s'attendait à voir tomber la neige ce lundi matin.

    Oreye est recouvert d'un magnifique manteau blanc de 7 centimètres!

  • Le club de football d'Oreye recrute des jeunes pour sa saison 2018-2019 et organise des stages durant les vacances.

    Capture.JPG

    Le club de football du Royal Oreye Union investit dans l’école des jeunes pour la saison 2018-2019.

    En effet, une toute nouvelle structure vient d’être mise en place avec un nouveau coordinateur (Patrick Bollue, enseignant en Education Physique et ex-joueur du Standard de Liège, de l’AS Eupen et du RFC Liège) et de nouveaux entraineurs diplômés à l’ACFF ou en Education Physique.

    Quoi de mieux pour apprendre à jouer au football en s’amusant qu’un super encadrement pédagogique ?

    Si tu veux des informations, t’inscrire ou tout simplement essayer avant de t’engager éventuellement, le club te propose de prendre contact avec le coordinateur au 0486/74.41.66

    PS : Sachez que le club recherche activement et particulièrement des enfants nés en 2005-2006-2007-2008 et 2009.

    Capture2.JPG

    Prix = 60 euros comprenant :

    • Pratique du Senseball
    • Encadrement breveté et diplômé de 9h à 15h45
    • Attestation mutuelle (rendu le dernier jour du stage)
    • Collations et Boissons : eau grenadine, menthe…
    • Pain saucisse le vendredi
    • Garderie de 8h à 9h et de 15h45 à 17h
    • Souvenirs

    Repas chauds : Supplément de 15 euros comprenant les repas de lundi, mardi, mercredi et jeudi.

    Réduction de 20 euros en août si participation à Pâques et en juillet.

     

  • Attention, le premier «radar-poubelle» débarque à Huy-Waremme!

    Cet outil mobile, dissimulé -comme son nom l’indique- dans une poubelle, peut également être placé sur un trépied ou un véhicule et dans des endroits jusqu’alors parfois inaccessibles pour la police.

    Cet investissement présente les toutes dernières technologies en matière de radar. Il est capable de suivre sur la circulation jusqu’à six bandes de circulation et ne « flashe pas », à proprement parler, puisqu’il est équipé d’un dispositif infrarouge, beaucoup plus discret. Il dispose en réalité de deux « radars » : l’un va contrôler la vitesse, le second va se charger du ‘tracking‘ du véhicule, pour une marge d’erreur aujourd’hui quasi nulle.

    «  Ce dispositif se veut beaucoup plus anonyme. Dans les petits villages, les gens repèrent vite l’installation de notre radar mobile et la petite voiture bleue, via les réseaux sociaux notamment  », souligne le chef de corps, le commissaire divisionnaire Jean-Pierre Doneux. «  L’objectif n’est pas de faire du chiffre et d’inonder le parquet de procès-verbaux. Ce système de poubelle est l’occasion de vérifier objectivement la circulation et la vitesse opérée à certains endroits. Mais aussi, préventivement, d’inciter les gens à lever le pied puisqu’ils sauront désormais, qu’à tout moment et chaque jour, le radar-poubelle peut être placé sur la zone et contrôler leur vitesse  », ajoute-t-il.

    «  Mais il est clair aussi qu’au-delà de la dissuasion et de la prévention, un moment, il y a la répression qui entre en ligne de compte aussi pour la poursuite de l’un de nos objectifs prioritaires, à savoir la diminution de la vitesse, les accidents qui en découlent et, dès lors, la sécurité routière. Le préventif est toujours efficace mais, un moment, il faut savoir faire passer le message aussi aux fous du volant. D’ailleurs, les chiffres le prouvent nettement : là où il y a eu installation d’un radar fixe par exemple, les accidents ont clairement diminué à ces endroits.  »

    Ce radar-poubelle vient ainsi appuyer les autres dispositifs existants, notamment les deux radars qui circulent dans les 18 boîtiers fixes de la zone. Cette dernière disposera aussi du Lidar de la police fédérale à huit reprises, cette année, sur son territoire. Enfin, sachez que si l’envie vous prenait de vous attaquer à cette nouvelle acquisition, une équipe policière est toujours placée à quelques mètres de son emplacement… (article la Meuse Huy-Waremme)

  • Les stages sportifs de "Sport Chez Nous" (Mr Delvaux) reviennent pendant les vacances de Pâques.

    Capture.JPG

    Un clic sur l'image pour agrandir

    Stage à Ans: découvrez le programme ICI

    Stage à Waremme: découvrez le programme ICI