Les bâtiments de "Maisons Compère" attirent les visiteurs et les parking deviennent un problème dans les rues d’Horpmael et de la Westrée.

21552275_10214313344012815_2475365825_n.JPG

Les bâtiments "Maisons Compère" se situent rue d’Horpmael et rue de la Westrée à Oreye et attirent les clients potentiels. Le parking (sur la voie publique) devient, dès lors, un problème à cause des rangées de véhicules et des accotements impraticables pour les piétons. Les riverains se manifestent et le propriétaire réfléchit à l’aménagement d’un parking.  

La rue d’Horpmael, à Oreye, abrite le siège de Maisons Compère, société de construction de maisons clé sur porte. À l’image de journées portes ouvertes, cette maison témoin attire régulièrement de nombreux visiteurs qui garent leur véhicule dans la rue. Cette situation pose des problèmes de mobilité et le Conseil communal s’en empare. « Les véhicules stationnent sur plusieurs centaines de mètres, or deux voitures s’engageant en même temps risquent des accrochages. Il paraît impossible de se croiser et les accotements semblent difficilement utilisables par les piétons. Qu’en est-il du projet de parking ? », interroge Marie-Christine Warnant, conseillère communale de la minorité Osez. Il en va de même dans la rue de la Westrée, où les bureaux se situent. "il est impossible de se rebattre si une voiture vient de face".
 
La bourgmestre s'explique : « Des voisins ont émis des plaintes et, avec la police, on a analysé la situation. Vu le marquage au sol, il n’est pas permis d’interdire le stationnement. On a interpellé le propriétaire pour solutionner ce problème. Maisons Compère a évoqué deux possibilités. L’achat d’un terrain sur la chaussée Romaine n’a, apparemment, pas abouti et l’idée d’un parking à l’arrière du bâtiment a vu le jour. »
 
Maisons Compère a abandonné l’idée d’une construction sur la chaussée Romaine. Le prix trop important du terrain sur la Nationale a repoussé Anthony Blavier, administrateur délégué de Maison Compère : « Nous avons introduit une demande de permis pour aménager un parking sur notre site actuel, mais nous n’avons pas encore reçu de réponse. » Ce projet permettrait à la société de réduire les nuisances pour les voisins et d’offrir aux visiteurs davantage de places de parking, d’autant que la situation de la maison clé sur porte attire également les Flamands.
 
Marie-Christine Warnant remarque que les riverains pourraient voir la vue de leur jardin changer. Le champ actuel serait transformé en parking, mais la conseillère craint surtout un changement d’activité : « La quantité de voiture et la longueur du parcage sont les principaux problèmes rencontrés. Je relève un risque potentiel pour les voisins si Maisons Compère quitte les lieux après avoir réalisé son parking. Si un nouveau propriétaire, par exemple actif dans le transport, s’installe, ne risque-t-on pas de voir des poids lourds poser davantage de problèmes dans cette même rue d’Horpmael ? »
 
La bourgmestre fait le point sur la situation : « Maisons Compère a effectivement introduit une demande de permis, mais ce dossier n’est pas encore arrivé sur la table du Collège communal. Le propriétaire n’a pas encore complété tout le dossier, mais des impositions sont envisagées comme la remise en état du site en cas d’activité terminée », conclut-elle.
 
L’administrateur délégué de Maisons Compère n’avance toutefois pas encore de date. Le projet sera soumis à enquête publique. (article du 08-09-17 J.M)

Commentaires