Liège: une résidence conçue par un orétois pour les seniors actifs.

Capture.JPG

Dès le 4 septembre, les travaux de construction d’une résidence de 45 appartements vont démarrer au centre de Liège, place Emile-Dupont. Baptisée Asklepios, elle sera particulièrement adaptée aux seniors actifs, et modulable s’ils deviennent plus tard dépendants.  

Actuellement, si vous passez place Emile-Dupont, derrière la place Saint-Jacques, vous remarquerez un parking en plein air qui forme une vraie « dent creuse » en plein centre-ville.
Eh bien, d’ici deux ans, cette dent creuse ne sera plus qu’un souvenir.
En effet, un investissement de quelque 25 millions d’euros, réalisé par Christophe Nihon et sa société Immobilier-Concept, va démarrer dès le 4 septembre.
 
Christophe Nihon : « L’enquête publique a été réalisée à l’été 2015 et, depuis novembre 2015, je dispose du permis d’urbanisme. Pourquoi n’est-il pas encore mis en œuvre ? Parce que Axa a un bail pour le parking jusqu’au 31 août. Dès le 4 septembre, les travaux vont débuter. »
 
En fait, pendant cinq mois, ce sont d’abord les archéologues qui prendront possession du terrain. Ensuite, les travaux de construction proprement dits débuteront à la fin de l’hiver, et prendront fin à la fin de l’année 2019.
 
45 appartements modulables
À ce moment, un immeuble de 45 appartements aura été érigé ici, avec une partie de quatre étages, l’autre de six étages.
 
Des appartements de standing, haut de gamme, deux et trois chambres, dont les prix s’échelonneront entre 330.000 et 602.000 euros, avec place de parking et cave comprises.
 
Christophe Nihon : « Avec cette construction, il s’agit vraiment d’un concept innovant. En effet, nous nous adressons ici à des seniors actifs, désireux de bénéficier de toutes les facilités qu’offre le centre-ville. Mais si, un jour, ces résidents deviennent moins mobiles, voire dépendants, ils pourront très facilement adapter leur appartement.
 
En effet, les cloisons intérieures pourront très facilement être enlevées pour faciliter la mobilité des personnes. La hauteur des interrupteurs pourra être adaptée, ainsi que les portes. Des barres d’appui pourront être placées, tout cela en un jour, sans travaux lourds puisque tout a déjà été prévu avant même la construction. De même, pour accéder aux terrasses, il n’y a pas de rebord, tout est de plain-pied. »
L’objectif est de permettre aux habitants de rester chez eux le plus longtemps possible, sans devoir aller en maison de repos à cause de leur handicap.
 
L’immeuble, conçu par Altiplan, sera doté d’une toiture végétalisée et d’une cour intérieure arborée.
Au rez-de-chaussée, on trouvera une polyclinique.
 
Et le promoteur a prévu un grand nombre de places de parking en sous-sol : « Selon le permis, je peux construire quatre niveaux de parking en souterrain, soit un maximum de 214 places. Je les utiliserai en fonction de la demande. Mais, en tout état de cause, il y aura au moins 57 places de parking pour les résidents. »
 
La commercialisation des appartements a démarré depuis le 11 juin. Pour en savoir plus : www.immobilierconcept.be ou 04/265.45.06.
 
(Article La Meuse Liège 10/06/17 Charles Ledent)

Commentaires