Eaux’Reyades 2017 : « Un grand succès ». Les nouveautés de la Saint-Christophe ont séduit le public! (+photos)

DSC_0383.JPG

Passage piéton sur le Geer, combat de coton-tiges géants ou descente infernale en bouée : les Eaux’Reyades 2017 ont fait mouche. Ces jeux d’eau ont animé les traditionnelles festivités de la Saint-Christophe.  

DSC_0175.JPG

L’édition 2017 de la Saint-Christophe s’est terminée ce lundi avec la fête foraine et au terme d’un week-end endiablé. « Cette édition est un grand succès », se réjouit Monique Kallen, présidente du Comité Local d’Animation et de Promotion de Bergilers. « La météo a participé à la réussite de ces festivités, mais c’est surtout l’ambiance conviviale qui a rendu exceptionnelle cette Saint-Christophe », évoque-t-elle.
Les soirées de vendredi et de samedi, respectivement jeunes et rétro, ont chacune accueilli 300 personnes sous le chapiteau.
 

DSC_0027.JPG

 
Les Eaux’Reyades, ces jeux d’eau d’été, pour leur troisième édition, ont séduit les participants : « Plusieurs nouvelles épreuves se sont révélées incontournables. Le jeu du passage piéton sur le Geer a connu un succès fou, tout comme la descente infernale et le beer-pong géant. Vu l’originalité du passage piéton sur le Geer et l’impossibilité de reproduire cet exercice chez soi, les concurrents ont directement adopté cette nouvelle épreuve. Le combat de coton-tiges, un classique, est aussi très demandé. L’excellente ambiance qui a régné tout au long de ces troisièmes Eaux’Reyades a réjoui tous les membres du comité. Convivialité et amusement sont les maîtres mots de ces animations. Les participants se sont pris au jeu et le public a apprécié cette bonne humeur. Treize équipes ont joué le samedi et seize le dimanche. Les arbitres ont constaté de l’entraide et d’excellentes relations entre les équipes », explique Monique Kallen.
 

DSC_0330.JPG

 
Dimanche matin, après la messe en plein air, le prêtre orétois a procédé à la traditionnelle bénédiction de véhicules. Après une affluence moindre en 2016 en raison d’un changement d’horaire, les véhicules se sont présentés très nombreux : « En six années vécues au sein de la paroisse, le curé n’avait jamais vu une telle affluence à la bénédiction. Le mot est donc finalement passé quant au changement d’horaire », souligne Monique Kallen. Entamée à 11h15, la bénédiction a duré plus de deux heures.

DSC_0334.JPG

 
Tous les bénévoles se sont retrouvés lundi matin pour le rangement, au lendemain d’une ginguette familiale et d’un feu d’artifice final qui a enchanté petits et grands dimanche soir. Les premiers retours du public font déjà écho d’une prochaine Saint-Christophe attendue et que tous espèrent haute en couleurs.

DSC_0273.JPG

 
 

Commentaires