• Un salon du vin qui grandit et qui séduit. Les vignerons français ravis de retrouver Bergilers !

    2.JPG

    Plusieurs nouveautés sont au programme du prochain salon du vin de Bergilers : plus d’espace, plus de vins et plus de nourriture. Le Clap prévoit aussi quelques activités inédites.  

    La 17 e édition du salon du vin et de la gastronomie de Bergilers, les 18, 19 et 20 mars, s’annonce grandiose avec plusieurs nouveautés. « Déjà en 2015, nous avons présenté les AromaSphères et nous avons enregistré une hausse de 20 % de la fréquentation. Nous avons lancé une enquête auprès des visiteurs et des exposants sur laquelle nous avons basé cette nouvelle édition », explique d’emblée Christophe Nihon, membre du Clap de Bergilers. « Nous augmentons la surface du salon qui passe de 300 à 500 mètres carrés, mais nous accordons également davantage de place aux produits de base, à la demande des vignerons et des visiteurs. Les stands dédiés à la nourriture se trouveront au centre du chapiteau avec des tapenades, des huîtres, des macarons, etc.
     
    Il y a clairement une volonté de grandir, mais surtout de garder la convivialité et la sympathie qui caractérisent l’événement. En plus, les prix n’augmentent pas pour autant. Nous aurions pu opter pour un chapiteau immense, mais nous voulons conserver notre ambiance de village avec des vignerons de confiance », se réjouit-il.
     
    L’édition 2016 voit le nombre de vignerons passer de 22 à 30. Et ce 17e salon du vin s’inscrit à nouveau dans une dynamique amicale de partage, puisque tous les exposants logent soit chez des Orétois, soit chez des amis de la région. « Des amitiés naissent chaque année », glisse-t-il.
     
    Un sentiment confirmé par Hélène Chastan du domaine de la Jauffrette. Ces vignerons français viennent depuis quatre ans à Bergilers et logent chez le membre du Clap, Christophe Nihon. Originaires d’Orange, dans le sud, ils restent fidèles au salon de Bergilers : « Nous aimons les Belges et, à Oreye, il y a une vraie convivialité. Nous sommes réjouis de loger chez l’habitant. Depuis notre première venue, nous attendons chaque année ce rendez-vous de Bergilers, car les gens sont friands de nos vins des côtés du Rhône. », exprime-t-elle.
     
    Concours et Vins belges
    Si l’événement fait la part belle aux vins français, il ne se limite pas à la production d’outre-Quiévrain. « Avec John Collijs et son site internet d’œnologie, nous allons mettre en avant des vins belges », évoque Christophe Nihon avant d’annoncer d’autres nouveautés : « Le vendredi soir, parmi tous les exposants, nous élirons un vin coup de cœur qui sera mis à l’honneur pendant les trois jours. Nous comptons aussi organiser une récolte de bouchons de Liège en vue de les recycler. Nous allons aussi imprimer 10.000 flyers sur lesquels figure une réduction de deux euros sur le prix d’entrée. »
  • La boutique Bubble Gomme, nouveau magasin à Otrange (Oreye) vous ouvre ses portes tout ce week-end entre 10h et 18h!

    Capture.JPG

    La boutique Bubble Gomme, nouveau magasin à Otrange, vous ouvre ses portes tout ce week-end entre 10h et 18h !

    Adresse: Rue du Pont, 2 à 4360 Otrange (Oreye)

    http://www.bubblegomme.net

  • Bergilers: 10 maisons sur pilotis le long du Geer dès la fin de l'hiver!

    2244213540.20.JPG

    Vivre sur une maison à Oreye à 1m30 du sol, avec vue sur le Geer et ses champs, c’est ce que propose Christophe Nihon. Ce promoteur va construire 10 maisons sur pilotis à la fin de l’hiver, suite au feu vert de la Région wallonne. La commune y était pourtant défavorable.  

    Voilà deux ans que Christophe Nihon, promoteur orétois, travaille sur ce projet hors-norme. Tout est parti de l’achat de terrains à lotir à Oreye, rue du Geer. « J’ai obtenu des permis de lotir pour ces terrains, et j’avais déjà vendu l’un d’entre eux à un jeune couple », dit-il.
     
    Comme son nom l’indique, la rue du Geer se situe à proximité de la rivière éponyme. Seulement voilà : après avoir obtenu ses permis de lotir, la Division de l’eau a déclaré la zone comme inondable. Un changement qui contraint Christophe Nihon a trouvé une solution.
     
    « Ça a duré un certain temps », commente le promoteur orétois. « Il a fallu se montrer imaginatif et consensuel. J’ai discuté avec des architectes, la Région wallonne et la commune afin d’obtenir un projet qui respecte les nouvelles contraintes. »
     
    maison pilotis bergilers,oreye maison rue du geerIls finissent par opter pour des maisons sur pilotis. Ce qui serait, selon Christophe Nihon, une première en Belgique. Les maisons mesureraient entre environ 98 et 136 m², et compteraient entre deux et trois chambres. Elles seraient soutenues par des pieux en béton à 1,3m du sol. « Exposées plein Sud, les terrasses bénéficient du soleil, tout en offrant une vue sur les champs agricoles et le Geer », continue le promoteur.
     
    Les maisons seront en bois, en bardage de bois et en zinc patiné. « Si on ajoute à l’usage de ces matériaux le fait que l’on ne doit pas doit installer une dalle de béton, cela réduit considérablement le temps de chantier. » Il explique ainsi que bâtir ces édifices nécessitera trois à quatre mois, alors qu’il faut compter le double pour une maison « classique », pour le même ordre de prix.
     
    Obtenir son permis de bâtir en mai n’a pas été chose aisée. En effet, la commune a rendu un avis négatif sur le projet. « J’ai activé la saisine », déclare Christophe Nihon. « Ce qui signifie que la décision est passée entre les mains de la Région wallonne. » Il déclare que la commune n’avait pas accès à tous les éléments, à l’inverse de la Région. « Celle-ci a pu découvrir les avis favorables de la Commission consultative de l’aménagement du territoire et de la mobilité et de la Direction des cours d’eau non navigables. Par la suite, j’ai obtenu un avis favorable de la Région wallonne. »
     
    Les travaux devraient commencer en avril. « On attend que l’hiver se termine », sourit le promoteur. « On va d’abord commencer à bâtir deux maisons. Cela permettra d’avoir une idée claire du projet. »
     
    L'opposition: Une pétition contre ce projet
    La construction de ces maisons a rencontré une levée de boucliers d’Oretois initiée par la conseillère Bernadette Follon (OSEZ). Celle-ci a lancé une pétition signée par environ 30 personnes. « Il suffit de lire les plans pour voir que Mme Follon ment » , commente Christophe Nihon. « Les maisons en pilotis ne seront pas plus hautes que les autres et sont à 13m du Geer. Elles ne dénoteront pas avec les habitations en place qui n’ont déjà rien d’harmonieux. » (J. Guisse 26/02/2016)

    maison pilotis bergilers,oreye maison rue du geer

    Un clic pour agrandir

  • La commune d’Oreye doit rembourser... 2,4 millions d’€ fin mars. Les caisses orétoises vont être totalement vidées !

    2244213540.20.JPGCoup de tonnerre à Oreye ! La commune a reçu un courrier du ministère des finances qui a fait bondir la bourgmestre. Celui-ci lui réclame 2,4 millions d’euros ! Une somme pharaonique pour l’entité hesbignonne dont le budget annuel s’élève à…4 millions.
     
    « Lorsque j’ai vu la lettre, je n’en croyais pas mes yeux », explique la bourgmestre. « Et surtout, je me demandais d’où cela pouvait venir. Après avoir pris mes renseignements, il s’agit d’un dégrèvement (NDLR : réduction d’impôt) obtenu par l’usine Beneo-Orafti. Celle-ci a introduit une réclamation en… 2008 et nous n’étions même pas au courant. C’est tout simplement incroyable. Et elle obtient un dégrèvement de 2008 à 2015. Nous devons donc rembourser une partie des sommes perçues. »
     
    Et la facture est plutôt salée pour la petite capitale du sucre ! « Heureusement, nous sommes prévoyants et nous avons des économies. Elles vont nous permettre de payer. 160.000 euros ont déjà été ponctionnés. Il reste 2,2 millions à régler pour la fin mars. Il ne nous restera alors plus rien. Le bas de laine aura disparu. »
     
    Hier soir, un conseil communal extraordinaire a été convoqué en urgence. « Le but est de voter une ouverture de crédit. Pas pour ce remboursement mais pour permettre à notre receveur d’obtenir rapidement un crédit si nous avons un petit souci de trésorerie à un moment donné. »
     
    Cependant, le Collège orétois ne compte pas se laisser faire. « Nous allons prendre un avocat pour voir ce qu’il y a lieu de faire et voir la possibilité d’introduire un recours. Mais nous sommes tout de même obligés de payer. Et si nous obtenons gain de cause, nous retoucherons plus tard. »
     
    En attendant, les caisses orétoises vont être vidées !
    (Article du journal la Meuse 25-02-2016 Ch Caubergh)

  • Un conseil communal d'urgence aura lieu ce mercredi 24 février 2016 à Oreye.

    3949036956.JPGCe mercredi 24 février 2016 à 20 heures aura lieu en urgence la séance du conseil communal. Cette réunion se déroulera à l'administration communale (rue de la Westrée 9).

    A l'ordre du jour:

    1.     Délégation au collège communal pour solliciter des ouvertures de crédit.

  • Un feu de paille s'est déclaré dimanche après-midi dans les campagnes d'Oreye, le long de la nationale 3.

    Capture.JPGUn feu de paille s'est déclaré dimanche en tout début d'après-midi dans les campagnes d'Oreye, le long de la nationale 3. Un détachement des pompiers de Liège ainsi qu'une autopompe des pompiers de Waremme ont été dépêchés sur place en compagnie d'un officier waremmien. Le feu n'a pas occasionné de gène pour les habitants. (Photo prétexte)

  • Waremme, R. Selys-Longchamps : travaux routiers. Déviations des lignes TEC 84, 147, 128 et 245

    déviation tec

    Waremme, R. Selys-Longchamps : travaux routiers
    Déviations des lignes 84, 147, 128 et 245

    Du mardi 23 février à 8h30 au vendredi 26 février à 16h00 les autobus seront déviés vers la gare comme ;

    Lignes 84-147
    A partir de la rue de Huy par la rue des Fabriques.

    Ligne 128
    A partir de la rue Longchamps par l’avenue du Prince Régent, la rue de Huy et la rue des Fabriques.

    Ligne 245
    A partir de la rue de Huy par la rue des fabriques.

    Les arrêts « Collège St Louis » et « Longchamps » seront reportés rue des Fabriques à un arrêt provisoire implanté à hauteur de la poste.  

  • Une semaine sous le signe des précipitations sur toute la Belgique ! Découvrez la météo de la semaine.

    Capture.JPGLundi 22/02/2016: La partie plus active du système perturbé finira par s'enfoncer très lentement sur le pays à partir du nord-ouest, accompagnée de précipitations graduellement plus consistantes. Peu à peu, de l'air plus frais s'engouffrera si bien que la pluie se transformera en neige fondante sur les hauteurs en cours de nuit.

    Mardi 23/02/2016: Vers l'affirmation d'une météo fort chaotique et sensiblement plus fraîche. La perturbation stagnera de longues heures avant l'instauration d'un ciel de traîne l'après-midi. Les précipitations seront hivernales en maints endroits dans un premier temps avant de ne concerner que la Haute-Belgique.

    Mercredi 24/02/2016: Le temps sera temporairement sec en tout début de journée avant une recrudescence rapide des ondées, temporairement hivernales jusqu'en plaine. Ces précipitations seront toutefois bien moins importantes que précédemment. Un faible gel nocturne réapparaîtra en maints endroits.

    Capture1.JPGJeudi 25/02/2016: Un peu comme précédemment, les nuages seront rapidement abondants et encore porteurs de quelques ondées, hivernales sur le relief, en deuxième partie de journée. La fraîcheur sera toujours d'actualité elle-aussi, et la nuit verra même le gel gagner tout le territoire.

    Vendredi 26/02/2016: Cette fois, en dépit de champs nuageux graduellement plus abondants, le risque de précipitations diminuera jusqu'à disparaître. Néanmoins, l'atmosphère ne se réchauffera que très difficilement après le gel généralisé des premières heures.

     

  • Douze points à l'ordre du jour du conseil communal d'Oreye de ce 22 février 2016. Découvrez-les !

    3949036956.JPGCe lundi 22 février 2016 à 20 heures aura lieu la séance du conseil communal. Cette réunion publique se déroulera à l'administration communale (rue de la Westrée 9).

    A l'ordre du jour:

    1. Modifications budgétaires n°1 de la Fabrique d’Eglise d’Oreye pour l’exercice 2015.
    2. Travaux d’aménagement de l’ancienne Poste – approbation des conditions des marchés.
    3. Marchés publics – délégation de compétences au collège communal.
    4. Vente de matériel communal.
    5. Approbation de la stratégie de développement local du Groupe d’Action Locale jesuishesbignon.be.
    6. Environnement – actions de prévention – mandat à Intradel.
    7. Désignation délégués aux assemblées générales.
    8. Prise acte communication synthèse réunion conjointe du conseil communal et du CPAS du 14/12/2015.
    9. Ratifications arrêtés de police.

    HUIS-CLOS

    1. Ratifications désignations institutrices maternelles temporaires.
    2. Ratification désignation maîtresse de morale temporaire.
    3. Ratification désignation institutrice primaire temporaire.