De l’art japonais à découvrir ce W.-E. L’Orétoise Audrey Moens va dévoiler ses techniques de sculptures.

Capture.JPGDu raku, une technique japonaise ancestrale, à la céramique en passant par la peinture, Audrey Moens ouvre les portes de son atelier dans le cadre des journées de l’artisan. L’Orétoise fait découvrir ses techniques artistiques comme d’autres montrent la création de produits de bouche, le temps d’une journée. Au total, 22 artisans de la région participent ce dimanche.  

Plus de vingt artisans de l’arrondissement exposent leurs réalisations ce dimanche à l’occasion de la journée de l’artisan, dont Audrey Moens, une Orétoise de 37 ans. « J’ouvre les portes de mon atelier (rue sur les Thiers, 12) pour montrer mes œuvres au grand public et faire découvrir mes passions. J’expose des peintures, des créations en céramique et raku. Le raku est une technique japonaise du 16 e siècle que j’espère présenter ce dimanche, si la météo permet une démonstration. »
 
Audrey Moens ne se limite pas à un artisanat particulier. Cette professeure de dessin touche à différentes techniques : « Je crée des photophores, des sculptures de femmes abstraites et des poules rigolotes en céramique. Je réalise également des peintures à l’huile au doigt et au pinceau. Cet univers me permet de rentrer dans un monde irréel inspiré des civilisations anciennes et lointaines », décrit-elle.
 
Dimanche à Oreye, elle propose douze tableaux de peinture à l’huile. Son travail de la céramique est mis en exergue via des poules rigolotes et des statues originales. L’Orétoise prévoit aussi une démonstration de raku : « On cuit d’abord une terre spéciale pendant dix heures dans un four à 950 degrés. On l’émaille ensuite avant de créer un choc thermique via l’enfumage, c’est-à-dire en mettant la terre cuite directement sur des copeaux de bois, ce qui crée des flammes et donne ainsi à la pièce ses différentes caractéristiques. Plusieurs éléments interviennent comme le vent, par exemple », explique-t-elle.
 
Capture2.JPGAudrey Moens cultive sa passion pour l’artisanat. « Pour le raku, j’ai suivi des cours à Libramont. Depuis mon enfance, j’ai toujours apprécié jouer avec la terre, mais j’ai réellement commencé la céramique il y a deux ans et demi. J’ai récemment découvert l’organisation de cette journée de l’artisan. Je me suis portée candidate sans imaginer être reprise pour cette édition. »
 
Le week-end de l’Orétoise s’annonce chargé : « Je suis à Couthuin vendredi et samedi pour la 11 e exposition annuelle Envoz’Art. Une amie m’y remplace d’ailleurs dimanche pour que je puisse accueillir les gens qui participent à la journée de l’artisan », sourit-elle.
 
Cet événement est organisé dans tout le pays. Si la passion d’Audrey Moens relève de l’art, d’autres activités sont à découvrir : chocolatiers, glaciers, bijoutiers et décorateurs s’exposent également. (La Meuse du jour J.M)

Commentaires