• Nouveau ras-le-bol des riverains concernant le chantier de la rue des Combattants. Fin de travaux prévus en septembre!

    Le chantier de la rue des Combattants n’en finit pas de crisper à Oreye. Après un arrêt de trois mois, le chantier a repris grâce à l’intervention communale. Les riverains font face aux trous et certains crient leur ras-le-bol.  

    27655478_2112490268966181_8784802770766815143_n.jpgAprès plus d’un trimestre d’arrêt complet, le chantier de la rue des Combattants a enfin repris. Certains riverains ont récemment marqué leur mécontentement quant à l’état actuel de la route et une vidéo témoignant des nids-de-poule a même circulé sur les réseaux sociaux. En substance, le message est le suivant : « La rue est dans un état catastrophique depuis des mois, c’est une honte ! »
     
    La réaction des autorités n’a pas tardé. « On a régulièrement comblé les trous avec des déchets de tarmac. Deux camions sont déjà venus la semaine précédente et deux sont intervenus ce jeudi », indique l'échevin des travaux.
     
    La bourgmestre a également clarifié la situation : « Les travaux ont repris, car la commune est intervenue dans le conflit entre les différents acteurs, prestataires et impétrants. Un désaccord a précipité l’arrêt du chantier, mais la commune a réglé la situation, sans quoi l’attente se serait encore prolongée ».
     
    Les autorités ont payé les 100.000 euros permettant une sortie de conflit. « On a suffisamment attendu une solution qui n’est jamais venue et on a pris nos responsabilités. La société Cop & Portier a encore avancé. On a perdu trois mois et la commune n’en est pas responsable. Des trous se sont effectivement formés et on les a comblés. On a contacté l’auteur de la vidéo et tout s’est réglé ce jeudi. On comprend tout à fait les désagréments liés à ce chantier, je suis moi-même concernée, mais j’en appelle à encore un peu de patience », explique la bourgmestre.
     
    Les autorités misent sur une fin définitive en septembre, même si l’avancement des travaux dépend aussi des conditions climatiques.
     
    Michel Masset fait le point sur le planning : « La pose de l’égouttage est terminée pour tous les riverains de la rue. On a ouvert la route et on a placé les imposants égouts, puis on a refermé. Les deux phases liées à l’égout principal sont finies. Le raccordement des particuliers à ce réseau a récemment débuté. La SWDE a ensuite prévu le début du raccordement entre les habitations et les nouvelles conduites d’eau. Le délai est estimé à la fin du mois de mars. Il reste encore les trottoirs et filets d’eau. Si la météo le permet, on s’attaque à la voirie dans deux mois, c’est-à-dire le coffre puis le tarmac », conclut l’échevin. (Article la Meuse 02/02/18 J.M)