• Déviation de la ligne 175 des TEC à Xhendremael, rue de l’Etang suite à des travaux routiers.

    dsgwgsgs.JPG

    Xhendremael, rue de l’Etang : travaux routiers
    Déviation de la ligne 175

    Du lundi 23 octobre à 8h15 au mercredi 25 octobre à 16h, les autobus seront déviés dans les deux sens de circulation entre les arrêts « Hauts Vinâve » et « Hahet Kaket ».

    L’arrêt « Place Vanhove » sera reporté à un arrêt provisoire implanté rue Paradis face au numéro 2.

  • Il manque 120.000 euros pour continuer les travaux de réfection de la rue des Combattants. Travaux à l'arrêt!

    IMG_0831.JPGLa colère gronde rue des Combattants, à Oreye. Le chantier entamé en mai dernier n’avance plus et les réunions avec les impétrants se succèdent vainement. Ces travaux portent sur l’égouttage de la rue des Combattants et le renouvellement des conduites d’eau.
     
    Après la découverte de terres polluées, c’est un affaissement des trottoirs qui explique l’arrêt des travaux. Le blocage trouve son origine dans le coût supplémentaire que nécessite cet effondrement, mais personne ne met la main au portefeuille. La SPGE et Proximus profitent de l’ouverture de la voirie pour remplacer leur matériel installé en sous-sol.
     
    IMG_0835.JPGCe chantier revient régulièrement sur la table du Conseil communal. L’opposition Osez interpelle les édiles socialistes lors des deux dernières séances. La première question, posée le 31 août dernier, porte sur la découverte d’une pollution. « Ces terres polluées ont engendré un surcoût, mais pas pour la commune. Les entreprises ont tout évacué», répond alors la bourgmestre. Un mois plus tard, le 25 septembre 2017, la minorité s’interroge sur l’état d’avancement du chantier. L’effondrement de trottoirs cause un arrêt du chantier: « Hors de question que la commune intervienne, car on n’a de toute façon plus de sous… On se réunit pour estimer le montant de ces travaux supplémentaires et décider qui prend quoi à sa charge», annonce la bourgmestre, mais aucun accord n’émerge. « La commune n’est en rien responsable», rappelle-t-elle.
     
    IMG_0834.JPG
    L’échevin Michel Masset (PS) hérite des travaux. « On attend un accord sur la réfection des trottoirs, mais chacun campe sur ses positions. Les bordures bougent après les vibrations du chantier et l’ouverture de la route, malgré nos avertissements au service technique provincial, et il manque 120.000 euros pour entreprendre ces travaux de réfection. La commune ne compte pas payer. Les réunions avec les services techniques provinciaux, la SPGE, l’AIDE et Proximus se succèdent, on cherche une solution. La commune, tout comme les riverains, est prise au piège. La première phase devait se terminer avant l’hiver, or câbles et canalisations ne sont pas encore changés. On n’a pas encore entamé la phase 2.»
     
    La SPGE et la SWDE cofinancent ces travaux, respectivement à hauteur de 911.041 et 302.063 euros HTVA. L’AIDE est le maître d’ouvrage. La Province de Liège sert d’auteur d’un projet entrepris par la société Cop & Portier.
     
    IMG_0833.JPGArticle La Meuse H-W du 21-10-2017 J.M

  • Il rackettait les jeunes avec un couteau: 7 ans de prison. L’Orétois de 19 ans a déjà un lourd passé judiciaire.

    media_xl_3868421.2.jpgUne peine de 7 ans de prison a été prononcée, au tribunal correctionnel de Liège, à l’encontre de Quentin, un habitant d’Oreye. Il n’est âgé que de 19 ans, mais a déjà « un passé de délinquance importante et grave qui a égrainé toute sa jeunesse », a relevé la juge Drisket.  
     
    Des intervenants judiciaires ont entrepris de multiples efforts pour encadrer Quentin (19) dans une insertion sociale qui, a ajouté la juge, « n’a jamais abouti ». Après avoir racketté des plus petits que lui durant toute son adolescence, le jeune Orétois a continué sur sa lancée, s’attaquant à des gamins, qu’il menaçait avec un couteau afin de leur dérober leur GSM. Le tribunal l’a aussi jugé coupable de braquages et de deux home-jackings commis à Waremme : le premier le 22 août 2016, sur une vieille dame âgée de 71 ans, et le second le 29 janvier 2017, dans une maison occupée par deux jeunes filles.
     
    La première série de méfaits avait été commise entre mai et août 2016, dans les environs de Waremme : les victimes étaient soit des quidams croisés en rue, soit des gens qu’il connaissait, par exemple la petite amie d’un copain qui, selon lui, lui devait de l’argent. Une même victime, mineure d’âge, avait même été attaquée deux fois par Quentin. La technique était toujours la même : il sortait son couteau, le plaçait sur le ventre de sa victime puis menaçait de la « planter » si elle ne lui donnait pas ce qu’il voulait.
     
    Le 6 août 2016, le juge d’instruction l’avait remis en liberté sous conditions ; 15 jours plus tard, il avait commis le home-jacking chez la septuagénaire waremmienne, la grand-mère d’une amie, dont il était parvenu à avoir un double de la clé de maison. La vieille dame regardait la télévision dans son lit, vers 22h45, lorsque trois individus encagoulés avaient fait irruption après avoir débranché son téléphone et son système de télé vigilance. Ils lui avaient demandé son argent et sa carte de banque, la menaçant de lui tirer une balle dans la tête. Le deuxième home-jacking avait été perpétré chez des amies d’un de ses complices. Il avait également commis un braquage dans un Spar de la région, le 3 février 2017, puis dans une superette de Donceel, le lendemain.
     
    Valentin, un Waremmien de 19 ans qui a été son complice pour quatre des faits, écope de 4 ans de prison avec sursis pour ce qui excède la détention préventive.
     
    Un Ansois de 25 ans et un Liégeois de 39 ans, moins impliqués, sont quant à eux condamnés à des peines de travail. (La Meuse du jour - LWS)

  • Des perturbations prévues au TEC Liège-Verviers ce lundi 23 octobre!

    Faut-il s’attendre à nouveau à une paralysie du réseau du TEC-Liège lundi prochain, comme le 10 octobre dernier ? Il semblerait que non.

    «  Il s’agit ici d’une manifestation, pas d’une grève, commente Dona Balbo, la déléguée CGSP du TEC-Liège. Si nos agents veulent y participer, ils sont couverts par un préavis en bonne et due forme. Mais nous n’allons pas mobiliser outre mesure car on a envie de garder nos forces pour des actions qui vont encore venir. »

    En clair donc, seuls les militants et quelques agents devraient partir à Charleroi. « On ne prévoit pas de piquets devant les dépôts. À mon avis, plus de la moitié des agents seront au poste », poursuit-elle.

    La CSC est cette fois partie prenante dans la manifestation (contrairement au 10 octobre) mais le scénario devrait être identique pour ses militants. Quant à la CGSLB (syndicat libéral), elle ne participe pas au mouvement.

  • Installation de 5 dispositifs ralentisseurs dans la rue Louis Maréchal entre Oreye et Bergilers.

    22554485_10214634664365623_1943856644_n.jpg

    3.JPGLa rue Louis Maréchal qui commence à Oreye jusqu'à Bergilers est régulièrement confrontée à des problèmes relatifs à la vitesse excessive de certains usagers. Cinq aménagements sont en cours de réalisation afin d'obliger les conducteurs à réduire leur vitesse dans cette rue.

    Les marquages au sol seront accompagnés de plots jaunes et de la signalisation adéquate.

  • Ramassage de vos branchages dans la commune d'Oreye ! Découvrez le calendrier des passages.

    media_xl_3868421.2.jpgComme chaque année, la commune d'Oreye vous propose un service gratuit de ramassage de vos branchages.

    Quelques règles à respecter:

    • Déposer les branche chaque premier jour de la semaine retenue.
    • Evitez les branches de plus de 15 centimètres de diametre. Pour ce type de branchages, adressez-vous aux citoyens qui utilisent le chauffage au bois !
    • Ne déposez pas de branches avec des clous.
    • Ne déposez pas de feuilles mortes, fleurs ou petites branches de sapins (les pointes)
    • Un maximum de 3m³ sera autorisé.

    Calendrier à respecter:

    • Lens-sur-Geer & Grandville: du lundi 06 au 10 novembre 2017
    • Bergilers: 13-14-16-17 novembre 2017
    • Oreye et Otrange: du lundi 20 novembre au vendredi 24 novembre 2017

    Inscription préalable OBLIGATOIRE: Marc PINT, responsable de la voirie, 0496/72 89 29 ou marc.pint@oreye.be

    Dans l'intervalle, le parc à conteneurs vous accueille du mardi au vendredi (9h à 12h30 et de 13h à 17h) et le samedi de 8h30 à 12h30 et de 13h à 17h

  • Découvrez Oreye ce 15 octobre grâce à la Commission locale de développement rural (CLDR).

    DSC_0039.JPG

    La prochaine et dernière balade de Découverte du territoire proposée par notre CLDR aura lieu ce dimanche 15 octobre au départ de l’administration communale (9 rue de la Westrée à Oreye). Organisée sous forme d’un rallye pédestre, le départ est prévu entre 13h30 et 14h30 à votre meilleure convenance.

    Au programme : Eglise d’Oreye, Moulin, ferme Gerbehaye, … avec informations à différents endroits du parcours. Ne manquez pas cette occasion de découvrir Oreye de l’intérieur ! Vous serez certainement surpris !

    Cette balade longue de 3km est accessible à tous. Elle s’intègre également dans le cadre de la semaine des sentiers.

    Oreye Eglise (1).JPG

  • Lès Clapteûs reviennent avec un nouveau spectacle les 4, 5 et 11 novembre à Bergilers!

    thumbnail_Lacher ballons.jpg

    Réservations via clapteus@yahoo.fr ou au 0493/54.94.27. (à partir du 21/10) OU Présente à la salle St-Christophe le 21/10 de 14 à 16h et le 22/10 de 10 à 12h.

  • Après-midi découvertes à l'école Immaculée Conception de Lens-sur-Geer. (+photos)

    thumbnail_Lacher ballons.jpg

    Le 29 septembre dernier n’était pas un jour comme les autres à l’école libre de Lens-sur-Geer !

    Comme chaque année, tous les enfants de l’école, de la 1ère maternelle à la 6ème primaire se sont retrouvés pour un après-midi de rencontre, une belle façon, en ce début d’année, de faire connaissance et de partager un bon moment.

    Au programme : pain saucisse, animation religieuse à l’église de Lens et promenade dans les campagnes aux alentours de l’école.

    Mais cette année, une surprise attendait les parents :

    Les enfants ont présenté un flash mob sur la chanson « Happy » de Colin Farrel, l’ambiance était maximale car le soleil était également de la partie…. Après cette danse, un lâcher de ballons a égayé le ciel de Lens-sur-Geer.

    La journée s’est terminée par un goûter partagé dans la cour, grâce aux préparations culinaires de quelques mamans.

    Tous se sont quitté heureux d’avoir vécu, ensemble, une très belle après-midi… Voilà une année scolaire qui commence bien à l'école Immaculée Conception! (Texte rédigé par l'école)

    22449675_10213222038320893_5038778749069111_n.jpg